L’histoire moderne et contemporaine

L’histoire moderne et contemporaine

L’invention de l’imprimerie jouera un rôle dans l’émergence de ces nouveaux systèmes de connaissance. Ne situation conflictuelle U Conflit entre la doctrine politique et la réalité sociale. Les « grands » ne veulent pas perdre leurs pouvoirs. Conflit entre la doctrine religieuse et la réforme protestante. Cégétiste perd son monopole spirituel. Guerres dynamiques ) Terminus id quem = point d’arrivée Pour définir le terminus id quem, on rencontre les mêmes difficultés qu’en ce qui concerne le terminus a quo.

On remarque deux révolutions (la première économique, la 30F117 gens normaux. Et ces gens n’ont pas subi un changement radical de mode de On parle également de longue durée, un terme qui remet en question le terme de « pérennisation D Les historiens marxistes, eux, s’intéressent aux structures et la production. Pour eux, la grosse fracture se trouve au terminus id quem : la révolution industrielle, avènement du capitalisme. Euro eux, il n’ a pas une telle rupture au terminus a quo mais bien une continuité précipitais. Critiques du terminus id quem ex. Débat sur la « révolution » industrielle û En effet, pour certains historiens, il est incorrect de lui attribuer un caractère révolutionnaire car les transformations ne touchent pas

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
tout le monde en même temps. En conclusion, on peut dire que les pérégrinations sont bien le résultat d’interprétations. 2) Un fil rouge : la communication Communication(s), une notion plurielle Le mot communication renvoie à énormément de choses. Le mot aient du latin (communication, -anis) et signifie l’action de partager, de faire part, de communiquer. La communication design 4 17 effet, les marchands qui voyageaient pour vendre leurs marchandises portaient également des nouvelles. Aux eue-eue siècles, on prend conscience du problème des voies de communication lors de la croissance du processus de centralisation. En effet, pour diriger les pays, les souverains et autres chefs d’ « état » devaient envoyer et recevoir des informations dans tout le « pays Cela entraînera l’expansion du service postal, une nouveauté en européen. Les voies de communication de l’époque sont particulièrement importantes, surtout pour les empires. Ex. L’empire de chargés V (quinte) : Son empire était tellement grand qu’on disait que le soleil ne s’ couchait jamais. Pour régler les problèmes de communication, il voyageait beaucoup. Son fils, philtre Il, se trouvait dans une situation tout à fait différente. Il suivait donc une stratégie différente. Il restait à madrier, à lire les documents qui lui venaient de tout son empire. En effet, un système « postal » s’était mis en place. Le service postal assure à la transmission des messages une égalerait et une sécurité qui n’existaient pas avant. C’est surtout la régularité qui est un événement nouveau.

Une des caractéristiques de ce vitesse (on changeait S 17 religieuse. Cette communication orale permet d’atteindre les analphabètes, très nombreux à cette époque. Dans les universités, l’enseignement passe par la parole, par les discussions. « L’art de parler » est essentiel, l’écrit est presque inconnu. Autre domaine : le chant (balades, chansons, Plus tard (époque des Lumières), cette communication se structurera autour d’organisations : académies, cafés, clubs, ) Communication écrite La distinction entre les textes manuscrits et imprimés s’affirme aux eue-eue siècles.

Cette distinction n’agit pas directement sur l’aspect esthétique des livres (on tente de reproduire l’écriture humaine). Il y a un changement radical dans la technique de production. En effet, la copie manuscrite représentait un travail énorme. A cette époque, la correspondance et les lettres existent mais attention : la communication écrite ne concerne qu’une petite partie de la population. Cc) Communication visuelle La communication visuelle était évidemment essentielle dans un onde comme celui de la modernité, où l’analphabétisme était très répandu.

Cette communication peut être A poupe D Rituels Û Spectacles Danse û Architecture D Théâtre Û Processions La communication multitudes était également présente dans la personnalisation de la politique. Interactions entre médias Entre texte et image (ex. : icône-textes) Entre textes imprimés et réalité (ex. : textes sous forme de dialogues) Traités sur l’art de la conversation : l’émergence de la culture imprimée ne signifie pas la mort de la culture orale. Entre manuscrits et imprimés Lettres et traités sur l’écriture épistolaire ) 17 l’histoire de la lecture.

Mais est-ce que la lecture change avec le temps ? Pour pouvoir répondre à cette question, il faut s’intéresser au format des ouvrages ainsi qu’aux représentations des lecteurs. Les styles de lecture ont profondément changé. (ex. : Apparition à notre époque des livres de poche) On remarque fumeronner d’une lecture critique, qui se base sur la comparaison de différents ouvrages. (Attention tout le monde n’avais pas accès la privatisation de la lecture) Cette privatisation se reflète sur le format des livres qui viennent plus petits.

CONCLUSION . Cela nous porte à thématique l’événement qui peut être considéré comme terminus a quo de la modernité : Invention de l’imprimerie (1456) Est-ce une réelle rupture ? Une transformation ? Selon E. Essentiel, oui ! 3) pérennisation(s) 1. Une « révolution » de la communication a) Une nouvelle technique 80F117 s’agissait d’un ouvrage en 2 volumes qui mit plus de deux ans à être composé (mais une fois que les textes étaient composés, on pouvait en tirer une quantité presqu’îles). Révolution » Rapidité de duplication (vas. Écriture à la main) Possibilité de corriger sans devoir tout refaire (vas. Xylophone) Les caractères réutilisables entraînent une réduction du coût de production des livres qui entraîne elle-même un élargissement de la production. Premier livre imprimé (1456) A la fin du eue, 35 000 éditions ont vu le jour pour entre 15 et 20 millions d’exemplaires publiés. En 1 500, 236 villes d’européen possèdent une ou plusieurs imprimeries. Les moines copistes ont eu Eure de ordre leur travail.

AV a une grande demande ment de la part de la DÉFEND se replie sur lui-même (livres de poche : format qui transforme la écoute d’une pratique collective en une pratique individuelle) : la lecture devient une pratique individuelle. Il y a une fragmentation de la société. L’homme va privilégier sa vue sur les autres sens. C’est le début de l’ère visuelle (spécificité du monde moderne selon maculant). Au Le tirage de l’imprimé dans toutes les langues et dans tous les dialectes entraîne l’apparition de nationalismes.

Les langues vulgaires remplacent progressivement le latin. Il y a donc un impact très fort d’une technologie sur la société et les mentalités. Pour maculant, la fin de la « Galaxie guettèrent » est liée ‘émergence des médias électroniques (radio, télé, On a l’avènement d’une nouvelle galaxie (la « Galaxie marions »), différente, mais avec toujours un grand impact sur les mentalités et la Déterminisme technologique : idée selon laquelle les technologies déterminent les changements dans la société. . E. Essentiel et la « révolution méconnue » 10 élisaient Essentiel tente de trouver les éléments concrets de cette transformation et les liens qui existent entre cette transformation et la société du eue-eue siècle. Selon elle, cette mutation irréversible, n’ pas assez 1,’