L’expression

L’expression

L’expression « les Lumières » est une métaphore parce que la lumière évoque le passage de l’obscurantisme à une pensée et une action libre. Aussi, il s’agit de l’arrivée des idées nouvelles du 180 siècle. 2. Non, cette métaphore existe aussi à l’échelle européenne. 3. L’attitude intellectuelle qui est au cœur de ce mouvement est : « Oser penser par soit même » (Diderot) ou encore « Aie le courage de te servir de ton propre entendement !

Voilà la devise des Lumières » (Kant). En effet, à cette époque la religion influençait la façon de penser du groupe. 4. La religion est la p Lumières parce qu’ell nf±• 5. Oui, les Lumières s hilosophes des penser du groupe. e parce qu’elles critiquent les représentants de toutes les religions. Mais les Lumières se réclame, non de l’athéisme, mais de la religion naturelle, du déisme, ou d’une de leurs nombreuses variantes. 6.

Le tremblement de terre qui frappe Lisbonne le 1er novembre 1755 joue dans la réflexion de Voltaire une remise en cause l’optimisme philosophique. Voltaire apprend la nouvelle trois semaines plus tard et écrit le Poème sur le désastre de Lisbonne, ou examen de cet axiome : Tout est bien

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
(1756), réflexion sur la estinée et l’existence du mal. 8. Les sciences qui évoluent beaucoup à cette époque sont : la physique, la chimie, la biologie, sociologie et la psychologie. 9. Newton est un grand physicien anglais de l’époque.

C’est par télescope ou par microscope sont deux exemples d’innovations technologiques mises au point au 1 80 siècle. 11. Les connaissances sont mises à la portée de tous avec les publications populaires et encyclopédies, dont les 35 volumes de Diderot et d’Alembert. 12. Le développement de la lecture au 180 siècle s’explique par l’impression de livres, de journaux, d’almanachs et de pamphlets olitiques, mais aussi la bonne connaissance de langues étrangères, facilitant la lecture ou la traduction. 13.

Le presse jour un rôle assez important : les premiers quotidiens, les premières revues d’opinion commencent à circuler mais la presse périodique, encore réservée à une minorité, donne lieu à des lectures commentées en groupe. 14. Les débats d’idées se déroulent dans des lieux qui échappent au contrôle des autorités, afin de favoriser la presse. 15. Le premier quotidien français était distribué chaque matin entre 07:00 et 10:00 après avoir été imprimé dans la nuit. Il est né le 1er janvier 1777 et il paraîtra jusqu’en 1840.

Le journal offrait une maquette très moderne avec des rubriques bien séparées et facilement identifiables permettant une lecture rapide. On y trouve des informations pratiques : météorologie, bourse, résultats des tirages de la loterie royale, annonces de spectacle… 16. Les trois principes au cœur de la société actuelle qui proviennent des Lumières sont : la démocratie, les droits universels de « Homme et l’égalité devant la loi. 17. « L’ennemi le plus redoutable est venu de l’intérieur même des Lumières » signifie.