lexique pour le bac pro commerce

lexique pour le bac pro commerce

exique pour le Baccalauréat Commerce Attention : le lexique n’est en rien un support qui assure la réussite à l’examen. Il recense de façon non exhaustive quelques mots clés. À vous de rechercher dans vos cours, documents, livres… les significations, situations, compléments. Il est à noter que certains éléments se retrouvent dans plusieurs catégories (ex. : le plan de magasin est dans la partie marchandisage de séduction mais est aussi utile dans la promotion, dans organisation de l’espace de vente… même si cela n’est pas indiqué partie. Tout est en re mais dans un ensem liens entre chaque e gère pas par partie Swp page La signalétique et l’attractivité du point de vente La signalétique = une des communications visuelles qui assure le confort d’achat Son rôle = Repérage aisé, favoriser achat d’impulsion, image de marque du magasin, gain de temps. es produits = ils attirent, colorent, décorent, mettent en situation… ILV = information sur le lieu de vente (visible, lisible, exacte… impropres à la vente (DLC, DLUO… )… Zones = Clairement identifiées par balisage Balisage = Ensemble des dispositifs de signalisation placés dans le agasin pour alerter ou informer le client. Ambiance = esprit, reflet d’une image

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
agréable, serviable… Espace caisse = dégagé, rangé.. Vente visuelle = Méthode de vente dans laquelle l’intervention du vendeur est facultative. Informations obligatoires = Désignation complète du produit, Origine du produit, Calibre.

Organisation de la surface de vente Surface de vente = Surface du PDV – Réserves Surface de vente utile = Surface de vente – zone de caisse – allées de circulation Circulation = ensemble des allées (principales, pénétrantes, secondaires, périphériques… permettant au client de se déplacer de zone en zone. Zone froide = zone peu fréquentée par la clientèle Zone chaude = zone très fréquentée par la clientèle Univers ensemble de produits de la même famille regroupés 2 toucher (marketing sensoriel) ; la climatisation et/ou chauffage ; la musique ; la façade ; les animations…

Raisons des Facteurs d’ambiance = Rayons moins attractifs ; endroits stratégiques ; attractions ; développement des ventes ; confort d’achat. mplantations = Verticale ; horizontale dans le rayon ; rayons dans le magasin… Plan du magasin = Permet la visualisation de l’ensemble des ones, espaces… Plan du rayon = Stratégie de clarification de l’offre en favorisant un aspect de masse, de valorisation de marque et/ou produit (niveau des yeux… )… Mise en avant de produits = Technique qui pousse à l’achat d’impulsion.

Saisonnalité = Influe sur la position des produits dans le PDV, dans le rayon. Action commerciale = Sadapter au calendrier, événements sportifs… Impératifs commerciaux = Nouveaux produits ; fins de série… Les allées = Larges (entre 3 et 3. 4 mètres) pour bien visualiser les produits en rayon Univers de consommation = Regroupement de produits omplémentaires ou comparables répondant à un même besoin du consommateur. Le tout réalisé avec harmonie.

Présentation verticale = m lisation des produits 3 situation ; Analyse du problème ; Détermination des objectifs de l’action ; Recherche du gain-consommateur ; Choix des techniques à utiliser ; Analyse de la concurrence ; Choix du/des supports ; Elaboration des temps forts de la campagne ; Action ; Evaluation ; Contrôles. Les raisons Nouveau pdt ; Faire connaître un produit ; Doper des ventes ; Fidéliser ; Etre référencé ; Ecouler des stocks… Résumées en termes de Cognitifs ; affectifs ; conatifs. Evénement déclencheur Fait marquant exploité par un point de vente pour réaliser une action promotionnelle.

Techniques promotionnelles = Echantillonnage ; px de lancement ; Démonstration ; Catalogue ; Prospectus ; Jeux ; Concours ; Couponnage ; Cartes de fidélité ; Remises ; Ventes par lot ; Ventes jumelées, Primes ; Essais ; ODR.. Types de promotion Promotion par les prix ; Promotion par les primes ; Promotion par les jeux Contrôle Qualitatif = Satisfaction, intérêt. Contrôle Quantitatif – CA ; Taux de remontée ; rentabilité… Contrôle visuel = Permet d’agir immédiatement. Tx de remonté = II s’agit du nombre de participant. Client spécialement venus pour l’action, nombre de bulletins renvoyés pour une action… ) Rentabilité = Détermination de l’intérêt financier de l’action… Seuil de rentabilité = point en valeur à partir du quel on entre en phase de gain. 4 obligatoire) Coopération commerciale = Entente entre fournisseur et distributeur afin de développer leur productivité commerciale ? des conditions avantageuses. (Attention : interdiction d’exercer des pratiques anticoncurrentielles) nformer la clientèle Objectifs = Prospecter, Vendre, Fidéliser…

Normes et labels = Ensemble de critères permettant d’assurer de la qualité d’un produit. Pancartes = propres au produit, de circulation Animations = Bandes annonces, annonces micro, démonstration… ILV = Information sur le lieu de vente. Publicité mensongère = Interdite et sanctionnée Publicité médias = TV, Presse (nationale, régionale, spécialisée… ), radio, affichage, cinéma, Internet… Etapes d’une campagne publicitaire = Objectifs ; cibles ; budget ; stratégie ; médias/supports ; plan média ; analyse des résultats Types de publicités = de marque (ex.

Sony) ; institutionnelle (pour valoriser un ensemble d’actions et produits de l’entreprise (ex. Rhône Poulenc) ; collective (ex. les produits laitiers) ; d’intérêt général (ex. prévention routière – comparative (comparer les caractéristiques d’un prod tée) ; infomercial (type S affichage magasin. Publipostage Message écrit et personnalisé basé sur une base de données (fichier client) Publipostage = Coût = création (lettre+coupon réponse+doc+enveloppe) + envoi (affranchissement et mise sous enveloppe) + offres commerciales (remises, cadeaux… Prospectus = ISA (Imprimé sans adresse) Annonce micro = annonce réalisée avant et pendant la réalisation de la promotion. Annonce radio = annonce diffusée sur une radio et donc qui engage un coût. Télé prospection (phoning) = Utilisation du téléphone dans un but d’information de la clientèle, de vente… Le Bus-Mailing = Plusieurs annonceurs se regroupent pour effectuer un envoi commun. Le fax-mailing = Utilisation du Fax (essentiellement réalisé par les professionnels pour les professionnels) L’e-mailing = Envoi de courrier personnalisé via Internet.

Le SMS = Envoi de messages commerciaux et publicitaires sur éléphone portable. Mercatique directe Mercatique directe= ensemble d’actions qui visent à personnaliser les contacts entre l’entreprise et le client. Elle implique une action rapide du client et favorise une évaluation efficace du taux de retour. S Evénement commercial ayant pour objectif de mettre de la vie dans le point de vente, d’augmenter les ventes, d’attirer plus de clientèle… Types d’événements = Calendaires (qui suivent le calendrier (paques, noël, halloween… )) ; sociétaux (Coupe du monde… ; mini-saisonnalité (jour de paie, heure du déjeuner… ) dices de saisonnalité = Sur une base 100 (qui représente une moyenne des indices) ; CA moyen = CA de l’année/ 12 ; Formule de l’indice de saisonnalité (Ca du mois/CA moyen) x 100 Cœfficlents saisonniers = Sur une base 1 (qui représente la moyenne des coefficients) ; Formule du coefficient saisonnier = CA du mois / CA moyen Types d’actions – Baisses des prix ponctuelles ; avantages particuliers ; création d’événements (anniversaires… ) ntérêt de ces calculs = Placer l’animation lors d’un « creux » des ventes.

Organisation = Quand ; Quoi (quel produit) ; Combien (à quel rix, moyen financier) ; Pourquoi (Dynamiser les ventes, objectif publicitaire… ) ; Qui (initiateur (fournisseur, PDV, Fabricant… ) + moyens humains) ; Comment (moyens matériels, moyens de communication… ) Techniques d’animation = Démonstration ; Distribution (échantillons… ) ; Ventes flash ; PLV multimédia ; Jeux ; Dégustation… Argumentaire de vente = Elément indispensable afin de connaitre à fond le produit présenté. Il reprend les caractéristiques du produit, les mobiles d’achats liés les avantages et enfin des (CAP). preuves en rapport avec c