Les travailleurs frontaliers

Les travailleurs frontaliers

Plus de 270 000 Francais traversent chaque jour la frontiere pour travailler dans un pays voisin : La Suisse, l’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique. Ces travailleurs qui franchissent les frontieres de leurs pays chaque jours ouvrables pour travailler sont appele travailleurs frontaliers. Ils profitent des salaires plus eleves dans ces pays. Les regions francaises ou ils resident beneficient de cette hausse de revenus et d’un faible niveau de chomage.

En 2006, les migrations frontalieres representaient au moins 280 000 personnes dont la majeure partie de francais allant travailler a l’etranger et la seconde partie travaillant dans leur pays et vivant en France. Ces travailleurs sont principalement des francais vivant au frontieres de leurs pays d’origine qui chaque jours ouvrables vont travailler en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, et a Monaco principalement. La proportion de travailleurs frontaliers est un augmentation depuis 1975 ( 5000 travailleurs ) jusqu’a 2005 ( 25000 travailleurs ) et ce nombre est en constante augmentation.

Au contraire, les travailleurs vivant en Belgique, au Luxembourg ou en Allemagne et franchissant la frontiere pour aller travailler en France depuis 1975 diminue ( 15000 en 1975 jusqu’a 5000 en 2005 ) Le principal secteurs d’activite dans le quel les travailleurs frontaliers exercent

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
est l’industrie ( 37% en Belgique et 33% en Suisse ). Ces travailleurs trouvent un meilleur salaire et plus facilement du travail dans ces pays. Mais ces circulations France vers pays etrangers perturbe le systeme ainsi que la circulation.

La principale consequence de ses flux est l’augmentation du trafic entre la France et les pays frontaliers. Par exemple, entre la France et la Suisse, le trafic a double depuis 1980 et aujourd’hui, en 2006 il y a plus de 350 000 voitures par jours qui franchise les frontieres. Ces problemes de circulation du trafic on entraine la mise en place de projet comme le RER transfrontalier. On a egalement creer dans certains pays des logements justement pour facilite la fluidite des routes transfrontalieres comme dans le Pays Haut-Val d’Azlerre au Luxembourg.

L’aflux de travailleurs a entraine la creation d’emplois ainsi que de logement dans les autres pays tel que la Belgique et la Suisse. En conclusion, la hausse des travailleurs frontaliers a permis le developpement des villes des pays frontaliers grace au projets mis en place pour ameliorer la condition de ces travailleurs qui chaque jour traverses les frontieres a la recherche d’un meilleur salaire et de meilleurs condition de travail pour subvenir au besoin de leurs famille en France.