Les rencontres du petit prince

Les rencontres du petit prince

Sur la Terre, il a rencontré un enard qui lui a appris l’amitié et lui a laissé son secret : « On ne voit bi Sv. ‘ipe to bien qu’avec le cœur ». Hanté par le souvenir de sa fleur, le petit prince se fait mordre par un serpent venimeux pour mieux rejoindre sa planète. e vingt-quatrième chapitre de LE PETIT PRINCE traite de la recherche d’un pu ts, pendant laquelle le petit prince et le narrateur s’approchent en menant un dialogue sur la beauté invisible.

Le narrateur se trouve dans le désert à cause d’une panne d’avion, quand il rencontre le petit prince. Le petit bonhomme lui demande de dessiner un mouton et lui raconte de on voyage à travers l’univers sur lequel il a rencontré beaucoup de personnes avec leurs traits de caractères exceptionnels qui seront mentionné dans la partie suivante, sa relation avec le renard. De plus, le petit prince lui présente sa propre planète et la raison pour laquelle il l’a abandonnée: la rose, qu’il aimait trop.

Au huitième jour de la panne dans le désert, le narrateur remarque que ses réserves d’eau finissent. Il informe le petit prince qui ne comprend pas la gravité de la situation,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
mais après qu’il a avoué qu’il a soif aussi, ils se mettent en route dans l’immensité du désert. Après l’arrivée de la nuit, les deux s’assoient et commencent à parler de la beauté des étoiles et du désert. En regardant les étoiles, le petit prince mentionne indirectement sa fleur (« Les étoiles sont belles, à cause dune fleur que l’on ne voit pas. « ).

Le narrateur réfléchit sur la beauté du désert, mais aussi le mystère qu’il y a, de chercher un puits dans réfléchit sur la beauté du désert, mais aussi le mystère qu’il y a, de chercher un puits dans le sable. Il comprend que la plus belle chose d’une maison mystérieuse ou des étoiles ou du désert est, que cette beauté est invisible aux yeux (« … a maison, des étoiles ou du désert, ce qui fait leur beauté est Invisible »). II renforce la mentalité du petit prince, qui n’est pas fixé sur le physique. Alors c’est aussi une critique pour notre société qui devient plus matériel.

A la fin du marché, Antoine de Saint-Exupéry résume la relation entre le petit prince et la rose pendant que le petit prince dort dans ses bras, le narrateur reconnait qu’il faut faire beaucoup pour maintenir un amour. On doit soigner une relation comme le petit prince doit soigner sa planète et arracher des mauvaises herbes des baobabs. Alors, le narrateur veut dire que le petit rince doit faire attention et soigner son amour – sa rose — pour la maintenir. Mais il réalise que l’amour donne beaucoup d’énergie au petit prince aussi.

La marche entre le narrateur et le petit prince montre que les choses les plus importantes ne sont pas toujours visibles. Ce sont peut-être l’amour, l’amitié, le bonheur,… Le petit prince a quitté sa planète parce qu’il ne comprend pas que sa rose est unique et parce qu’il ne découvre pas que l’amour avec sa rose est important pour lui. Quand il rentre à sa planète, sa rose a été écrasé par les baobabs, il a des grands sentiments de culpabilité ais c’est tro sa rose a été écrasé par les baobabs, il a des grands sentiments de culpabilité mais c’est trop tard, il ne peut pas sauver sa rose, son bonheur.

Dans la vie, le bonheur est autour de nous mais jusqu’au moment que nous avons perdu, nous le réalise. Ily a également une idée montré par St. Exupéry que l’on ne peut pas juger quelque chose ou quelqu’un à travers son apparence, un renard n’est pas seulement un renard, il est aussi un amis, un enseignant… ; on peut chercher un puits dans un désert très aride;… Les parties suivantes donneront des connaissances pour mieux omprendre au voyage sur les planètes du petit prince. Pham Bàng 1.

Le roi Après la conversation pleine d’amitié entre le petit prince et la rose, celui-là a décidé de sortir pour découvrir les planètes environnantes et pour apprendre beaucoup de connaissances et expériences de la vie. Le petit prince se trouvait dans la région des astéroïdes 325, 326, 327, 328, 329 et 330. Il commença donc par les visites pour y chercher une occupation et pour s’instruire. e petit prince a parti son voyage. II a venu le premier astéroïde dans lequel un roi habité, celui-ci siégeait, habillé de pourpre et ‘hermine, sur un trône très simple et cependant majestueux.

Ce petit prince a rencontré le roi, celui-ci était très heureux à le voir et pensait que « j’avais un sujets ». Cest un rencontre morobolant: le roi est le premier personnage que croise le petit prince. Seul sur sa planète, le roi considère le p 4 OF roi est le premier personnage que croise le petit prince. Seul sur sa planète, le roi considère le petit prince comme son sujet et lui donne des ordres absurdes, ne sachant plus gouverner. Il lui demande indécisément de faire quelques choses et cela rend embrassé le petit prince.

Au cours de ce rencontre, en effet, on trouve que tous les deux personnages sentent excentriques puisqu’ils ne habitent qu’ leur propre astéroïde, c’est-à-dire, un astéroïde est dominé par seulement une personne. Ainsi, lorsque le roi rencontre le petit prince, il est plein de bonheur et le considère comme son sujet. Le petit prince attend à apprendre les nouvelles choses pour enrichir ses connaissances lors de rencontrer le roi, pourtant, il est à la foi timide et étonnant à bavarder avec le roi à cause de la costume et l’attitude du roi.

C’est pourquoi, je me dis que ce rencontre est significatif? Le petit prince apprend, quelques choses de ce premier astéroïde et ce roi? Le roi répond, en outre, le petit prince: « tous », c’est-à-dire que le roi règne tous, mais, le roi domine seulement sa planète et c’est un astéroïde. En réalité, l’autorité repose d’abord sur la maison. Le roi est en droit de régner seulement cet astéroïde, c’était une nouvelle connaissance que le petit prince a appris lors de cette visite parce qu’ « il ne savait pas que, pour les rois, le monde est très simplifié.

Tous les hommes sont des sujets », tous les hommes observent le roi. A côté de cela, le roi, c’est es hommes sont des suets », tous les hommes observent le roi. A côté de cela, le roi, c’est un roi raisonnable: il estime qu’ « il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner », laisse aussi une expérience significative au petit prince pour se comporter avec tout le monde: un roi ou un directeur devrait devenir un serviteur, c’est-à-dire qu’il savait donner des ordres convenables et gérer raisonnablement tout le travail pour tous les bienfaits des sujets.

Cependant, l’auteur montre simultanément et critique la monarchie ridiculisée de PEurope dans cette période. un roi inutile qui ne sert même pas pour donner des ordres. Il n’intéresse pas à la vie des sujets et mais ne sait que faire la vie avec mauvais divertissements. Donc, c’est une première Visite du petit prince. II a rencontré un roi et appris plusieurs expériences pour la vie. De là, l’auteur voudrait aussi critiquer la monarchie ridiculisée de l’Europe, u empire dans lequel le roi ne rend pas intérêt à la vie des sujets et mais toujours fait la vie.

En même temps, l’auteur laisse une leçon significatif pour la vie, c’est qu’ « il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner ». 2. Le vaniteux Après avoir visité le premier astéroïde avec assez d’étonnement t nouvelles choses le petit prince est sorti et continué sa visite. Il est venu la seconde planète habité par un vaniteux qui voudrait beaucoup Padmiratlon et l’exaltation de tout le monde « car, pour les vaniteux, les autres hommes sont de 6 OF les vaniteux, les autres hommes sont des admirateurs ».

Dès que le vaniteux aperçut le petit prince, il s’écria de loin et était très heureux à la visite d’un admirateur. Le vaniteux pense que le petit prince est son admirateur. Le petit prince faisait attention au drôle de chapeau du vaniteux lors de le rencontrer, « vous avez un drôle de chapeau ». C’est un chapeau que le vaniteux utilise pour saluer quand on l’acclame, « le petit prince frappa ses mains l’une contre l’autre. Le vaniteux salua modestement en soulevant son chapeau. « Et, pour que le chapeau tombe, demanda-t-il, que faut-il faire? Mais le vaniteux ne l’entendit pas.

Les vaniteux n’entendent jamais que les louanges ». Le vaniteux ne l’entendrait pas à cause de l’ambition d’admiration, d’exaltation ou de son grand Moi? Il voudrait toujours l’admiration du petit prince, mais, celui-ci ne comprend pas de sens de l’admiration, « qu’est- ce que signifie admirer? ‘ Et selon le vaniteux, « admirer signifie econnaitre que je SUIS l’homme le plus beau, le mieux habillé, le plus riche et le plus intelligent de la planète », cependant, il est seul sur son astéroïde. En effet, le vaniteux élève beaucoup son Moi, il aime seulement l’admiration des tous et considère lui-même comme le plus premier.

Cela rend déçu le petit prince parce qu’il n’apprend rien à ce seconde astéroïde, il se dit simplement en lui-même durant son voyage: « les grandes pers seconde astéroïde, il se dit simplement en lui-même durant son voyage: « les grandes personnes sont décidément bien bizarres ». Du personnage de vaniteux, on trouve qu’il représente une ritique à la société consommatrice actuelle et aussi beaucoup de sujets de l’Europe occidentale, capitaliste. Le petit prince lui trouve bizarre. De là, Saint-Exupéry voudrait parler du Moi de l’homme dans cette société-là.

Les gens ne voudraient souvent qu’élever leur Moi et qu’aimer l’admiration, l’exaltation des autres gens. C’est un mauvais Moi, tel que le vaniteux aime seulement l’admiration de tout le monde et considère lui-même comme le plus premier, en résultat, le petit prince est déçu à sortir. On a perdu l’amitié, la fraternité et la confiance des autres hommes, onc, lors d’élever trop son honneur ou MOI, c’est-à-dire l’orgueil, ainsi on devra vivre dans la solitude et l’illusion. Néanmoins, le Moi de l’homme est bon quand il sait vivre dans la modestie et la responsabilité.

C’est un Moi responsable qui est aimé Et admiré par tout le monde. En conclusion, de ce second rencontre à l’astéroïde du vaniteux, le petit prince n’apprend rien et devrait être déçu à sortir, continuer son voyage. Par là il s’ensuit que l’auteur voudrait parler du Moi de l’homme. Ce vaniteux le représente et c’est un mauvais Moi orgueilleux et illusoire. En même temps, rauteur élève un bon Moi t responsable dans la vie. Phurang Bich Nha 3. Le buveur Après quittant la planète où le vanite BOF responsable dans la vie.

Après quittant la planète où le vaniteux habite, le Petit Prince continue son aventure et met le pied sur un astéroïde – son seul résident est le buveur. Cette visite fut très courte, mais elle plonge le Petit Prince dans une grande mélancolie. Saint-Exupéry nous montre l’image d’un personne indifférent et pessimiste travers de ce personnage. Bien que cet homme a honte de sa consommation d’alcool, il boit encore à oublier que la honte, qui lui est en train de manger. Puis il continue à avoir honte car il vient de boire. Il est coincé à l’intérieur du cercle vicieux qu’il a créé pour lui-même.

Il n’y aura absolument pas de sortie, s’il ne s’arrête pas et commence à penser consciemment. Il peut échapper au cercle vicieux facilement par cesser de boire, de trouver des moyens de ne pas toucher plus la bouteille. Jusque-là, il peut seulement être capable de fixer de nouveaux objectifs et de s’engager dans les travaux utiles au lieu de boire pour oublier le honte. C’est peut-être une image typique des anciens soldats qui ont vécu la guerre sanglante, illustré par Saint-Exupéry. Ces gens étaient des cauchemars hantant de guerre, la honte d’avoir participé à des guerres injustes, de tuer des innocents sur le champ de bataille. pays a gagné, ils ne sentaient pas plus fier de peu. Actuellement, l’image du buveur présent dans notre vie. On choisit une activité pour eux-mêmes à plonger de jour en jour, présent dans notre vie. On choisit une activité pour eux-mêmes à plonger de jour en jour, à cause de vouloir oublier le sentiment d’insécurité. Aucun avenir, aucun progrès, de se libérer, on doit activement sortir de la zone de confort et trouver les bonnes hoses de la vie qui les attendent d’être découverts. La vie continuera à dériver, nous ne sommes pas autorisés à s’arrêter pour se confondre et être pessimiste. . Le businessman Le businessman est la prochaine personne que le Petit Prince rencontre après le buveur. Ce personnage habite sur une planète, il prend plaisir à compter les étoiles qu’il possède. Saint-Exupéry lui illustre comme un modèle parfait d’un adulte aux yeux du Petit Prince, de la même que les autres enfants en général (les adultes sont très sérieux et ils rejettent habituellement les enfants parce qu’ils ont peur que les petits perdre leur temps). Le businessman vit dans une illusion que les belles étoiles dans le ciel lui appartiennent.

Il est occupé avec des chiffres et de comptage tout le temps. Dans l’esprit du petit Prince, les chiffres sont tous les adultes pensent. Le businessman essaie aussi de posséder autant d’étoiles que possible. Après parlant de avec le Petit Prince, il réalise qu’il ne sait pas la raison pour laquelle il compte. Chez le businessman, je vois que les gens font tout ce qu’ils ont dit, quand même ils ne comprennent pas pourquoi ou quoi ils font. Les propriétés qu’ils considèrent comme précieux, se sont.