Les relations mères-filles

Les relations mères-filles

Les relations mères et filles Les relations mères et filles sont compliquées. Le Figaro publie très récemment un article où la mère voulait « libérer son enfant d’un avenir sombre » en avouant avoir tué sa petite fille. Quatre textes présents, abordant le thème des relations entre mère et fille ainsi que quatre genres différents : un essai de C. Eliachef et N.

Heinich extrait de Mères-filles, une relation à trois publié en 2002, suivi d’une intewiew d’Abdelmalek Sayad extrait de CEmancipation, poursuivi d’une photographie Beautiful mother nd her adult daughter de Herb Watson et pour finir, un extrait de bande dessiner de Claire Brétecher intitulé Agrippine prend t page vapeur datant de 199 Une relation mère et Nous aborderons da ur, identitaires pour ens relation. Ripe next page ites ? problèmes eurs de cette Les problèmes identitaire sont un souci récurent dans les relations mères et filles.

Souvent, on retrouve une même personne, une relation fusionnelle. Certaines mères ont un amour tellement important pour leur fille que celle-ci voudrait en faire leur miroir reflétant sa propre image. Par la suite, il peut être difficile de distinguer l’émotion de la fille ? celle de sa mère. La photo d’Herb Watson illustre cette situation,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
avec deux visage (mère et fille) très ressemblant, deux émotions identiques, une seule personnalité, jusqu’à à en être troublé.

La fille grandit en tant que prolongation de sa mère. La bande dessiner montre aussi une relation fusionnelle ou la mère d’Agrippine voudrait que sa fille lui ressemble. Très souvent, la fille aimerait se détacher de sa mère. Face à une relation fusionnelle, la fille ne peut développer une propre identité. Elle devra se construire en dehors du champ de sa mère. À partir du moment où la jeune fille prend conscience de ne pas avoir sa propre vie, elle et sa mère entre dans une relation conflictuelle.

La bande dessiner montre cette relation où l’on voit la fille et la mère se disputée car Agrippine à l’impression de ne pas avoir le droit d’exister « Et le droit d’exister j’ai ? De même, l’interview d’Abdelmalik Sayad expose une relation conflictuelle entre Farida et sa mère, la raison est que Farida ne veut pas ressembler à sa mère et souhaite être indépendante. D’autres acteurs ont un rôle important dans les relations mères et filles. Une relation mère et fille doit idéalement être à trois.

Afin que la fille puisse se détacher de sa mère et s’ouvrir aux autres, la présence active d’un tiers, souvent le père, est nécessaire. En cas d’absence de ce tiers, la relation entre la fille et la mère reste fusionnelle. La présence du tiers permet de maintenir un équilibre entre la mèr 2 fille et la mère reste fusionnelle. La présence du tiers permet de maintenir un équilibre entre la mère et la fille. L’essai indique que e rôle du tiers permet de réduire les « confusions d’identité » et d’avoir une différenciation » entre la mère et sa fille.

Les autres acteurs autour de cette relation. La fille se construit en recherchant des modèles différents que celui de sa mère. Dans l’interview extrait de L’Emancipation, Farida à un père absent mais à la soutient de ses frères et sœUrs. Ce sont en partie grâce à eux que la relation conflictuelle avec sa mère a pris fin. Ces acteurs permettent d’introduire le changement. Comme le tiers, ils permettent aussi de maintenir un équilibre. Ces acteurs e sont pas Indispensable mais serait idéal dans une relation mère et fille.

Pour conclure, les relations entre mères et filles présentent certaines limites. Une relation fusionnelle peut être contraignant car elle efface l’identité de la fille, supplée par la mère. La fille en recherchant une certaine indépendance, peut provoquer une relation conflictuelle avec sa mère. Alors pour permettre un équilibre parfait, la présence d’un tiers est importante. L’idéale est « une relation à trois On peut se demandé si une relation père et fils présente les mêmes limites. 3