Les projets phares du secteur halieutique

Les projets phares du secteur halieutique

Cependant, le domaine fait face à certains défis dont la mise niveau et la modernisation de son outil de production. C’est dans ce contexte que le Département de la pêche Maritime a élaboré en 2008 le plan ABRI destiné à la hache côtière et artisanale. Cette première édition du programme (2008-2012), avait pour objectif le rajeunissement de la flotte de pêche, paupérisation de son rendement, l’amélioration de la sécurité de la navigation et des conditions de travail et de vie à bord, et le respect des normes nationales et internationales en matière de la qualité des réduits.

En termes de financement, ce programme bénéficie d’une enveloppe budgétaire de 5 Milliards de DE dont 1 milliard de DE au titre de la contribution de l’état, 740 millions de DE sous forme d’appui direct accordé aux professionnels et 261 millions de DE sous forme de garantie des crédits bancaires destinés à financer swaps toi V?eu nées page financer les acquisitions de bateaux de pêche.

Ce programme vise quatre principaux objectifs: Une meilleure adéquation entre le type de flotte et la ressource. L’amélioration des conditions de travail et de sécurité des marins chercheurs. L’introduction d’une nouvelle conception de construction navale favorisant l’optimisation des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
espaces de conditionnement et d’entreposage des captures. Le renforcement de la contribution du secteur des pêches au développement économique et social du pays.

Et ce à travers une amélioration sensible du niveau des revenus des populations cibles et de leurs familles, un impact positif aussi bien sur la production, la consommation interne que l’exportation, et des effets induits sur d’autres branches, notamment l’industrie de valorisation des produits léthargiques, grâce à un approvisionnement plus régulier en produits de qualité Le Département de la pêche Maritime a mis au point le programme ABRI Il de mise à niveau et de modernisation des flottes de pêche côtière et artisanale, avec une approche globale basée sur : L’amélioration et la mise à niveau des flottes côtière et artisanale existantes et opérationnelles ; ‘introduction de nouveaux prototypes de navires côtiers modernes. Ce programme envisage dans son montage financier l’accompagnement des opérateurs dans les actions envisagées.

En effet, ce montage financier se base sur une contribution manière composée d’un appuie aux opérateurs pour supporter les frais qu’engendrerait la réalisation des actions de mise n. Veau prévues par ce p 2 FO E frais qu’engendrerait la réalisation des actions de mise à niveau prévues par ce programme et en des crédits bancaires avec des conditions préférentielles. Le Programme ABRI Il est composé de deux programmes essentiels : Programme de mise à niveau des flottes côtière et artisanale Prévu sur une période de 3 ans, il vise d’encourager les actions inhérentes à la promotion de la qualité des captures t l’amélioration des conditions de vie, de travail et de sécurité à bord.

Ce programme cible 10 600 barques et 1 270 navires côtiers Programme de modernisation de la flotte côtière prévu sur une période de 4 ans, il vise l’incitation à l’introduction de quelques 400 nouveaux navires de conception modernes. Selon la nature de la coque, on distingue le Pack SAFARI pour les nouveaux navires en bois et le Pack SAFARI+ pour les nouveaux prototypes en acier ou en polyester. PÉNAL e programme national d’aménagement du littoral (PÉNAL) élaboré en vue de la restructuration du segment de la pêche artisanale vêt une importance particulière du fait qu’il permet la création de près de 100 000 postes d’emploi direct, et concerne quelques 15 000 barques.

Adressé principalement à la pêche artisanale, ce programme a pour préoccupation majeure d’intégrer ce segment dans le tissu souci-économique régional, par la mise en place d’infrastructures de base nécessaires pour la stabilisation de l’effort de pêche, la valorisation des produits capturés et l’amélioration des conditions souci-économiques des artisans chercheurs. Ces infrastructures sont c 3 FO E t l’amélioration des conditions souci-économiques des artisans pêcheurs. Ces infrastructures sont constituées de Points de Débarquement Aménagés (OPTA) et de Villages de Pêcheurs (VIDE). Cette nouvelle approche marque la volonté de l’état américain de créer des micro-pôles de développement local, générateurs d’emplois et de prospérité dans l’espace littoral, ce qui est de nature à sédentariser la population et atténuer l’exode rural.

Ainsi, ce programme dynamo que et participatif ne se contentant pas de fournir les infrastructures de base, intègre les populations écoles dans toutes les étapes du projet, par l’incitation à la création de coopératives locales chargées de la gestion posteriori de l’activité du site. Ce programme intègre aussi d’autres services, notamment les infrastructures médicales, de formation et de tourisme. Parmi les objectifs assignés à la réalisation de ce plan, il est citer : L’intégration de la pêche artisanale au circuit formel. La promotion de la création de postes d’emplois et de leur stabilisation. Le maintien de l’effort de pêche et la concentration des activités aies à la pêche artisanale à un niveau compatible avec les impératifs environnement. L’augmentation des revenus de la filière pêche avec une meilleure valorisation du produit.

La création de pôles de développement qui gêneront une activité économique importante pendant toute l’année par une augmentation des sorties en mer La réorganisation de l’activité de pêche en intégrant les marins et les membres de leur famille dans un procès 4 réorganisation de l’activité de pêche en intégrant les marins et les membres de leur famille dans un processus de formation notions et de constitution de coopératives pour sauvegarder leurs intérêts. La mise à niveau de l’activité pêche artisanale selon les normes de sécurité et de salubrité requises. La facilitation de pactes aux sources de financement. L’accès à la couverture sociale (CENS, ÂME). La sécurisation du matériel des pêcheurs. La mise en valeur de l’activité touristique et artisanale. Eu désenclavement des zones littorales et leur intégration dans le tissu souci-économique régional. Augmentation du niveau des disponibilités alimentaires d’origine aérien. L’amélioration du bien-être économique et social des gens de mer. Le budget mobilisé pour ce programme a atteint 2. 233 millions de DE, financé essentiellement par sept sources : AOÛT BALAI / MARMONNA SOUFFRE août balai / marmonna souffre est un Programme du Ministère de l’agriculture et de la Pêche Maritime dédié à la libéralisation et au marketing institutionnel des produits de la mer américains. Ce programme cible le marché national et international sous deux étendards : août balai Signature de campagne de communication et marque élective des produits de la mer marrerons sous signe de qualité destinés au marché national.

marmonna souffre : Signature de campagne de communication et marque collective des produits de la mer américains sous signe de qualité destinés aux marchés de l’exporte. MARMONNA SOUFFRE Vise comme missions principales : marchés de l’exporte. MARMONNA SOUFFRE vise comme missions principales Promouvoir les produits de la mer américains à l’échelle nationale et internationale et soutenir les efforts de qualité entrepris par l’ensemble des acteurs de la filière léthargique américaine. Accroître la notoriété et améliorer l’image des produits de la mer américains sur le marché national et sur les marchés d’exportation : En libéralisant les produits de qualité pour apporter une garantie au consommateur En communicant sur la filière et en assurant la promotion collective des produits de la mer américains.

Orientations stratégiques du programme : libéralisation Mettre en avant l’offre américaine libéralise par rapport à ses concurrentes et créer une véritable notoriété des produits léthargiques américains à l’échelle nationale et internationale. Deux démarches de libéralisation sont retenues dans la stratégie de libéralisation des produits de la mer américains à savoir ; La promotion des classées. Pour mettre en avant les pratiques respectueuses de l’environnement. La mise en place du label léthargique. Pour soutenir les efforts de qualité entrepris par l’ensemble des acteurs de la filière de pêche. Marketing Institutionnel Accroître la notoriété et valoriser l’image de la production nationale. Créer les conditions nécessaires pour que les entreprises puissent mieux valoriser leurs efforts et leurs produits.