Les princesse de cleves: l’histoire diane de poitiers

Les princesse de cleves: l’histoire diane de poitiers

L’histoire de diane de Poitiers. Cette extrait est tire de « la princesse de Cleves ecrit par Mme de Lafayette. Ce roman est considere comme le premier roman du genre classique. C’est egalement un roman d’analyse et d’apprentissage . son auteur est une grande dame de la cour de Louis XVI et pour de nombreuse raison elle a ecrit a la cour d’Henri II. Apres une tres longue ouverture sur la description de la cour et un portrait de Mlle de Chartres, nous avons une scene de premiere rencontre entre Mlle de Chartres et M. e Nemours. Puis ici, nous avons l’histoire de Diane de Poitiers. Dans ce recit enchasse Mme de Chartres fait le portrait de la favorite d’Henri II Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois ce qui lui permet de parfaire l’education de sa fille et l’on trouve egalement des renseignements liees a des personnages historiques (effet de reel). Je vais developpe deux parties une premiere qui nous montera l’histoire dans l’histoire (recit enchasse) et une seconde ou il y aura l’Histoire dans l’histoire.

Ce recit enchasse racontait par la mere a sa fille constitue un digression avec d’une part le rapport a l’intrigue principale et contre la regle classique. Cependant

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
il est justifie dans le recit par l’etonnement de la princesse de Cleves « regarde……… grand mere » et par des questions qu’elle pose a sa mere « est-il possible……. ». D’autre part ce recit a un visee educative cf extrait 2 elle lui faisait des peintures de l’amour la necessite est renforce par la passion qu’elle devine chez sa fille.

Ce recit est concu comme un exemplum (anecdote a viser argumentative dans les discours antiques) c’est a dire une illustration de ces principes moraux : * amour Henri II Diane de Poitiers consequence influence nefaste de la passion(mise en garde) * rapport Catherine de Medicis connectable consequence ne pas de fier au apparence « ce qui parait n’est presque jamais la verite ». On retrouve deja ici un discours moraliste proche de la sentence de la Roche-Foucault.

Les deux reseaux lexicaux qui domine dans le passage sont ceux de l’amour et de la vertu qui s’opposent. La mere condamne la passion d’Henri II pour la duchesse car cette dernier est age et a eu d’autres passions, elle n’a fait preuve « ni de fidelite, ni de desserte sentent » elle lui proche donc d’etre infidele et interesse et d’abuser du Roi. Mais aussi ce dernier qui n’est pas excusable cf la longue subordonne conditionnel « car si cette femme ….. ». D’autre part ce recit avec se dernier phrase que une sentence de moraliste est un moyen de elever la verite sur la cour et d’en montrer les coulisses remplient de secret et de la haine notamment celle de la reine envers le constable si l’on se vit du apparence. La suite du recit montrera que la princesse suivra les conseils de la mere. On a aussi l’Histoire de France dans ce recit. « quels aiment a conte les histoires de leurs temps » il y a plusieurs recit enchasse dans ce roman. Mais notamment montre l’influence nefaste de la passion dans les affaires politiques et religieuses.  »dans cet extrait Mme de Chartres fait la genese de la tres longue passion d’Henri II pour Diane qui dure depuis plus de 20 ans alors qu’elle est de 20ans son aine cf: l’ouverture 1er lecture analytique Cf pour cette duchesse, qui etait grand-mere et qui venait de marier se grand-mere.  »’les deux autres histoires enchasse sont raconte par Marie Stuart la dauphine a son amie le Princesse de Cleves. La premiere anterieur a se passage elle explique l’hostilite de la duchesse de Poitiers a son ecart par le fait qu’Henri II etait amoureux de sa mere la duchesse de Lorraine.

Et c’est pour l’empecher de l’epousee que la duchesse avait favorise son mariage chaleureux avec le roi d’Ecosse. 1Exemple de la femme victime de l’amour de la politique , 2 exemple scene tragique d’Anne de Boulin qui mourut decapiter alors que ce dernier pour pouvoir l’epouser avait rompu avec les deux papes et cree la religion anglicane. La passion est a l’origine d’un schisme. Ainsi l’Histoire joue un role dans l’intrique elle lui sert de cadre et de lecon de moral.

Mais ce roman est aussi une lecture de l’Histoire avec le probleme de l’objectivite de la veracite des faits rapportes par l’historien voir suivant l’epoque les milieux socials, culturels et de la politique. En effet si la plupart des faits rapportes par Mme de Charters (Mme de Lafayette) sont vrai tel que le menage a 3 d’autre ne le sont plus erreurs dans certaines dates historique reprise d’une version donne par l’auteur Brantome au XVIe siecles soutenant que Diane de Poitiers aurait ete la maitresse du Pere Francois I avait celle du fils Henri II.

Cf: sa fille parut a la cour comme la maitresse du roi version denonce par l’historienne des Valois Simone Bertinere (1994) Ainsi ce recit enchasse interpretation de l’Histoire contribuent a l’education moral de la Princesse la persuadant de s’ecarter de la passion et de se mefier de la cour, elle pourrait illustre la pensee de Pascal sur « les effets effroyable de l’amour »qui remue toute la terre entiere, les princes , le mondes entier.