Les phases de la seconde guerre mondiale

Les phases de la seconde guerre mondiale

Les phases de la Seconde Guerre Mondiale INTRODUCTION : Le 1er septembre 1939, l’Allemagne nazie envahit la Pologne. C’est le dernier coup de force d’une serie entamee 5 ans plus tot et qui a amene l’Allemagne a controler successivement l’Autriche et la Tchecoslovaquie. Alors que Francais et Britanniques n’ont pas bouge jusque-la, ils decident cette fois d’honorer leurs engagements envers l’allie polonais et declarent la guerre a l’Allemagne le 3 septembre. C’est le debut de la deuxieme guerre mondiale.

Ce long conflit de 6 annees oppose l’Axe d’une part (Allemagne, Italie et Japon) et une Grande Alliance qui se constitue peu a peu et qui regroupe principalement en 1941 la Grande Bretagne, l’URSS, les EU et la France libre. Ce conflit revet une importance toute particuliere dans la memoire des peuples car la Seconde guerre mondiale est un conflit sans precedent : une guerre vraiment mondiale, une guerre totale et une guerre qui a pousse l’horreur a des sommets encore jamais atteints.

Enfin, dans ses consequences egalement, la portee du conflit est considerable et le monde de 1945 est bien loin de celui de 1939. C’est ce que nous nous efforcerons de montrer au cours de notre developpement. Problematique : En quoi la Seconde

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
guerre mondiale fut-elle un conflit exceptionnel et une rupture dans l’histoire du 20eme siecle ? I/ UNE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE TOTALE A/ LES VICTOIRES DE L’AXE, 1939-1942 1/ L’Allemagne mene une guerre eclaire en Europe (1939-1940) 2/ 1941 : la guerre devient mondiale B/ LES VICTOIRES ALLIEES ET LA CHUTE DE L’AXE 1943-1945 / Le tournant de 1942 : l’Axe stoppe 2/ L’ecroulement du 3eme Reich et de l’Italie fasciste en Europe, 1943-1945 3/ Acharnement japonais en Asie jusqu’a Hiroshima, 1943-1945 C/ UNE GUERRE TOTALE 1/ Une guerre ideologique 2/ La mobilisation des hommes 3/ la mobilisation des economies 4/ La mobilisation de la technologie et des medias 5/ Un but : « Casser » l’adversaire II/ L’EUROPE SOUS LA BOTTE NAZIE A/ 1942 : UNE EUROPE ALLEMANDE 1/ Une Europe nazie, mais une gestion diverse des territoires occupes 2/ Le pillage des ressources et le travail force / Partout, la repression B/ COLLABORATIONS ET RESISTANCES EN EUROPE (HORS France) 1/ L’Europe des  » collabos  » 2/ L’Europe des resistants C/ TERREUR ET EXTERMINATION DE MASSE 1/ A l’origine : des theories racistes 2/ La Shoah : l’humanite au comble de l’inhumanite… III/ QUEL BILAN ? A/ DES DEGATS CONSIDERABLES 1/ Humainement, une tragedie 2/ Materiellement, des degats considerables3/ Moralement, un traumatisme B/ L’ESPOIR D’UN MONDE NOUVEAU 1/ Garantir la paix : l’ONU 2/ Assurer la reconstruction et la stabilite monetaire : Bretton-Woods, le FMI et la BIRD / Garantir la liberte du commerce : le GATT (1947) C/ UNE NOUVELLE CARTE DU MONDE ET DE NOUVEAUX RAPPORTS DE FORCE 1/ Le declin de l’Europe et l’avenement de deux « super grands » 2/ Des modifications territoriales tres importantes CONCLUSION Deux mots-cles hantent cette longue guerre de 6 annees : Auschwitz et Hiroshima. A eux deux, ils symbolisent toute l’horreur de ce conflit sans precedent. L’humanite s’est dechiree comme jamais, et en 1945, les peuples aspirent legitimement a la paix et a l’entente.

La guerre a consacre la montee en puissance de deux nouvelles forces : les Etats-Unis et l’URSS. La vieille Europe, principale victime de la guerre, n’est desormais plus au centre des decisions internationales. Ces deux “supergrands”, comme on les nomme desormais, sont donc les principaux artisans de la reconstruction du monde en 1945. Leur objectif est de reconstruire un nouvel ordre international, sur des bases nouvelles et qui pourra garantir la paix, mais aussi d’assurer la victoire de leurs systemes de valeurs, d’ailleurs completement antinomiques.

Ces divergences ideologiques ne tarderont pas a se transformer en une opposition resolue entre ces deux grandes puissances, des 1947, avec le Malgre les apports de 1945 (ONU…), ce bilan laisse un sentiment d’insatisfaction et de crainte. Apres un tel carnage, les rivalites ont vite resurgit et, des 1946, on pressent de tres nombreux conflits futurs (opposition en Europe, Proche-Orient, reprise de la guerre civile en Chine, luttes dans les empires coloniaux car les metropoles s’accrochent…). Apres Auschwitz et Hiroshima, le monde aurait pu esperer mieux…