Les limites du marche

Les limites du marche

II) Les limites du marche 1) Les limites economiques 1-1) Les effets negatifs de la concurrence La concurrence pure et parfaite ne permet pas aux entreprises de maximiser leur profit. En effet la concurrence pure et parfaite implique l’etablissement des prix par le marche. Pour y echapper, les entreprises ont recours a la concentration en augmentant leur taille. Cela va engendrer des economies d’echelles. De ce fait, les couts de productions diminuent, alors les entreprises pourront diminuer leur prix de vente ; donc le nombre de consommateurs augmentera, et les parts de marche de l’entreprise augmenteront aussi.

Grace a ce profit plus important, l’entreprise pourra financer la recherche et le developpement ce qui favorisera l’innovation. Elles pourront aussi investir d’avantage. 1-2) Le marche a une efficacite limite Il se caracterise par une forte tendance a l’instabilite ce qui reduit en consequence les possibilites d’atteindre un equilibre stable. De ce fait, la coordination par le marche n’est pas toujours suffisante. C’est ainsi que sur le marche du travail, par exemple, l’equilibre de plein emploi des neoclassiques peut correspondre a un chomage involontaire si les entrepreneurs se trompent dans leurs anticipations. Les economistes classiques considerent que se sont-les……. ) Il existe des monopoles naturels car certaines activites

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
ont des couts si eleves qu’une entreprise privee ne pourrait les prendre en charge. Dans ces cas la, c’est l’Etat qui prend le relais et se charge de satisfaire toute la demande. Les marches de CPP ont une forte tendance a l’instabilite. Les comportements rationnels ne sont pas a l’abri d’erreurs. Pour Keynes, l’investissement depend de la demande anticipee. Si l’entrepreneur se trompe et n’investit pas assez, on aura une augmentation des prix et un chomage involontaire.

Ce que les economistes classiques ou neoclassiques appellent equilibre de plein emploi peut correspondre a un chomage involontaire, si les entrepreneurs se trompent dans leurs previsions de la demande. 2) Limites sociales et environnementales 2-1) Le Marche ecarte les biens collectifs Le marche n’offre pas les meilleures solutions quand il s’agit de satisfaire les besoins de tout le monde. Il n’est efficace que dans la mesure ou il y a des perspectives de profit a realiser. Or, seuls les biens prives offrent cette possibilite.

Les biens prives se divisent en 2 categories : ? Les biens rivaux : ils ne peuvent etre consomme que part 1 seule personne a la fois. ? Les biens exclusifs : il faut payer pour les obtenir. Ceux qui ne veulent ou peuvent pas payer sont exclus. Les biens publics ont aussi 2 caracteristiques : ? Les biens non rivaux : plusieurs personnes peuvent utiliser le bien ? Les biens non exclusifs : on ne paie pas pour les avoir Il y a des biens collectifs purs : chacun peut en beneficier (ex : eclairage public du fait de l’appartenance a la communaute).

Il y a des biens publics impurs : ils appartiennent au secteur prive. Biens prives Biens (public) collectifs purs Biens (public) collectifs impurs Biens communs Rivalite OUI NON NON OUI Exclusion OUI NON OUI NON Efficience du marche OUI NON pris en charge par les Pouvoirs Publics OUI Reglemente par l’etat ? Monopole naturel : activite d’interet general dont les couts d’exploitation seraient trop eleves pour une entreprise privee. La production a des effets positifs ou negatifs. Le marche ne prend pas en compte les externalites.

La production a des effets positifs ou negatifs qui ne sont pas evaluable en termes de prix. Donc il n’est pas possible d’envisager une transaction sur le marche. On parle alors d’externalite. La pollution par exemple est une externalite negative. Les externalites positives ou negatives ne sont pas controle par le marche ainsi les externalites negatives, n’ayant pas de prix, ne se verront oppose aucune limite. Les externalites positives n’etant pas recompense seront decourages. Je ne suis pas sur pour le mot surligne. 2-3) Necessite du controle public

D’apres ADAM Smith, l’intervention de l’etat en economie liberal n’est toleree que si la main invisible ne fonctionne pas ou fonctionne mal. La main invisible n’intervient pas dans les cas de monopole naturel, de l’edification et de l’entretien des lieux publics. On peut dire que dans ces differents domaines, l’etat est plus efficace que le marche. Dans le cas des externalites negatives comme la pollution, le fait de taxer ceux qui pollue entraine l’internalisation de la production. Les subventions versees aux entreprises qui investissent pour le probleme de la pollution l’encouragent.

C’est l’etat qui est charge de la mise en place des normes. L’etat prend en charge des activites dont les effets externes positifs profitent aux entreprises. Biens collectifs : biens ou services non rivaux et ou non excluables c’est-a-dire pouvant etre simultanement consommes par plusieurs pers. Sans qu’elles aient a en supporter chacune le cout. Externalite : se produit lorsqu’un agent economique procure, par son activite,a autrui, un avantage ou un desavantage, sans dedommagement, c’est-a-dire sans contrepartie monetaire, ni pour l’un ni pour l’autre.