les genres

les genres

OBJET D’ETUDE NOI Les grands genres sont : -Roman -Th é âtre -Poésie -Argumentation Séquence 1 : Distinguer les genres narratifs (comment fait-on pour raconter une histoire) Séance 1 : Découvrir les genres, et ne plus jamais confondre le conte, la nouvelle et le Roman : Œuvre d’ima présente et fait vivre comme réels, fait co aventures… Un roman serta : Se roman. Swipe v longue qui onnages donnés leurs destins leurs une histoire- Corriger nos meurs-Transmettre des messages-Résoudre des énigmes-lnformation sur différentes époques-Se cultiver-

Transmettre des principes, des idées, les gouts de l’auteur, et ses expériences, ses rêves et ses points de vue- faire voyager- quitter le monde réels en se mettant dans la peau d’un personnage- passer le temps- développer l’imaginaire. On peut aimer un roman pour : Psychologie du personnages intéressante (Mental différents, on vit par procuration). Le style, Un peu de dialogue, de la vie… Registres : Policier, Fantastiques, Anticipation. ÛBesoins d’actions, d’aventures non aime si on partage les principes de l’auteur û Rire, se divertir…

Qualités/ défaut : Drôle, Rapide, de l’action, ne pas s’ennuyer. Thème, sortir de la routine, Identification dentification, Registre facile, différents point de vue… SYNTHESE : Finalement, le roman est un genre qui peut

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
s’adresser à tout le monde. Il peut avoir tous les registres, a chacun de choisir un roman qui lui correspond. Le roman n’a pas de règles. On l’appelle le hors la loi. pour tout ce qui dises ne pas aimer les romans c’est peut-être qu’il n’ont pas trouvé le genre qui leurs correspond. ETUDE D’UNE ŒUVRE COMPLETE : Aux Champs de Maupassant (1882)

Objectifs : – Fonctionnement d’une nouvelle -Les procédés de la nouvelle -Le schéma narratif -Apprendre à analyser le texte Intro : Dans la nouvelle Aux Champs, Maupassant soulève un des grands thèmes du mouvement réalisme qui est l’argent. Il traite ce thème ici, au milieu du monde paysans et nous laisse, à la fin du récit sur de nombreuses questions qu’il convient de discuter. Schéma narratif : A. La situation initiale De : « Les deux chaumières À : «Je m’y ferais bien tous les Jours. » Normandie/TuvacheNallin/Dhubières+ les enfant/ mois d’Août

L’élément perturbateur ou modificateur : B. De : « par un après-midi du mois d’août, À : « Elle s’appelait Mme Henri d’Hubières. » c. es péripéties : 0 La 1ère négociation : D La 2ème négociation • 2 simple et intro de dialogues De : « Les Vallin étaient à table, À : un bibelot désiré d’un magasin. » Madame d’Hubières est décrite comme une gamine capricieuse De : « Les Tuvache, sur leur porte, À : « … deux autres sœurs cadettes qu’il avait. » Sans gêne des aristocrates qui entre sans frapper à la porte et les Tuvaches n’ont pas l’air bien malin D.

Le rebondissement : De : « II prenait vingt et un ans, quand, un matin, À : « Chariot, debout sur le seuil de sa chaumière, le regardait passer. » Comme si ils ne s’étaient jamais quitté La situation finale ou la chute . De : « Le soir, au souper, il dit aux vieux: À : « Et il disparut dans la nuit. » La nouvelle et sa moralité : Les lois morale très forte du siècle précédent se sont dissipé. Les valeurs morale ont changé : Le dieu tout puissant de cette époque est l’argent qui donne le plaisir. Madame Tuvache respecte les anciennes valeurs, Madame Vallin lle veut de l’argent.

CONCLUSION : La nouvelle de Maupassant dénonce le siècle qui a pris pour dieux l’argent et les plaisirs qu’il procure. La nouvelle met en scène l’opposition entre de classes sociale : Aristocratie et les paysans. par contre ce qui peut les rapprocher c’est toutes les transactions qui peuvent les mener a mieux vivre. Ces personnages dans la nouvelle sont influencés par les idées de l’époque qui estime que le progrès doit satisfaire au plus vite tous leurs désirs. Le XIXème siècle va opposer les pouvoirs, et le savoir. 3