Les français au XVIII

Les français au XVIII

cours 1 de moderne semestre 2. Les Français au XVIII ème siècle. ie par excellence, et la révolution la mort de louis XIV monarch française, au 18eme il y a deux rois qui gouvernent théoriquement, ils ont multiplié les erreurs, LouisXV et Louis XVI, ont donc transformé leur image au prés des français. Il y a une opinion publique qui apparait peu à peu. e regent. a. la succession de L Il meut le 1er septem arrière petit fils.

Phili p g r à 5ans, c’est son d’Orléans devait assurer la suite, il avait mauvaise réputation et Louis XIV ne l’aimait pas, donc il fficialise deux de ses batards. Le conseil de régence est un conseil présidait par Philippe d’Orléans ou les décisions sont prises a la majorité le temps que louis XV puisse régné, et Louis XIV avait choisit les vieux serviteurs fidèles pour faire partie de ce conseil, donc dès le 2 septembre, le duc d’Orléans va au parlement de paris et lui demande d’abroger une certaine close du testament.

Une partie du testament est déclaré nulle. Il compose alors le conseil des personnes de son choix, avec notamment le duc d’Orléans qui nomme a toutes les places, et qui à

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
la main ise sur la maison militaire du Roi (essenti (essentielle avec des troupes d’une fidélité totale) alors que Louis XIV voulait mettre a sa tête le duc du Maine, son fils batard légitimé. autre chose très symbolique, en septembre 1 71 5, la cour abandonne Versailles, le duc d’Orléans et tout le personnelle, repart a Paris. le jeune roi est installé aux Tuileries. . Philippe d’Orléans. En 1715 il a 49 ans, il a été un soldat courageux avec plusieurs batailles de la guerre d’Espagne, mais il à été écarté des affaires par Louis XIV, alors qu’il est prince e sang, il vit librement il est riche et comme il est écarté, il rejoint le can des septique « est-ce qu’il faut croire en dieu? » il est libertin au sens sexuel, multiplie des frasques et scandales. Les « soupés du régent » sont des repas connus pour leur décadences avec ses compagnons les « roués » dignes du supplice de la roue.

Il est quelqu’un qui a voulu restaurer la France, avec comme principal conseillé, c’est l’abbaye Dubois, son ancien précepteur. Louis XV est sacré en il est considéré majeur en 1723, mais il laisse Philippe d’Orléans diriger le ouvernement, Il porte le titre de « ministre principal » terme alors abolie sous Louis XIV qu- réapparait pour Dubois. Philippe d’Orleans assume la charge et meurt très vite après. I. Deux rois. a. Louis XV. Brave, participe a 2 OF s charge et meurt très vite après. l. Deux rois.

Brave, participe aux combats, très humain, mais parfois perturbé, attaché à la vie des français, mais est orphelins trop jeune, il est un miraculé, il a vu toute sa famille mourir avant lui. Il est donc très attaché à son précepteur, l’abbé Fleury. Passionné par la chasse spécialité des bourbons, lusieurs maitresses. très timide, reste de marbre stratégie de défense. b. Louis XVI. Le petit fils de Louis XV, né à Versailles en 1754, contrairement ? Louis XV il n’accumule pas les maitresses, reçoit une bonne éducation et comprend mal les frasques de son époque.

Marie Antoinette d’Autriche fille de l’impératrice marie Thérèse de Hasbourg, elle à un poids politique comme avec Marie Leszczynska et son mariage avec Louis XV en 1725. Lorsque Louis XVI succède et devient roi, l’accession au trône en 1774 se fait dans l’enthousiasme général il est très populaire. Mais là encore les français passe très vite a la raillerie, puis à des remises en causes. Ill. Les ministres. a. les ministres du régent sous Louis XV. Le testament de Louis XIV écarté la noblesse ancienne et « les créatures » de la noblesse nouvelle.

Le 2 septembre 171 5 quand Philippe d’Orléans casse le testament il supprime les ministères des fonctions p t crée 3 S Philippe d’Orléans casse le testament il supprime les ministères des fonctions précédentes et créer des conseils où il fait entrer les membres de la haute noblesse, avec la polysynodie à la place des secrétaire d’états et le onseil de conscience pour gérer les affaires religieuse, le conseil de la marine, de la guerre, « conseil du dedans » affaires intérieurs et le plus prestigieux le « conseil de la régence » et celui du commerce, il y à 8 conseils. es conseils sont présidé par de très grands seigneurs de vieilles familles avec les VILLARS, un batard de Louis XIV le comte de Toulouse devenue amiral de France à 5ans. Les mémoires du duc de Saint Simon (grand aristocrate), avec des textes importants et un tableau politique de la France. diversité au sein des conseils, sert l’autorité du régent Philippe d’Orléans. Le régent fait très attention a son autorité et se met d’accord avant chaque conseil pour avoir raison. ais le nombre excessif de conseillers, les conseils trop large avec trop de monde et qui coute beaucoup d’argent, les conseillers sont très bien payés alors que la France est en faillite faiblesse de la polysynodie = chevauchement des compétences entre les conseils. les querelles internes aux conseils et les querelles entre les officiers et les nobles, en 1718 la polysynodie est 4 OF S la polysynodie est supprimée au bout de 3 ans. On revient alors à un système plus classique des 4 secrétaires d’Etats. b. l_es ministres de Louis XV.

Louis de Bourbon, prince de condé, membre de la famille royale donc préféré s’appelait le duc de Bourbon, mais si le roi meurt c’est quand même le duc d’Orléans qui succède. à la mort de Philippe d’Orléans en 1724, c’est le duc de bourbon qui le remplace mais il est pas très intelligent, ce qui l’intéresse c’est l’enrichissement. il est sans moralité. Laus – écossais créer la première banque française, la faillite à ruiné la France le duc de bourbon n tire profit mais se méfie du cardinal Fleury, il monte une cavale pour le renvoyer mais le roi est très attaché à son percepteur et c’st le duc de bourbon qui est renvoyé. ‘est donc en 1726 Hercule de Fleury qui devient son ministre, le père de Fleury était receveur des impôts pour l’Eglise, donc avait de l’argent il à pu faire ses études dans le collège de Harcourt à paris, très prisé. il devient évêque de Laudeve. Exerce très vite une influence sur son élève le roi. c’est un homme politique prudent, qui manque d’audace pour certain. S OF s