Les Femmes Objets

Les Femmes Objets

LA FEMME OBJET * la femme objet est-elle une r*litdans la soci#actuelle une cinquantaine s%arent deux de femme dans notre soci%é : celle d’aujourd’hui confiante en l’avenir, indomptable, capable et ingüieuse, et celle du pass soumissent au roe sociale de la femme au foyer, d*endante de l’homme et sans aucun droit Face l’Eolution de l’image de la femme, on peut ce demander si la femme objet est u Dans un premier tem de la femme dans la temps, d*erminer si dans cette soci ors Snivxto iew uelle ? lution de l’image ite, dans un second nos jours Effectivement nous pouvons constater que notre soci#fabriquce mythe de l’*ernel f*inin tout en la femme d’objet de bien consommable. L’image de la femme libre est l’*ancpation des femmes qui s’expliquerait par la du travail fRinin, par les progr des meurs et des conception de l’individu mais pas seulement. L’oppression subie des femmes Elate en 1945 en donnant naissance au droit de vote.

Les droits des femmes et d »ormais elles ont accËA au droit l’int%ritet l’autonomie corpo corporelles, au droit d’exercer une fonction publique, lüucation, la propri# au droit la citoyennet.. Ces droits permettent aux femmes de contribuer l’Ëolution onomique de leurs pays. De plus la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
discrimination des femmes vise *iminpar l’adoption de la convention on the Elimination of All Forms of Discrimination Against Woman en 1981 par l’Assembl* des Nations Unies Ces lois d&ermine une volontpolitique de lutter contre les entre les sexes et de promouvoir la dignitdes femmes.

L’image de la femme *olue fortement. La femme veut dkormais Rre ale de l’homme. Pourtant certaines revendications f*inistes entre parfois en contradiction avec les normes religieuses et morales de certaines ocigavec notamment le droit la contraception (1967), le droit l’intervention volontaire de grossesse ( loi Simone Veil en 1975), le droit la libertdlexpression, au divorce, au mariage lesbien…

Par ailleurs, de plus en plus, les rnEüias transmettent cette image de t femme objet ( par la mode, les marques, le luxe, le cin* a… ) a travers des femmes dites parfaites sans le moindre Le reflet de la femme semble Zre sans sentiment sans intelligence sans rülexion oseul l’apparence compte. Ces femmes sont superficielles ne correspondent en aucun cas r,ülexion oseul l’apparence compte. Ces femmes sont uperficielles ne correspondent en aucun cas la v#itable image de la femme.

Les atouts de la femme sont misent en valeur a travers la sensualit le charme, la rondeur ou la minceur, la douceur, la subtilitavec n*moins une connotation sexuelle. Tout les moyens sont bons pour refl%er ces images de femmes objet ( retouches photos, maquillage a outrance, r#imes draconiens… ) nous assistons a une d’Xradation de l’image de la femme depuis les annfis 2000 travers des s*ies (Desperate Housewives), des *Issions de tgrïlithaute en tenue intellectuelle ( quul veut ouser mon fils, Greg le millionnaire, Nabila…

Depuis plusieurs ann*s l’image de la femme moderne est aussi celle de la femme superwoman (qui mfe de font vie privtg et vie publique) ApriH voir vue l’#olution de l’image de la femme dans la soci nous allons dEerminer si la femme objet est une rAlitde nos jours La femme objet est un m#ange d’admiration et de d »ir otique. La femme devient l’objet du d*ir de l’homme La femme est une alchimiste, elle les *Nents des mondes. En Anglais matRe ce dit matter t, racine que l’on retrouve dans maternit mat*lel ou encore dans maternel. Lhomme est l’artiste qui aime sculpter la matiEe et la femme la dÉsse