Les espagnols

Les espagnols

La faute aux oh sève. ‘épie toi horaires de travail décalés qui les font se lever tôt et se coucher tard, pour rattraper la longue pause déjeuner entre 15 et 17 heures. Un rythme fatiguant qui aurait l’effet néfaste de faire baisser leur efficacité. Et les catalysa vus par les Espagnols ? Alors que la plupart des étrangers ne voient pas la différence entre un catogan et un galérien, les Espagnols sont sévères vis- à-vis des habitants de catalogue.

Une étude du département e Psychologie de l’Université compétence de madrier a relevé les principaux adjacents caractérisant les catalysa aux yeux du reste de la Péninsule : avares, orgueilleux, fermés, séparatistes, travailleurs, matérialistes, ambitieux, Individualistes, antipathiques… Un amour partagé par les catalysa, dont certains n’hésitent pas à dire que, de toutes façons, « l’espagnole est l’ennemie de la catalogue » (comme le chanteur pack biffez). Du soleil, des églises et des tapes Il fait tellement beau en espagnole, les gens vivent dehors, c’est bien connu…

Pas au Pays Basque il semblerait, où la moyenne des précipitations est de 1800 millimètres par an, soit comme dans le Jura ou en Haute-Savoie. De même sur la côte gallicisme ou cantique, dans le Nord du pays,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
où l’on est loin du soleil de l’andouille ou du climat méditerranéen de la catalogue. Autre stéréotype à enterrer, les Espagnols ne sont 2 ou du climat méditerranéen de la catalogue. Autre stéréotype enterrer, les Espagnols ne sont pas des grenouilles de bénitiers.

L’État a beau être confessionnel, des Espagnols ne pratiquent lus la religion catholique, peut-on lire dans un article du Nouvel Observateur. Quant à la paella, elle est Dordogne Valenciennes, tout comme le flamenco se pratique majoreraient en andouille.. Ce ne sont donc ni le plat, ni le sport national ! Le bruit et la tauromachie, des sujets plus complexes Encore un cliché, les Espagnols sont bruyants et parlent fort… Vrai, selon une étude de l’OMIS qui classe l’espagnole deuxième pays le plus bruyant au monde.

Un Espagnol sur quatre serait exposé à des niveaux de bruit excessifs, à cause des moyens de ramonons et industries, mais aussi des bars et divers endroits publics. Mais, attention, la Péninsule est devancée par… Le jupon, qui serait le pays le plus bruyant du monde ! Ce sont donc plus les industries que les habitants qui sont à l’origine des nuisances sonores. De même, tous les Espagnols ne sont pas des fana absolus de corridas… Disent ne pas aimer la tauromachie, révélait un sondage d’le épais. Bien que 57% d’entre eux désapprouvent la décision du Parlement catogan de l’interdire.