Les confessions rousseau

Les confessions rousseau

Objet d’etude : L’autobiographie Les confessions Jean Jacques Rousseau. La chasse aux pommes Intro : Extrait celebre des confessions de rousseau. L’auteur s’engage des l’incipit a dire tout la verite sur lui-meme. Relate un souvenir assez douloureux de son enfance : alors engage comme apprenti a Geneve, il a vole des pommes a son maitre et subit en consequence une severe correction. De cette mesaventure ordinaire, Rousseau, s’amusant de lui-meme, jouant avec le lecteur, parvient a faire un recit tres anime ou le souci de la verite cede a la reconstruction du souvenir.

En quoi le recit autobiographique de Rousseau est il une reconstruction ? Nous etudierons dans un premier temps la dramatisation du souvenir. Puis nous verrons comment Rousseau en fait un recit burlesque. Enfin nous nous arreterons sur la triple fonction du « je » autobiographique. I Un recit tres anime : la dramatisation Dans ce texte, Rousseau relate un souvenir dont le theme est pose des la premiere phrase : « la chasse aux pommes qui me couta cher ». Le recit qu’en donne l’auteur se compose de deux mouvements, qui correspondent en fait aux deux tentatives de vol successives que fit Rousseau. 1) Le recit de la premiere

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
fois Un jour » ? Un recit anecdotique PS temps du recit. Raconte sa premiere tentative infructueuse. Une premiere tentative riche en mouvement. Juxtaposition de verbes de mouvements 2) La seconde tentative Souvenir rapporte chronologiquement « je renvoie au lendemain » Nouvelle tentative : Lexique de la repetition « nouvel », « retrouvant », « renvoie », « occasion » dans un vocabulaire similaire Cpt :Deuxieme tentative beaucoup plus rapide, moins detaillee. 3) La chute « Malheureusement … tout a coup » Rupture soudaine. Dynamisme assure par la chute de la derniere ligne : forme d’un coup de theatre.

Emploi soudain du discours direct : Interruption nette du recit « la plume me tombe des mains ». Enonciation de l’auteur qui traduit son emotion, il la cede en revisitant son souvenir. Toutefois, le narrateur ne se contente pas de revivre et de partager avec le lecteur un souvenir, il le recompose, de maniere a amuser le lecteur. II Un recit burlesque. La narration du souvenir releve principalement du registre burlesque 1) La survalorisation de l’evenement. Pose comme une aventure « chasse aux pommes ». Quete dangereuse d’un objet precieux. Vol presente comme une activite noble. Champ lexical de la chasse.

Un narrateur seul, courageux. Valorisation du personnage. Aventure suggeree par tous les verbes d’actions juxtaposes, grand mouvement. Completement hyperbolique. 2) Le recit epique Enfant/ Hero, seul. Qualites d’ingeniosite, de courage Champ lexical du combat, maitre vu comme un mechant. Mise en parallele avec des mythes. Hero comme un hercule. Force. Face a un dragon Presence de deux Mythes : Les douze travaux d’Hercule avec le jardin des Hesperides et le dragon. + Celui du jardin d’Eden. 3) Les commentaires pathetiques Phrases qui expriment la douleur. Pathos. Appels au lecteur, appels a l’emotion.

Un registre pathetique qui se mele clairement a de l’autoderision. Fausse pitie. Instrument humoristique Redonne encore plus au texte hyperbolique. Le narrateur adulte reconstruit le souvenir et se moque un peu de l’enfant qu’il a ete. Cpt il ne s’agit pas seulement de tourner en derision son « moi » enfantin, il met en evidence la distance entre le regard de l’enfant et celui de l’adulte qu’il est devenu. III Narrateur narrant- Narrateur narre 1) Le regard de l’enfant. Narration a la premiere personne « enfant » pour les faits. Le regard de l’enfant est celui qui amplifie. « Le dragon » Vision enfantine egalement dans l’hyperbolique.

Naivete et fraicheur. 2) La presence de l’adulte. Vision retrospective de l’auteur. Il redonne vie au texte mais il reconstruit le souvenir et se moque de l’enfant qu’il a ete. Derision de son « moi » enfantin dans cette relecture. Pousse l’hyperbolique a son extreme. Utilisation de commentaires pathetiques qui s’adressent directement au lecteur. Rousseau qui s’amuse. Conclusion : En melangeant des genres differents Rousseau redonne vie a son souvenir et dans un recit retrospectif tres anime, se moque de l’enfant qu’il a ete en racontant ses premiers peches. Symbolique de la pomme et du peche originel, le fruit defendu