Les causes du manque de mobilisation en france

Les causes du manque de mobilisation en france

?Les causes du manque de mobilisation en France L’ individualisme. L’etre humain est, sans doute, conscient de son individualite depuis la naissance de l’humanite voici trois millions d’annees. Le precepte de Socrate, « connais-toi toi-meme », l’invite depuis l’antiquite a observer et etudier son individualite. Les stoiciens, tout comme les epicuriens, avaient pour but le perfectionnement de l’individu ; le salut, but de la foi chretienne, est lui aussi individuel. ’individualisme moderne consiste a faire de lui le centre et le pivot de l’univers a tel point qu’il est devenu difficile, une fois ce point de vue adopte, de penser des phenomenes collectifs par nature comme la formation et l’apprentissage des langues, l’education des enfants, voire la simple relation d’alterite dans le couple ou la vie sociale. Role liberateur de l’individualisme Pour mesurer la nouveaute de l’individualisme moderne, il faut se rememorer l’organisation sociale et les valeurs contre lesquelles il s’est construit.

La famille offrait des reperes plus solides. Elle pouvait, mieux que l’individu, respecter des engagements et donc conclure des contrats. L’existence de l’individu etait ainsi soumise a celle de la famille : chez les nobles l’honneur du nom, qui se defendait sur les champs de bataille ou dans les duels, importait plus que la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
vie de l’individu. La carriere de celui-ci etait delimitee par la situation sociale de sa famille, situation dont il ne pouvait s’emanciper que de facon exceptionnelle et en prenant les risques que court tout aventurier.

Cependant l’economie moderne, industrielle et mecanisee, exigeait que put s’affirmer l’autorite des « talents », des personnes competentes seules capables de maitriser les nouvelles techniques de creation, de production ou de combat : la promotion de l’individu etait donc necessaire a l’epanouissement de cette economie. Au XXe siecle l’individualisme devra lutter contre la coalition heteroclite, mais puissante, du marxisme, de la psychanalyse, de la sociologie, de la linguistique et du surrealisme. Il finira cependant par s’imposer vers la fin du siecle avec le triomphe du liberalisme economique.

Dans les pays riches ou les problemes materiels que pose l’existence ont ete pratiquement resolus, ou (au moins en moyenne) chacun peut se loger, se vetir, se nourrir et elever des enfants, ou les menages sont equipes d’appareils electriques et electroniques dont naguere les entreprises elles-memes n’auraient pas pu disposer, ou l’attention est accaparee par le spectacle audiovisuel, l’individualisme n’est plus comme jadis sollicite pour surmonter des difficultes pratiques et acquerir des biens juges necessaires.

Des lors l’individu se replie sur lui-meme, fascine par l’apparence que presentent les medias, accapare par ses emotions, enferme dans une representation du monde qui malgre son caractere abstrait lui semble naturelle. La culture, excluant le rapport direct entre les etres humains, ou entre eux et la nature, se mediatise. L’individualisme se degrade. Citation De Tocqueville : « L’individualisme est une expression recente qu’une idee nouvelle a fait naitre. Nos peres ne connaissaient que l’egoisme. »

Pour l’individualiste, l’individu est libre, ou doit l’etre, par consequent responsable, la liberte ne se concevant pas sans la responsabilite : il lui echer, selon les circonstances, de prevoir, d’organiser, de diriger, d’? uvrer, etc. S’il court des risques, il en supporte les consequences. La premiere socialisation qu’ un individu subit dans son enfance est la socialisation primaire qui participe au controle social, c’est a dire pour qu’une societe fonctionne, il est important qu’il y ait un controle social pour faire en sorte que les individus respectent les regles.

Elle rend les gens conformistes, les fait obeir aux regles (a la loi). Elle est egalement un moyen d’integration : adaptation d’une personne a son environnement. C’est la facon dont la societe s’attire a elle un individu de telle facon que cet individu partage les normes et les valeur de la societe. Il y a deux consequences : Le conformisme : ce qu’on attend de l’individu, ce qu’il doit faire La deviance : ecarts aux regles. Un deviant n’est pas forcement anticonformiste Mais de nos jours, on assiste a un phenomene de societe menant a 2 autres consequences.

Le suicide anomique (absence de normes) : pas assez de reglementation donc probleme pour trouver ou respecter les regles. Le suicide egoiste : l’ hypo-integration (pas assez integre) Par ces nouveaux criteres on peut constater une baisse de la mobilisation car ne s’identifiant plus a la societe, les jeunes d’aujourd’hui, ne voient plus d’ interet a se battre pour leurs droits. Dans la plupart des pays democratiques, les lois permettent les manifestations et la liberte de sa regrouper, qu’elles considerent comme un droit et un contre- pouvoir.

Neanmoins en France, les associations qui souhaitent manifester doivent deposer une demande d’autorisation prealable, en indiquant notamment le parcours precis et les horaires de convocation et de dispersion de la manifestation. Les autorites peuvent en revanche interdire une manifestation si elles la jugent propre a troubler l’ordre public ou si ses mots d’ordre sont contraire a la loi. Mai 68 , tres connu pour ca grande mobilisation, et prolonge, en ouvrant la voie aux nouvelles formes de contestations et de mobilisations des annees 1970 allant de l’autogestion aux mouvements feministes.

Sans debouche politique, l’evenement a eu un impact considerable sur le plan social et surtout culturel, en etant a l’origine de nombreux acquis sociaux et de nombreuses reformes societales des annees suivantes. Les chiffres releves en un apres midi dans les rues de Paris ont ete d’ 1million selon les organisateurs, 800. 000 d’apres les manifestants et 200. 000 selon les chiffres de la police. Cette greve est donc reste un modele de solidarite et de colere du peuple. Cependant, aujourd’hui les greves nationales ne sont pas i convaincantes menant les politiciens a les ignorer. En revanche, la derniere manifestation ayant mener a un retrait fut la greve anti-CPE mais les chiffre n ‘etait deja plus alors que de 200. 000 personnes selon les syndicats et de 46. 000 selon la police dans les rues de Paris. Cette baisse significative se voit aujourd’hui dans les greves contre les reformes de Xavier Darcos et Valerie Pecres, faiblement suivit du cote des etudiant et nuisant au but de rassemblement de masse et a la credibilite des actions.

Aujourd’hui il semble particulierement difficile de sa faire entendre de la societe sachant que meme les manifestations ou la mobilisation est forte comme en Guadeloupe ou les manifestations se font de plus en plus violentes malgre une declaration de Nicolas Sarkozy en entretient avec La deputee de La Reunion Huguette Bello, qui denonce « le mepris scandaleux et inadmissible », selon elle, des pouvoirs publics face aux manifestations en Guadeloupe, qui ont fait une victime mardi 17 fevrier 09 au soir.

Pour ce qui est de la France elle-meme, les manifestations les plus suivis par les eleves ont ete de 25. 000 a Paris et de 5000 a 10. 000 Le 18 decembre 2008 ou les manifestants battent le pave. Puis les syndicats ont appeles des milliers de personnes a manifester jeudi 6 fevrier 09 dans plusieurs grandes villes francaises contre la reforme du statut des enseignants-chercheurs. A Paris, ils etaient entre 3 600 selon la police et 10 000 selon les organisateurs a defiler.