Les Bases Gnales De La Surveillance Des Ttt Me Dicamenteux 2

Les Bases Gnales De La Surveillance Des Ttt Me Dicamenteux 2

Les bases générales de la surveillance des TTT médicamenteux iatros= médecin genes= qui est engendré iatrogénèse = qui est provoqué par le médecin (lui même ou son procédé thérapeutique) iatrovigilance= surveillance de la iatrogenèse iatrogénie = 130000 10 000 décès dont 8 des accidents m prescription) icame té ance médicamenteuses bles ( erreur de Hôpital : prévalence des effets indésirables médicamenteux dont 1/3 qualifiés de grave effet indésirable potentiel : erreur détectée AVANT adm effet indésirable évitable : erreur detectée APRES adm effet indésirable : pas d’erreur effet indésirable attendu ou nattendu complication médicamenteuse – grave = 3% – Fatale = médoc dans la « vraie vie » n’ont as été étudiés effet indésirable grave: OMS >signalement en pharmacovigilance obligatoire effet imputable à un médoc et ayant entrainé: – une hospitalisation une prolongation de l’hospitalisation – une incapacité ou un invalidité permanente – ou le décès les effets indésirables graves à l’hôpital … fréquents évitables évitables 65 % non évitables Surveiller pour quoi faire ?? – vérifier l’efficacité – vérifier l’innocuité = rechercher les effets indésirables imprévisibles (aspécifiques) iosyncrasie = terrain génétique- particulier. édoc et terrain – rechercher les effets indésirables prévisibles (secondaire- de classe) effet indésirable cutanés = les toxidermie 1-3% des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
utilisateurs de médoc majorité : terrain particuliers, à dose usuelles, totalement imprévisible souvent bénins parfois toxiques ou pharmacologiques (alopécie sous antimitotiques) forme grave : 1/1 000 000: indétectables lors des essais cliniques éruption érythémateuses (plaque rouge) : 40 -60% urticaire 20 – 30 % Les angioedèmes (z oedèmes angioneurotiques) médicamenteux différents sites: lèvres, oeil otte, larynx, tube digestif bronchospasme) 3 du à des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (les « pril ») 4 chez des malades déficitaires en inhibiteur de la fraction Cl du complément (forme héréditaire) >Place cruciale de l’interrogatoire 2 et 3 = des cas allergies : Quels médicaments vair diapo 2/3 des allergies antibio appartenant à la famille des bétalactamines 3/4 = allergies antibio Histaminolibération : quels médoc surtt produits anesthésiants colimycine, polymyxineB, quinine morphine, codéine, atropine bétabloquant, curares, dextran, sérum de cheval prévention / ttt- antihistaminiques Effets secondaires des medoc les classes à risque identifier une classe : groupez le vidal famille Médoc cardiovasculaire indlcations : insuffisance cardiaque, angor, hypertension, hémostase….

Classes: Inhibiteur Enzyme de Conversion IEC, Betabloquant, inhibiteur calcique, types d’effets secondaires bien tolérés individuellement peut être délétères qd ils sont associee Les classes les plus à risques d’El – – les cardiovasculaire – les psychotropes les familles classées à  » haut risque » – médoc cardiovasculaire médoc de l’hémostase : AVK, héparines, thrombolytiques, . – solutés diabète : insuline, hypoglycémiants – douleur agoniste opioides, – autres: cancérologie, anesthésiques, curare (relâcher les muscles), pdts de contraste, pdts en solution lipidique pdts spécifiques El médicamenteux ayant motivé une hospit: 1 digestif 2 cardiovasculaire 3 cutanés 1. 64% des El des médocs ont un symptômes digestifs, neurologiques cardiovasculaire El médicamenteux à l’hôpital : 1 infections 2 hémorragiques 3 neuro 4 cutanés 5 métabolique En pratique: CE médoc doit être donné à CE malade à CETTE dose et à CEITE heure médoc de l’hémostase : AVK, héparines, thrombolytiques,