les banques

les banques

es banques nées au Moyen-âge pratiquent, jusqu’en 1850, seulement l’échange des devises étrangères, ce qui permet de tirer un léger bénéfice, et le rachat aux commerçants de leurs effets de commerce. Les effets de commerce étant un papie que possédait le commerçant en acceptant d’être payé à terme par un client et qu’il pouvait vendre à la banque moyennant un escompte s’il avait besoin de liquidités. Les banques pouvaient également placer des titres comme des actions de compagnies commerciales ou des rentes d’emprunt d’Etat.

Certaines banques ?taient également émettrices de billets : en France uniquement la Banque de France, en Allemagne chaque état contrôlait sa monnaie et aux USA de multiples banques d’émission existaient. Après 1 850 on assist dans de nombreux p dépôt se créent, diffé nt=_, p g s’adressent au grand déposer leurs argent culaire des banques . Les banques de aire. Ces banques s particuliers à venir alors les dépôts ? vue avec de très petits intérêts et les dépôts à terme avec de plus fort intérêts.

Est crée alors le compte courant assorti de l’usage u chèque : création de la monnaie scripturale, pratique qui a mis du temps à rentrer dans les mentalités notamment en France. On crée

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
en parallèle des dépôts, les crédits avec donc la possibilité d’obtenir des liquidités fournies par la b Swige to next page banque, d’abord pour les entreprises et très peu avant 1 914 pour les particuliers. Il existe des prêts à court, moyen ou long terme avec des intérêts qui augmentent en fonction de la durée. La différence entre les taux de crédits et les taux de prêt dégage le bénéfices de la banque.

Se créent alors de nombreuses grandes banques. En Allemagne se créent des banques universelles (de dépôt et d’affaire) comme la Deutsche Bank en 1870 et la Dresdner Bank en 1872. En France apparaissent de grandes banques de dépôts sous le Second Empire comme le Crédit Lyonnais en 1863 et la Société Générale en 1864. Le Royaume-Uni possède déjà alors de très grandes et anciennes banques comme les Big Five : Westminster Bank en 1834, Lloyd’s en 1865, la Barclays ou bien encore les Millbrawkers, qui servent surtout aux capitaux familiaux, et la Colonies & Foreign Banks.

Le système bancaire anglais, installé dans la City à Londres, est très performant et très fiable. En 1914, le Royaume-Uni est la première place financière mondiale. Aux USA par contre, le système bancaire est florissant mais très anarchique. On y distingue trois types de banques : les National Banks, les State Banks et les Private Banks. Cette multitude de banques favorise la croissance mais nombreuses sont celles qui font faillite. Avant 1914, toutes les banques sont privées, y compris les banques émettrices car l’idéologie libérale rejette le rôle de retat. 2