Les aromes

Les aromes

Les aromes naturels sont d’origine vegetale ou animale.

Ils n’ont subi qu’un nombre limite de transformations qui sont autorisees (extraction, concentration, distillation, torrefaction, fermentation ou reaction enzymatiques) comme le specifie le Codex alimentarius (c’est un code alimentaire qui fait autorite pour les consommateurs, les producteurs et les transformateurs de denrees alimentaires) : « Les aromes naturels et les substances aromatisantes naturelles sont respectivement des preparations et des substances simples, acceptables pour la consommation humaine, obtenues exclusivement par des methodes physiques, microbiologiques ou enzymatiques a partir de matiere premiere d’origines vegetales ou animales, soit telles quelles, soit apres transformation en vue d’une consommation humaine par des procedes traditionnels de preparations des aliments. » Exemples : La vanilline est une molecule aromatique presente naturellement dans la gousse de vanille, mais l’arome de la gousse de vanille est due a de nombreux autres composants (plusieurs centaines).

L’eugenol est une molecule aromatique presente naturellement dans le clou de girofle, et l’arome du clou de girofle est tres proche de la molecule d’eugenol pure car il en contient une tres grande quantite. la cannelle est une poudre aromatique issue de la mouture de l’ecorce d’un arbre, le cannelier. Les aromes naturels se divisent en deux sous-categories: Les aromes

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
naturels de « X » ( ou X est une source aromatique naturelle. Exemple : Fraise, Orange, Poivre, etc. ). Ces aromes contiennent un minimum de 90% de la source mentionnee et les 10% restant doivent provenir exclusivement de produits naturels extraits par des procedes physiques autorises de transformation ou d’extraction.

Sur le produit fini de tels aromes permettent de representer graphiquement sur l’emballage la source mentionnee (exemple, une gousse de vanille sur l’emballage d’une glace, une fraise sur une boisson a la fraise). Ainsi que d’etiqueter arome naturel de « X », ou arome naturel. Les aromes naturels gout « X », aucun apport de la source « X » n’est obligatoire. Sur le produit fini de tels aromes ne permettent pas de representer graphiquement sur l’emballage la source mentionnee « X », ainsi que d’etiqueter arome naturel de « X », ou meme arome naturel, le terme « gout » est la pour expliciter que la source, certes naturelle, n’est pas ou pas uniquement extraite de « X ».