Leonard de vinci

Leonard de vinci

II. Les ? uvres de Leonard de Vinci Seules une quinzaine des ? uvres de Leonard de Vinci sont arrivees jusqu’a nos jours. Ceci est du au fait que ce grand artiste faisait de nombreuses experimentations (le resultat etait parfois desastreux) sur la maniere de peindre. De plus, il avait tendance a remettre au lendemain ces travaux, d’ou de nombreuses ? uvres non finies. Peinture : (par ordre chronologique afin de montrer l’evolution de son travail) * Durant la periode ou Leonard de Vinci travaillait pour Verrochio.

Il aurait collabore a une peinture nommee Le Bapteme du Christ (1472–1475)[]. Ce tableau est une huile sur bois qui represente Jean-Baptiste donnant le bapteme a Jesus Christ dans les eaux du Jourdain. Jean tient dans sa main un rouleau. Du ciel descend une colombe symbole du saint Esprit et au dessus d’elle on peut voir des mains representant les mains de Dieu : Dieu benit ce bapteme. * L’Annonciation (1472–1475). Il utilise dans ce tableau la technique du sfumato (technique qui donne une impression de brume).

La scene se deroule dans un « hortus conclusus », jardin symbolique de la virginite de la Vierge de puis le Moyen-age. Sur la gauche du tableau on trouve l’ange Gabriel qui tient

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dans sa main un lys symbole de purete. L’Annonciation est aujourd’hui au musee des offices a Florence. * La Madone a l’? illet (1476). Ce tableau represente Marie debout avec un ? illet dans une de ses mains et dans ses bras Jesus qui est attire par la fleur. La coiffure et les habits de Marie sont tres recherches et travailles ; la robe pouvant etre celle d’une reine.

Le visage de Marie ressort grace a un habile jeu de lumiere : la clarte du visage contraste avec le sombre des murs et le fait ressortir. On voit dans ce tableau l’influence du maitre de Leonard de Vinci, Verrochio. Ce tableau se trouve aujourd’hui a Munich. * L’Adoration des mages (1481) Le monastere de San Donato lui commande ce tableau en 1481 mais Leonard ne le terminera jamais, surement vexe de ne pas etre choisi par le pape Sixte IV pour la decoration de la chapelle Sixtine du Vatican. Sur ce tableau on voit la Vierge adossee a un rocher et tenant dans ses bras Jesus.

La scene se passe durant l’epiphanie, on peut donc voir represente dans le tableau les trois rois mages Caspar, Baltazar et Melchior offrant leur present (l’encens, l’or et la myrrhe) a l’enfant. Ce tableau se trouve maintenant a la galerie des Offices a Florence. * La Vierge aux rochers (1483-1486) De Vinci peint ce tableau pour la confraternite de l’Immaculee Conception a la chapelle San Francesco Grande de Milan. Les s? urs imposent a Leonard de Vinci des dimensions precises et veulent qu’apparaissent sur le tableau les personnages de la Cene : Jesus, Marie, Jean Baptiste et l’ange Uriel.

L’? uvre sera au centre d’un conflit entre l’auteur et ses commanditaires pendant plusieurs annees[]. En effet, certains details derangerent et choquerent les s? urs quand elles recurent le tableau comme, par exemple, le fait que Marie enlace Jean-Baptiste et non pas Jesus ou le fait que l’ange Uriel pointe du doigt Jean-Baptiste. Le peintre est contraint de refaire par la suite une deuxieme ? uvre en rectifiant ce qui lui est reproche. La premiere version est conservee au musee du Louvre et la seconde a la National Gallery de Londres * La Cene (1494-1498)

La Cene est une peinture murale faite pour le refectoire du couvent dominicain de Santa Maria delle Grazie a Milan. * La Joconde, ou Portrait de Mona Lisa (1503-1506) Il represente un buste, probablement celui de la florentine Mona Lisa del Giocondo. Cette peinture a l’huile realisee sur des panneaux de bois est exposee au musee du Louvre a Paris. La Joconde est l’un des seuls tableaux attribues de facon sure a Leonard de Vinci. * La Vierge, l’Enfant Jesus et sainte Anne (1508 et 1510) C’est une peinture a l’huile qui est conservee et exposee au Musee du Louvre Cette ? vre a ete acquise par Francois Ier a la mort de l’artiste en 1519. Elle represente Marie sur les genoux de Sainte Anne. La Vierge tient Jesus qui est en train de jouer avec un agneau symbole de son sacrifice futur. Ce tableau a inspire de nombreux grands artistes tels que Michel Ange et Raphael. Dessin : * Paysage de Santa Maria della neve (1473). C’est un de ses premiers travaux ; un dessin fait a la plume et a l’encre qui represente la vallee de l’Arno pres de Florence. Ce tableau montre l’interet de Leonard de Vinci pour les phenomenes naturels comme les fleuves, les lacs,…

Leonard de Vinci utilise le dessin afin de faire ressortir les ombres et utilise un jeu de lumiere et d’ombre tres precis et sophistique dans ce dessin et dans bon nombre d’autres ? uvres. * Etudes et dessins anatomiques Leonard a dessine de nombreux squelettes humains, des os, ainsi que les muscles et les tendons, le c? ur,… Comme artiste, Leonard observa les effets de l’age et de l’emotion humaine sur la physiologie. En tant que scientifique, il a d’ailleurs assiste a plusieurs dissections et en a pratique lui-meme. Il a dessine de nombreux portraits dont certains avec d’importantes deformations ou des signes de maladie.

Grace a ces dessins il parvenait a montrer quels etaient les vices caches des gens. [ Il a dessine en 1490 : Etude de tetes grotesques que l’on peut voir a Florence ou encore des etudes de mains. * L’« homme de Vitruve  (1492) C’est un dessin a la plume, encre et lavis (le lavis est une technique consistant a n’utiliser qu’une seule couleur (a l’aquarelle ou a l’encre de Chine) qui est diluee pour obtenir differentes couleurs) intitule Etude de proportions du corps humain selon Vitruve. Vitruve etait un architecte romain qui vecut au premier siecle avant Jesus Christ.

Il nous a laisse le seul traite d’architecture de l’antiquite : « De Architectura ». Il assurait  « qu’un batiment devait etre construit de facon proportionnelle, a la maniere de ce qui pouvait etre observe au niveau du corps humain ». La symetrie du corps humain serait selon lui semblable a celle des batiments et les proportions du corps correspondraient a l’ideal d’harmonie en architecture comme en peinture ou en dessin. En observant les hommes de son epoque, Leonard de Vinci a suppose que, dans un corps parfaitement proportionne, l’etendue des bras etait egale a la taille.

On voit, dans son dessin, que l’on peut, en prenant le nombril comme centre, tracer un cercle qui passe par les jambes et les bras ecartes de l’homme et en changeant un peu de place les bras et les jambes sans toucher a la place du buste on peu tracer un carre dans lequel s’inscrit parfaitement l’homme. L’homme de Vitruve est bien plus qu’un dessin puisqu’il fait le lien entre les proportions du corps humain et celles des batiments et qu’il fait le lien avec les mesure historiques comme le pied ou la coudee par exemple. Il illustrera egalement plus tard la regle du nombre d’or.

Ce dessin peut etre vu a l’Academie de Venise Inventions : Leonard de Vinci est un precurseur, il va developper des idees tres en avances sur son temps. Pourtant, peu de ses projets sont totalement finis, beaucoup ne sont meme pas realisables. Il a cree de nombreuses machines modernes pourtant son but premier n’etait pas le fonctionnement reel de la machine mais plutot le souci et le « bonheur » de l’invention. Les carnets que l’ont pas pu retrouver presentent un grand nombre d’« inventions », de la machine a tailler les vis de bois jusqu’au le char de combat en passant la calculatrice. Etude des machines volantes a quatre ailes : Leonard de Vinci etait persuade qu’un jour l’homme reussirait a voler. Il a donc beaucoup travaille sur des machines qui permettraient de voler en s’inspirant de ses observations sur le vol des oiseaux. Rien n’a autant preoccupe et fascine Leonard de Vinci que de reussir a faire voler l’homme. Selon lui « l’oiseau est un instrument qui fonctionne selon les lois mathematiques et l’homme n’a qu’a mettre au point une machine susceptible de reproduire chacun de ses mouvements ». * Inventions de machines de guerre : – La mitrailleuse multidirectionnelle Helicoptere – Defenseur de forteresse – Machines de guerre (« esquisse de sous-marin) – Arbalete geante montee sur un char Sculptures : On ne peut lui attribuer aucune sculpture avec certitude. * Le cheval de Sforza Leonard de Vinci executa de nombreuses etudes a Milan pour realiser une statue equestre commandee par le duc de Milan, Ludovic Sforza, en 1482. Cette statue en bronze, d’une taille jusque la peu egalee, devait etre executee en memoire de Francesco Sforza. De Vinci s’etait inspire des « meilleurs parties » de plusieurs chevaux pour creer le cheval parfait.

Il s’interessera d’ailleurs plus au cheval qu’au cavalier. Cette statue ne sera cependant jamais achevee car Leonard de Vinci n’a pas pu se procurer tout le bronze dont il avait besoin (100 tonnes). Le bronze etait entierement utilise a cette epoque pour construire des canons afin de proteger le duche d’Este des troupes francaises de Louis XII. * Tete de vieillard Sculpture en bronze que l’on peut voir a la collection Silberman a Viennes. Elle represente un visage de vieillard tres creuse par les rides et montre ainsi, a nouveau, l’interet de Leonard de Vinci pour les expressions faciales de l’homme.