L’eloge et le blame

L’eloge et le blame

FanFiction. Net – unleash your imagination Login . Sign Up Home Just In Communities Forums Beta Readers Dictionary Search Help Browse » Anime . Books . Cartoons . Comics . Games . Misc . Movies . TV Just In » All . New Stories . New Chapters Communities » General . Anime . Books . Cartoons . Comics . Games . Misc . Movies . TV Forums » General . Anime . Books . Cartoons . Comics . Games . Misc . Movies . TV Browse for Beta Readers Dictionary » Search » Help » Support . Privacy . TOS . Ad Blocker . Books » Harry Potter » Harry et sa verite font: B s : A A A . width: full 3/4 1/2

Author: malco Fiction Rated: T – French – General/Mystery – Harry P. & N. Tonks – Reviews: 1173 – Published: 08-16-03 – Updated: 11-10-08 – id:1479137 Reponses aux reviews: Chessandmat: Pour les vampires, les explications arrivent. Par contre, il faudra attendre pour les deux pieces. Mais patience. Si Voldemort tue les parents de Neville, c’est qu’il sait maintenant qu’ils peuvent etre une menace pour lui. Si ils se reveillent ils seront des adversaires coriaces, et de plus

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
il realisent aussi qu’ils faisiaent partit de la prophetie. Onarluca: Content que cela te plaise, voila la suite.

SamaraXX: Je ne sais pas si j’ecris rapidement meme si je me rend compte que je dois ecrire plus vite qu’au tout debut. Ce n’est pas tellement le temps qui compte mais surtout c’est surtout la vitesse que mon esprit va pour imaginer l’histoire. Parfois c’est rapide et parfois plus long. Avant J’ecrivais tout au long de la semaine, mais ce n’est plus le cas a present. Mon emploi du temps est charge. Pour mon age, en effet c’est indiscret, mais pour indication, je fait partit des auteurs plus vieux on va dire. Steph46: Pour les vampires, des reponses (un debut) arrivent.

Comme tu le dis, plus on apprend moins on en sait. Je peux te promettre que cela changera peu a peu, les revelations etant donne bientot. Greg83: Les vampires viennent surtout pour le Fleau, sans savoir vraiment ce qu’il est. (tu parles d’une reponse, tu me diras). Neville va avoir un role a jouer, mais je ne pense pas refaire un chapitre dans sa peau. Ce genre de chose n’etant possible pour moi qu’une seule fois. Moi aussi je suis fan de Harry, donc je vais dans son sens. David: Les vampires preparent en effet quelque chose et je crois que tu n’es pas le seul a avoir aime la transformation de Neville.

Pour repondre a tes questions, pour l’instant Harry ne peut pas se transforme quand il le veut en Fleau. Il est d’ailleurs pas encore le Fleau mais c’est pour bientot. Les yeux verts totalement, sont pour moi plus impressionnant tout comme les yeux entierement rouge de Voldemort sont impressionnant. C’est tout. Milie Black: C’est clair que toute la fic est dans le mystere. Je l’aime bien ainsi et je ne vais pas te rassurer en disant que ce n’est pas finit. Archidruide: Pas de soucis pour les reviews, le principal est de continuer a les lire.

Abel: Je suis d’accord avec toi. Les chapitres de transitions ont toujours une bonne raison, et les precedents en avaient egalement. Les reponses viennent dans le chapitre. Obal: Tu y tenais vraiment a etre la 700eme et je te le signale a nouveau, c’est toi. Pour les creatures, tu me connais bien et tu sais tres bien que tout est possible avec moi. Alors ne te plains pas (tu ne le feras pas) si je sors une creature des plus ignobles de mon chapeaux. Merci a l’ensemble des lecteurs anonymes ou non. Merci egalement a ma correctrice Obal qui m’aide dans mon ecriture.

J’espere que vous allez aime ce nouveau chapitre et comme je l’ai dit dans les reponses plus haut, des explications et informations seront divulguees dans le chapitre. Si vous avez une opinion ou autre a donner, vous savez quoi faire, c’est rapide et cela fait toujours tres plaisir. Bonne lecture et bon week-end a vous. By By Chapitre 59 : Des allies de differents horizons. « Des raisons obscures, c’est exactement le terme que j’emploierai pour qualifier ce qui nous a pousses tous les trois a vous rechercher » lui repondit Vladimir qui ne le quittait pas du regard. Avant de continuer, nous devrions faire honneur a notre education et nous presenter » remarqua Gabrielle d’un ton legerement pince qui fit sourire Edouard. « Toi et tes bonnes manieres » se moqua-t-il recevant le regard de glace de la femme. « Je veux juste faire honneur a mes origines. Et tu devrais en faire autant. Sinon nous ne valons a peine plus que les autres » accentuant bien sur la fin de la phrase comme si c’etait une insulte. Son ami ne parut pas content de cela, mais acquieca de la tete. Je suis Gabrielle, voici Edouard et Vladimir » se presenta-t-elle tout comme ses deux amis qui firent tout simplement un signe de tete aux deux sorciers, qui le leur rendit. « N’ayez crainte, nous ne vous ferons aucun mal. Nous voulons juste discuter avec vous » precisa-t-elle voulant chasser la mefiance a leur egard. Harry sentit Hermione souffler a ses cotes mais sentait bien que tout au fond d’elle, elle n’etait pas vraiment rassuree. La foret en elle-meme restait dangereuse, et la presence de 3 vampires en face d’eux n’arrangeait rien a la situation.

Il se maudit alors de l’avoir amene avec lui. Il ne souhaitait pas qui lui arrive du mal, meme s’il se sentait confiant face a eux. « Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en vous, mais qui nous dit que vous n’etes pas des envoyes de Volde-mort » elle reprit son souffle apres l’avoir dit « ici pour nous attaquer » demanda-t-elle ardemment reprenant confiance en elle. Ils se regarderent tous les trois avant de sourire, montrant leurs canines acerees aux deux sorciers. Harry sentit Hermione trembler a ses cotes et reculer faiblement, ne s’attendant pas a cette reaction. Desole de vous decevoir jeune fille, mais comme nous l’avons dit precedemment, nous ne sommes pas comme ces creatures inferieures. Ni en physique et encore moins en comportement. Je ne dis pas que Voldemort ne nous voudrait pas a ses cotes, loin de la. Mais nous sommes libres de nos actes et de nos pensees. De nombreuses fois par le passe, nous nous sommes allies a des mages noirs ou autres creatures et nous ne le regrettons pas, et encore moins ce que nous avons fait. » Il s’arreta, les souvenirs de ses actes passes lui revenant soudain a l’esprit. Ce que veux dire Vladimir, c’est que nous avons toujours ete libres de choisir nos allies. Certes il y a 20 ans Vladimir etait en contact avec Voldemort ce qui est loin d’etre le cas actuellement. Pas qu’il renie ce qu’il a fait alors il y a 20 ans, mais qu’il pense et nous savons a present que nous sommes ici qu’il avait raison, qu’il y avait bel et bien une autre personne plus attirante et intrigante pour nous que Voldemort. » « Et c’est la raison de notre recherche et de notre venu ici Harry Potter. C’est vous » conclu Vladimir Hermione fremit d’avantage en l’entendant et agrippa le bras de Harry par pur reflexe.

Elle se rappelait les cours sur les vampires et savait qu’ils pouvaient se reveler enjoleurs afin d’attirer leur victime et prit peur que cela soit le cas avec eux. Elle regarda Harry qu’elle avait sentit se raidir quand elle lui avait attrape le bras, mais plus par le contact que par peur. « Et qu’est ce qu’il vous attire chez moi » demanda-t-il alors d’une voix plus profonde qui les surpris. Ils ne s’attendaient pas a un tel changement dans la voix du garcon. « Je crois que vous le savez deja. Vous avez un pouvoir puissant et tres different de n’importe quelles autres creatures existantes.

Et grace a ce que nous sommes, nous l’avons ressentit » Continua Vladimir. « Ressentit quoi » le coupa Hermione qui venait de retrouver une certaine forme de contenance, laissant sa curiosite reprendre le dessus avant de deglutir face a l’expression qui se lisait sur Vladimir. « De toute evidence tu as encore parle bien trop vite cette fois » pensa-t-elle en evitant son regard. « Arrete un peu Vlad » lui dit Gabrielle le faisant se retourner vers elle tres mecontent qu’elle le nomme de cette facon. « Elle est jeune et curieuse. Elle se pose des questions comme on peut l’imaginer et d’autant plus sur nous » expliqua-t-elle. Tu sais autant que moi comment les sorciers nous ont oublies» continua-t-elle son regard hypnotique se dirigeant vers la jeune fille. « Elle doit faire partit des adorateurs des livres perdus et detentrice du trophee du meilleur rat de bibliotheque de l’annee » la taquina-t-elle avant de rire en voyant la jeune fille rougir. « Je ne me suis pas trompee. Neanmoins, malgre tous les livres que vous avez surement lus sur les vampires, je suis certaine que vous ignorez une grande partie de la verite en tout cas celle nous concernant » Continua t-elle.

Un profond soupire la fit stopper alors qu’elle allait expliquer certaines choses importantes et elle se tourna vers Edouard qui lui fit un sourire de faux-semblant. Elle secoua la tete ce qui fit sourire Hermione puis reporta son attention sur les deux sorciers. «Ce qu’il faut savoir c’est que tout d’abord plus un vampire est age et plus bien sur sa puissance est grande. Ce qui est tout a fait normal. Sa sensibilite qui est deja accrue par rapport a ce qui l’entoure vu sa condition augmente egalement et c’est justement ca qui explique notre presence en ces lieux » son regard se portant sur arbres les entourant comme perdue dans ses pensees. Il y a un peu moins de un an, Vladimir a ressentit un forte perturbation. Et cela malgre le fait qu’il se trouvait tout comme nous d’ailleurs a des milliers de kilometres de ce pays. Le genre de trouble similaire a celui que l’on peut ressentir face a une grande puissance magique. Un jour j’ai rencontre de loin Pierrot le fou. C’etait, il y a longtemps bien sur et c’est parce que j’ai detecte sa puissance magique que je suis parvenu a m’echapper contrairement a la quinzaine de vampires qui se trouvaient a mes cotes ce jour la. » Dommage pour eux » se moqua Edouard attirant les yeux d’Hermione sur lui. « Apres concertation, nous sommes tombes d’accord… » Continua-t-elle sans se soucier de l’intervention d’Edouard avant d’etre coupe a nouveau mais cette fois-ci par Hermione. « Excusez-moi. Mais Pierrot le fou, c’est bien le sorcier du 17eme siecle » « C’est bien lui en effet» « Mais… mais enfin les vampires ne vivent aussi longtemps car si vous l’avez croise, vous devez avoir au moins …» dit Hermione s’arretant pour calculer sans penser un seul instant qu’elle pouvait avoir vexe Gabrielle en lui sous-entendant son age. Disons seulement que Gabrielle a un certain age, un peu plus jeune que moi » l’arreta tout d’un coup Vladimir faisant sursauter Hermione plongee dans son calcul. « Nous ne sommes pas tous les 3 des vampires tels que vos livres les decrivent. Ou plutot, les vampires comme vous les appeles ne sont pas du tout la premiere definition de vampire telle qu’elle a ete faite, il y a de cela des milliers d’annees. Mais cela, a ete oublie par pratiquement tous. Et en un sens c’est peut etre finalement une bonne chose » declara-t-il intrigant a nouveau Hermione alors que Harry semblait comprendre. « Vous ne comprenez pas !

En fait, je ne suis pas vraiment etonne. » Souffla-t-il Alors que Hermione allait avouer que c’etait le cas, Harry la surpris une nouvelle fois. « Vous etes des vampires de pure race si vous me permettez cette expression. » dit-il tout simplement « Vous etiez les premiers de votre espece avant que les vampires tels qu’ils sont appeles a present deviennent majoritaires mais tout en vous en restant inferieur en puissance» continua-t-il « Exactement Mr Potter. Contrairement aux autres, nous sommes nes vampire de parents vampire. » Exposa Vladimir en regardant le ciel, et plus precisement le soleil. Pour repondre aux questions de la demoiselle, nous avons des caracteristiques tres differentes des autres. La premiere etant notre longevite. Nous ne sommes pas des immortels bien sur, mais certains des notres ont tenu pres de huit siecles. Je n’y suis pas encore mais avec mes 550 ans revolus je suis pratiquement l’un des hommes les plus vieux de ce monde. Les autres eux, vivent jusqu’a 180-200 ans. Ce qui est enorme mais peu vis a vis de nous » Continua Vladimir. Hermione ecoutait attentivement les paroles de Vladimir. Ne savant plus quoi penser par ses informations qu’elle devait apprehender et qui ousculaient ses connaissances. « Il y a d’autres caracteristiques qui vous differencie » demanda-t-elle malicieusement. « Oui mais un peu de patience. Nous avons le temps. » Ironisa Vladimir. Faisant sourire Harry. Il reconnaissait bien la son amie dans sa precipitation. « L’une de nos caracteristiques est de pouvoir reconnaitre les etres qui ont de la puissance. Nous pouvons egalement reconnaitre de cette facon ou d’une autre un certain nombre de creatures magiques. Ainsi je peux vous dire facilement qu’il y a un demi-geant au chateau tout comme un loup-garou.

Des centaures dans cette foret tout comme un grand nombre d’autres creatures plus ou moins dangereuses » poursuivit alors Edouard. « Vous pouvez donc detecter des eventuels ennemis quand ils approchent » realisa alors Hermione « Ce n’est pas aussi facile que comme vous le dites, mais il y a de cela. Mais vous savez, certains sorciers le peuvent egalement. Cela fait partit des differentes possibilites quand on a developpe un certain type de don ou de connaissance. » Expliqua-t-il alors. « Je suis assez certain que Harry ici present est ou sera capable de savoir ce genre de chose.

Il savait qu’il devait venir meme s’il en ignorait probablement la raison. » Harry qui, depuis les dernieres minutes restait plus en retrait par rapport a eux. Il se doutait bien que c’etait cela ce qu’il avait sentit et qui visiblement l’avait appele vers eux. Neanmoins, il devait apprendre comment il comptait agir maintenant qu’ils venaient de se trouver. Une certaine incertitude naquit sur son visage, ce qui attira l’attention des trois vampires qui voyaient bien qu’il se posait des questions. « Quelle est la question que vous vous posez Mr Potter » demanda civilement Vladimir. Les autres comme vous les denomme sont consideres et j’ai l’impression que mon sentiment se confirme comme faisant partit des « mauvais », du cote des tenebres et donc aux cotes de Voldemort dans cette guerre. Vous m’avez cherche pour des raisons qui vous sont propres et ce que je me demande a present, ce n’est pas la raison, car je pense peutetre avoir un debut de raison. Mais de quel cote vous vous trouvez a present. Et encore plus maintenant que je suis en face de vous » Continua Harry. L’expression des trois vampires se figea un instant.

Ce qui n’etait pas rassurant pour Hermione. Au bout de plusieurs secondes lourdes, Gabrielle repondit a Harry. « Je ne vais pas vous cacher que nous avons tous les trois un passe obscur et violent dans les actes. L’epoque etait differente et nous aussi. Nos besoins ont evolues. Nous avons nous-memes evolues devenant en un sens plus civilises et moins enclins a detruire tout sur notre passage. Je tiens egalement a preciser, que notre race est bizarrement moins encline a la destruction. Nous avons combattus des sorciers de tout horizon avec il vrai une tendance plus vers les tenebres.

Mais nous ne combattons pas pour le chaos, mais juste pour notre survie tel que toutes les civilisations moldus comme sorcieres l’ont fait par le passe et le font toujours. » Elle stoppa, demandant d’un regard a ses deux amis s’ils etaient biens d’accord avec elle avant de terminer son argumentaire. « Au-dela de toute consideration du bien et du mal, nous sommes mues par un imperatif que nous respectons depuis un certains nombres d’annees. En y repensant, le bien et le mal sont en partit la meme chose. Seuls les moyens changent car les bannieres changent, la moralite change, mais la finalite reste identique. La ou un grand nombre d’adolescents seraient perdus par toutes ces declarations successives, Harry comprenait parfaitement a quoi il voulait en venir. Et en un sens, il etait admiratif par la decision qu’ils venaient de faire. Il soupira quand meme en comprenant qu’ils lui mettaient encore un peu plus de pression. « En gros cela dependra de moi et de mon envie du moment. » pensa t-il en soupirant qu’il avait de plus en plus de choses en tete ce qui en un sens pouvait s’averer benefique. Meme s’ils n’etaient que trois, leur presence pouvait faire evoluer la situation.

Hermione le regarda bizarrement alors qu’il s’exprimait sa voix ayant a nouveau change. « Vous jouer gros en pensant que je peux vaincre Voldemort car pour l’instant, il a l’avantage du nombre de ses partisans et sa puissance. Alors soit vous etes aussi fou que moi ou bien vous savez une chose en plus » remarqua-t-il sa voix sous-entendant la raison obscure. Vladimir sourit en entendant cela. Le garcon malgre son jeune age etait intuitif et observateur. « Mon maitre qui m’a tout appris m’a avoue un jour alors que je tremblais en ressentant la puissance d’un sorcier a nos cotes une chose qui me surprit.

Il m’a avoue avoir un jour ressentit une puissance differente et sans commune mesure que celle des autres sorciers. Il m’a prevenu que si cela devait m’arriver, je devais choisir ou non d’etre avec le possesseur de cette puissance au risque de m’en faire un ennemi implacable. Il ne m’a jamais revele son identite meme sur son lit de mort. Il m’a juste dit que cette personne qu’il avait rencontree etait differente des autres. Et meme qu’il n’etait meme pas un homme. » Expliqua-t-il. « Je me suis longtemps demande s’il ne m’avait pas dit cela uniquement pour me donner des limites aux choses, jusqu’a un jour de juillet dernier.

Jour durant lequel j’ai sentit un grand changement, comme une naissance. Je ne me l’explique pas et puis j’ai a nouveau ressentit cette chose. Le plus etrange est qu’elle evolue a chaque fois, tout en gardant une certaine caracteristique. En ce moment meme, elle est differente qu’a votre arrive. C’est curieux car normalement la sensation que l’on a d’un sorcier n’evolue pratiquement pas. Sa puissance peut evoluer mais pas sa forme. Dans votre cas Harry Potter, c’est vraiment singulier. C’est pour cela que j’ai su que je devais vous trouver pour savoir si mon maitre avait raison. Vladimir s’arreta alors scrutant les reactions du garcon. Reaction qui ne se fit pas attendre. « Certaines choses ne peuvent pas etre totalement explique en ce moment en tout cas. » ses yeux montrant Hermione. « Le temps viendra bien, mais ce n’est pas pour aujourd’hui. » Il regarda successivement les trois vampires, puis reprit. « Je suis bien decide a tout faire pour arreter Voldemort et a faire bouger les choses. Je ne suis pas comme lui et vous obliger d’etre avec moi, mais si c’est votre souhait et votre destin, vous etes et serez les bienvenus. Dit-il ouvrant ses mains vers eux comme pour les accueillir. Gabrielle sourit a sa reaction et Edouard fit un oui de la tete. Harry attendit la reponse de Vladimir, qui ne se fit pas attendre. Apres ses explications, il etait d’accord. Alors que l’atmosphere s’etait considerablement detendue au soulagement de Hermione qui malgre tout restait septique quant a la tournure des evenements, qu’un leger probleme survint. Enfin un leger probleme du nom d’acromentula n’est pas veritablement ce qu’on peut appeler leger. D’autant plus quand il y en a plus qu’une …… douzaine.

Vladimir fut le premier a ressentir leur arrive mais neanmoins il faillit se faire surprendre comme tous les autres. « Expectoma » cria-t-il en direction de la plus proche des araignees qui lui tombait dessus. Celle-ci fut secouee et renvoyee sur plusieurs metres en arriere sur ses propres congeneres. « Preparez-vous a combattre » ordonna-t-il a ses compagnons son regard se posant sur Harry ne sachant pas ce dont le garcon etait capable. Il allait le savoir tres vite. Alors que les trois vampires sortaient chacun une epee d’on ne sait ou, Hermione et Harry se mettait en position baguette levee et cerveau en ebullition.

Les 3 vampires se servaient de leur magie pour les tenir les acromentulas eloignes, mais cela ne servirait pas longtemps. Alors que plusieurs d’entre elles arrivaient en force vers Gabrielle, Hermione les fit reculer par plusieurs sorts. « Regroupons nous » tonna la voix de Harry derriere elle qui a son ton surpris tout le monde, et obligea les 4 autres personnes a se regrouper autour de lui. Alors qu’Edouard allait protester, un regard de Vladimir le fit taire, et il comprit la raison. Harry baguette levee et concentre lancait un sort. « protego murus » Il y eut une lumiere leutee, et soudain, ils furent tous les 5 sous une sorte de dome bleu, sur lequel les araignees vinrent s’ecraser, le dome les repoussant et ne vacillant pas. Les trois vampires et Hermione furent stupefaits de ceci et se tournerent vers Harry qui arborait un air serieux qui lui allait bien selon son amie. « Ce dome ne durera pas eternellement, et d’ailleurs ce n’est pas une solution definitive. Juste temporaire afin de nous laisser le temps de nous concentrer et de nous sortir de ce mauvais pas » Continua Harry toujours aussi concentre. « On les tue tous et le tour est joue » s’enthousiasma Edouard avant de recevoir trois regards noirs. Si Harry a utilise ce sort ce n’est pas pour rien n’est ce pas » lui repondit Gabrielle se doutant tres bien que le garcon devait avoir une idee precise en tete. « Primo je ne veux pas tuer inutilement et secundo elles peuvent nous etre utile plus tard. Alors il ne faut pas mettre Aragog en colere » se justifia-t-il « Aragog » demanda Gabrielle. « C’est la mere de ces merveilleuses creatures comme le dirait Hagrid » Precisa Harry. « Car vous pensez pouvoir les faire agir dans notre sens » s’insurgea Edouard qui ne voyait que le cote bestial des creatures. Si je peux avoir des vampires a mes cotes, des araignees geantes sont tout a fait possible non » se moqua Harry faisant sourire Vladimir et Gabrielle. « Tres bien mais dans ce cas, je suppose que nous ne pouvons pas nous permettre de les tuer. Alors que faire car jusqu’a preuve du contraire, nous sommes plus ou moins a leur merci » remarqua judicieusement la vampire, le mur les protegeant toujours des araignees qui les entouraient completement a present. « Elle a raison. Notre magie est peutetre plus limitee que la votre mais est plus portee sur l’attaque que sur la defense » continua Vladimir en fixant toujours Harry.

Il l’attendait de voir ce qu’il ferait. Harry souffla pensant a ce qu’il pouvait faire pour les sortir de ce mauvais pas sans pour autant tuer les araignees. Et sachant tres bien qu’il en etait tout a fait capable s’il reflechissait. « Tout d’abord il faut les faire s’eloigner de nous car le bouclier commencera bientot a faiblir sous leurs assauts. Ensuite, nous utiliserons des puissants sorts d’expulsion pour les repousser et apres…. courir sera une tres bonne solution » sourit-il alors que ses quatre anciens et nouveaux amis le regardaient stupefaits. On peut aussi les stupefixer » proposa Hermione « tu l’avais pratiquement fait lors du tournoi. Et maintenant toi en tout cas tu devrais y parvenir. » « Je suis d’accord mais il faut etre tres precis. Elles sont resistantes aux sorts de stupefixion et elles sont dans leur element ici. Elles seront donc coriaces. On le fera uniquement si nous y sommes vraiment oblige. » Il eut un air pensif, puis se tourna vers Dimitri. Il avait peutetre la solution. « Je ne veux pas vous insulter, mais j’ai une confirmation a vous demander. Vous n’avez pas de problemes avec la lumiere du soleil » Demanda-t-il au vampire qui lui sourit. Nous non. Les autres oui, mais nous apprecions le soleil. Moderement c’est vrai, mais nous ne risquerons pas de partir en fumee. Encore une stupide idee moldue » repondit-il « Tres bien dans ce cas, preparez-vous tous a utiliser les sorts pour les repousser. Et surtout baisser le regard vers le sol pour ne pas etre trop atteint » leur conseilla-t-il, alors qu’ils se demandaient tous ce qu’il allait faire. Ce qu’il allait faire etait en fait une puissante incantation, ne connaissant pas si une formule existait pour faire une telle chose.

Il se concentra fortement esperant que cela fonctionne meme s’il n’en doutait pas. Comme pour toutes formules, il fallait y croire sinon cela echouerait lamentablement. Il leva sa main gauche, paume vers le ciel, puis dechaina son pouvoir. « Lumos Aurora Maxima » cria-t-il liberant son pouvoir qui monta a une dizaine de metres au-dessus de lui par dela la protection et qui comme explosa dans une boule de lumiere semblable au soleil, irradiant la semi-penombre de la foret d’une clarte n’existant pratiquement pas meme en plein jour.

Tous avaient ressentit cette lumiere qui les aurait eblouis s’ils l’avaient regarde en face. « On peut dire qu’il sait faire de la lumiere » remarqua Edouard « En plus ca marche. Ces horreurs n’aiment pas non plus la lumiere du jour » s’exclama Hermione en observant les acromentulas s’eloigner d’eux dans toutes les directions mais restant tout de meme a distance. « Elles sont toujours la, elles se protegent et je ne pense pas que le sort durera tres longtemps » avoua Harry. « Dans ce cas allons-y » conseilla Vladimir en partant en premier vers l’endroit ou le moins d’araignees semblaient se regrouper. Hermione reste avec Gabrielle et toi Edouard assure nos arrieres » ordonna-t-il en repoussant des araignees qui lui barraient le passage d’un simple geste de la main. La petite troupe s’enfuit de cette facon du cadre bucolique ou restait le groupe de vampires. Ils courraient vite, mais les araignees etaient non seulement coriaces mais comme l’avait souligne Harry dans leur element dans la foret et revenaient donc a l’assaut, et meme semblaient etre de plus en plus nombreuses. « Nous ne pouvons pas aller a Poudlard Harry. Je ne pense pas que votre Dumbledore nous autorise a y rentrer. L’avertit Gabrielle sachant tres bien comment la majorite des sorciers reagissaient avec ceux de leur race. « On le dit clement mais il y a des limites » continua-t-elle « Elle a raison Harry. L’ecole est sure pour nous mais pour eux. Je ne suis pas certaine qu’un vampire y soit deja entre » dit Hermione hors d’haleine juste avant de repousser une nouvelle fois une araignee. Elle commencait a faiblir autant physiquement que magiquement. La course durant depuis pres de 15 minutes et elle n’etait pas habitue a ce genre de distraction. Il va falloir trouver une autre solution » trancha Vladimir en s’arretant net surprenant tout le monde qui faillirent lui rentrer dedans mais il n’en fut rien. Alors que leurs poursuivant arrivaient par derriere, une range d’araignees se trouvaient devant eux bloquant le passage. « Nous avons un probleme en effet » nota Harry, avant de sourire « mais peutetre pas pour longtemps » termina-t-il en regardant vers la droite ayant comme ressentit une nouvelle presence. D’ailleurs, il n’etait pas le seul, car les acromentulas semblaient elles aussi s’en rendre compte.

Alors qu’elles bougeaient comme pour voir ce qui allait arriver. On entendit comme un sifflement fendant l’air et une fleche atteint l’une d’entre elle a l’une de ses pattes, la faisant visiblement souffrir. Ne leur laissant pas le temps de reagir, d’autres fleches s’abattirent sur les araignees tout en les blessant seulement et obligeant plusieurs d’entres elles a s’eloigner d’eux. Harry et Hermione devinerent tout de suite qui etait les nouveaux arrivants et attendirent leur entree ce qui ne manqua pas d’arriver quelques secondes plus tard.

Un groupe de centaures fit donc une apparition faisant reculer de leurs arcs bandes pres a tirer de nouveau sur le groupe d’acromentulas qui comprenant qu’elles etaient en passe de devenir, pas minoritaire en nombre mais en puissance prefera abandonner tout de suite sans demander leur reste. Neanmoins, l’une d’entre elle bondit comme sur les vampires comme pour montrer qu’elle n’etait pas impressionnee avant d’etre non seulement repoussee par l’un d’entre eux, mais en plus atteint par les fleches des centaures.

Ils allaient d’ailleurs visiblement l’achever, quand Harry s’interposa entre eux et la bete blessee, son expression prouvant s’ils en doutaient qu’il etait pres a en decoudre avec eux. « Elle va s’en aller tranquillement » decreta-t-il sereinement laissant pantois les centaures devant lui. Le centaure lui faisant face eut un rictus de degout et banda encore plus son arc en signe de desaccord avec Harry qui lui ne bougeait pas, effrayant Hermione qui ne savait pas comment reagir devant la situation. Elle allait d’ailleurs le faire la baguette levee sur le centaure, quand une nouvelle voix se fit entendre, plus douce et desirant calmer le jeu. Si Harry Potter le veut, alors tu n’as rien a dire » lui rappela-t-elle en arrivant aux cotes de son camarade. Harry la voyant pour la premiere fois fut surpris. C’etait la premiere fois qu’il voyait une centaure. Il en avait croise la derniere fois, mais n’avait pas prit le temps de les observer. Chose qu’il pouvait aisement faire actuellement. Elle etait legerement plus petite des hommes de sa race, et contrairement a eux portait un vetement en peau de bete. Ses cheveux noirs et ses yeux bleu azur lui donnait un regard encore plus penetrant que ceux de sa race.

Elle se tenait fiere attendant la suite ou la reaction de Harry. Le centaure a ses cotes avait sur le coup legerement recule et ses yeux s’etaient elargis a la vue de la fameuse cicatrice. Hermione l’observant comprit veritablement que les choses avaient evolue depuis sa derniere venue dans cette foret. Voyant que le centaure n’avait toujours pas baisse son arc, Harry prit un air souriant malsain, et les prevint tous. « Vous savez j’ai une amie pres de mon c ur qui a la facheuse tendance a etre tres protectrice. Surtout depuis un incident avec plusieurs de votre race. Commenca-t-il sa main designant son c ur. « Pas qu’elle ne vous aime pas particulierement, mais je sais qu’elle en reparle parfois » termina-t-il alors que le centaure en face de lui devenait blanc, Harry ne l’ayant pas quitte des yeux. « Tres bien elle peut s’en aller » declara a nouveau la centaure avant d’envoyer un regard noir a son congenere qui etait toujours blanc. « Et toi range pour de bon ton arc » Il obtempera pour de bon, alors qu’elle se rapprocha plus de Harry qui accroupie devant l’araignee semblait lui parler. Quelques instants plus tard, l’acromentula partait, blessee mais en vie.

Les differents groupes de personnes presentent l’observerent quitter les lieux sans trop y croire, mais ce fut le cas. Une fois disparue de la vue de tous, Harry se tourna vers la centaure qui lui faisait face et attendit. « Je suis Lucilla. C’est moi qui ait ete designe pour etre le lien entre mon clan et Dumbledore et ses sorciers. » Se presenta-t-elle « Pourquoi toi » « Firenze a refuse cette tache pretextant avoir des raisons personnels allant a son encontre. Je crois connaitre ses raisons et elles me paraissent nobles » expliqua-t-elle, Harry se doutant que les raisons personnels, enfin il y a en avait une qui etait tout simplement lui. Nous nous rendions a Poudlard afin de rencontrer le directeur quand nous avons apercu une lueur dans la foret. Nous avons donc change de direction et nous vous avons rencontre et decide de vous aider » exposa-t-elle « Nous ignorions alors que c’etait vous Harry Potter et que vous aviez reellement besoin d’aide » son regard se dirigeant droit vers les trois vampires qui s’etaient regroupes des l’arrive des centaures. « Merci de votre providentielle aide avec les acromentulas. Neanmoins, ces personnes que vous considerez comme des ennemis n’en sont pas. En tout cas pour moi » rajouta-t-il. Ils sont venus me voir. Je les ai donc rencontres » continua-t-il en souriant. « Y aurait-il un probleme ? Lucilla » Demanda-t-il voyant deja plusieurs centaures, les mains proches de leurs armes. « Disons que je suis assez perplexe. Ils ne sont pas des creatures fiables. Ils n’ont pas …. » « Je vous arrete tout de suite » la stoppa-t-il son visage reprenant une expression plus froide qui attira tous les regards. « Parleriez-vous des vampires de la meme facon dont Bane et surement plusieurs de ses amis parlaient des sorciers il y a encore peu de temps ?

N’avez vous donc rien retenu de ce que nous avons echange la derniere fois » La questionna-t-il son ton devenant plus tranchant. « Si bien sur que si » se precipita-t-elle de repondre. « Dans ce cas, auriez-vous oublie qu’il ne faut pas traiter les autres d’une facon dont on ne veut pas etre traite. Ils sont des vampires c’est vrai, mais ils sont aussi des etres doue d’intelligence et en cela vous leur devez le respect qu’ils ont le droit d’avoir. De plus, ils vous traiteront de la meme facon. » « Tres bien. » fit-elle Se deplacant calmement, elle se dirigea vers les trois vampires et les surpris en s’excusant.