Lecture Analytique Marguerite Duras La Mer

Lecture Analytique Marguerite Duras La Mer

Des personnages insaisissables a) Dénomination b) Caractérisation c) Anonymat l. Un narrateur économe a) Son statut b) Son regard c) Son mutisme stance le lecteur des eu) indiscernables « la plage, la mer » emploi de l’article défini dans un sens indéfini pour nous, impression d’un incité ni média ères (= « la ville mot générique) absence de caractérisation du lieu : « surfaces d’eau calmes et soldes « basse », « mer oxydée » + « saison indéfinie ». Ah) Plage générique, quelconque Absence de caractérisation ? plage parmi toutes les plages du monde

Désignée par les éléments : « plage « mer « ciel » plan superposé, renvoient à l’idée du tableau, tradition du tableau. Pourquoi : plage = romantique traditionnellement, mais pas ici. Ici : lieu vierge, de l’origine, du commencement. Triangle : lie trois personnes qui ne se connaissent pas = rencontre. Conclusion : le narrateur convoque tous les arts visuels dans cet incité. Transition : le décor est primordial, mais en tant que lecteur on cherche à isoler des éléments à propos des personnages, qui sont ici partie du décor. La. Des personnages insaisissables

Les personnages n’ont pas de noms, pas d’initiales, distingués par leur

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
sexe, par leurs actions/non-actions. Ours répétitives « l’oh hie « l’homme qui 2 Caractérisation Description très réduite (volonté du narrateur de retenir de l’information : « son visage est distinct ») à quasiment rien. Description physique liée aux vêtements : « vêtements sombres »(ex) qui entraîne en confusion + emploi de deux fois la même formulation Les deux hommes n’en font qu’un, + à la fin, celui qui regarde marche. Allusion de distinction « pas régulier d’un prisonnier ». Ah) Anonymat

Personnages sans traits distinctifs « visage distinct », « yeux clairs », « yeux fermés voire sans visages. Deux hommes en un Personnages qui apparaissent comme une fonction stéréotypée un observateur, un acteur, retiré du monde Triangle qui confirme une volonté de présenter des personnages non incarné, qui ont pour fonction une unité entre plusieurs. Triangle qui a Pair aléatoire, situation quelconque + imprévisible. Conclusion : le point focal n’est pas le personnage. Un narrateur qui nous laisse dans l’ignorance Un narrateur témoin qui manifeste un intérêt pour ce qu’il voit

Un regard qui ressemble à celui d’un cinéaste par la vocalisation variable (z plans différents), perception du mouvement. Un regard de peintre qui est statique, attention à la lumière, les couleurs oxydée »), la composition espace lignes fortes horizontales. 3 une pensée : qui ? Personnage narrateur interne, or on peut dire que c’est le narrateur qui voit, dock pense = narrateur témoin. Ah) Son mutisme Narrateur qui néglige de nous donner des informations : qui annonce connaître des Informations sans les divulguer ; dénote un manque d’intérêt pour le lecteur

Un narrateur ignorant des conventions du roman Conventions de l’incité : fonction informative ignorée (qui, quoi, quand, où) Captation de bénévoles accomplie par les lacunes de l’incité, éléments sur ce qu’on n’aura pas. Conventions de l’écriture littéraire : nombreuses répétitions mer » ex par exemple) Aucune volonté d’utilisation des synonymes + périphrases d’expressions il est habillé de vêtements sombres » ex) Refus de se plier aux normes Utilisation de phrases nominales et courtes : absences de subordonnées, proposition indépendante juxtaposées Syntaxe simplisme