Le tournant libéral des années 1980 et l’extension du modèle capitaliste à l’échelle de la planète: contexte historique, évolutions théoriques, montée en puissance des grands pays émergents.

Le tournant libéral des années 1980 et l’extension du modèle capitaliste à l’échelle de la planète: contexte historique, évolutions théoriques, montée en puissance des grands pays émergents.

Le tournant libéral des années 1980 et l’extension du modèle capitaliste à l’échelle de la planète: contexte historique, évolutions théoriques, montée en puissance des grands pays émergents. Premium gy Chaaax79 Oenpanq 04, 2015 S pages Le tournant libéral des années 1 980 et l’extension du modèle capitaliste à l’échelle de la planète: contexte historique, évolutions théoriques, montée en puissance des grands pays émergents.

Introduction . Phrase d’accroche : L favorisé l’expansion Swipe p l’embargo l’a privé de lir ér de changer . Définition matièr nées 1980 nia pas ubas, puisque nal. Mais cela risque isme (propriété privé des moyens de production) se base sur le libéralisme. le libéralisme est une doctrine qui affirme la liberté comme principe politique suprême et revendique la limitation du pouvoir de l’état à ses fonctions régaliennes.

Le principe fondamental du libéralisme est qu’il existe un ordre naturel qui tend à conduire le système économique du marché vers l’équilibre. Les « pays émergents » sont des pays dont le PIB par habitant est inferieur à celui des pays développés, mais qui connaissent une croissance économique rapide, et dont le niveau de vie ainsi ue les structures économiques convergent vers ceux des pays développés. Problématique : En quoi le développement

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
du modèle capitaliste a été bénéfique pour la montée en puissance de « pays émergents » ?

Trente Piteuse Les Trente Glorieuses désigne la période de forte croissance économique qu’a connue la grande majorité des pays développés, membres pour la plupart de l’organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), entre 1945 et 1973. Cette période d’expansion n’a pas seulement pris fin à cause du premier choc pétrolier (accord entre les pays membre de l’OPEP n 1971) mais est surtout dû à la fin des accords de Bretton Woods (le système monétaire mondial était organisé autour du FMI et du dollar, convertible en or, ce qui n’est plus le cas en août 1971).

La fin des Trente Glorieuses a marqué un changement économique important, dont l’apparition, selon Nicolas Baverez dune époque appelée les «Trente Piteuses» (période de récession économique de 1974 à 2004). A la fin de année 80, survient un second choc pétrolier, où le prix du pétrole est multiplié pas 2,7 dû à la guerre entre Iran et l’Irak. B. Le temps des remises en causes Les conséquences du second choc pétrolier sont importantes pour les pays consommateurs. En effet, la baisse du pouvoir d’achat provoque une crise du modèle fordiste et une baisse de la productivité (matières premières plus chères).

A cela s’ajoute le fléchissement du taux de croissance (2,8% en moyenne en Europe entre 1973 et 1980) et une montée du taux de chômage. En conclusion, les années 80 sont synonyme de stagflation (situation d’une économie qui souffre simultanément d’une croissance économique faible ou nulle et d’une forte inflation. Cette situation est souvent accompagnée dun taux de chômage élevé. . Les taux d’endettement commerciaux et 2 OF s souvent accompagnée d’un taux de chômage élevé. ). Les taux d’endettement commerciaux et publics remettent en cause l’état providence.

La chute du mur de Berlin (1989) et la fin de l’URSS (1991) annonce le passage du communisme au capitalisme pour les soviétiques. Cette fin mais en évidence [‘hyper puissance des États-Unis ainsi que son modèle capitaliste, instrument de sa réussite. Prenant pour modèle de la réussite des États-Unis, les pays continuent a se développer en suivant ses méthodes. Il. Évolution théoriques A. Remise en cause de l’analyse Keynésienne Margaret Thatcher arrive au pouvoir en 1 979 aux Royaumes-Unis.

Elle souhaite fortement désengager l’État en déréglementant le marché (réforme du droit du travail). Margaret Thatcher engage des processus pour ouvrir la concurrence aux monopoles d’états (traité de Maastricht en 1992). Quand à lui, Reagan cherche a désengager l’État américain et réduire la fiscalité. Il souhaite également lutter contre Pinflation (en augmentant les taux d’intérêts). Ronald Reagan augmente les dépenses militaires publiques (fonction régalienne de l’état), ce qui augmente le déficit budgétaire.

En France, Mitterand fait de la lutte contre le chômage une priorité (passage au 39H, hausse du SMIC, En 1983, la France change de politique économique pour défendre la monnaie, relancer les exportations, rééquilibrer la balance des paiements, limiter des déficits publics grâce à une désinflation compétitive et une politique d’austérité. Souhaitant tous limiter l’inflation, les dirigeants s’inspire des travaux de Milton Friedman : hausse des taux directeur 3 OF s l’inflation, les dirigeants s’inspire des travaux de Milton Friedman : hausse des taux directeurs de la BCE (pour diminuer la demande e crédit).

Or la récession s’installe B. Désengagement de l’économie d’endettement Les Trente Glorieuses sont financées par le crédit bancaire qui est la base d’une économie d’endettement. Cette économie n’a pas de fondation stable puisque, dans les années 70 le profit chute et dans les années 80 la charge financière n’est plus supportable (surendettement des entreprises, des ménages et de l’état). L’inflation est aggravée, tout comme la dette publique. Dans les années BO, la désintermédiation s’installe pour réformer une économie d’endettement financée par les banque à une ?conomie financière par les marché.

L’économie mondiale est globalisée : mondialisation des échanges et du financement. Ill. Montée en puissance des grands pays émergents Les nouveaux géants se sont basés sur une économie libérale pour se développer et rattraper les pays développés. A. Les quatre « dragons asiatiques » Les nouveaux pays industrialisés (NPI) ont été les précurseurs des tigres asiatiques. La Corée du nord, Taiwan, Singapour et Hong Kong se sont développés dans les années 60, et ont eu une croissance rapide fondée sur une forte intervention de l’état et des exportations.

Le modèle de développement est un mélange de libéralisme et d’interventionnisme, l’État crée les infrastructures nécessaires ? l’industrialisation, mise en place de mesures protectionnistes,.. En effet, les états ont réalisé des réformes industrielles permettent la création d’une classe moyenne néce 4 OF S effet, les états ont réalisé des réformes industrielles permettent la création d’une classe moyenne nécessaire pour créer une demande interne. Enfin, les NPI s’adressent au marché mondial en jouant sur les avantages comparatifs procurés par une main d’œuvre abondante et bon marché. B.

Les « Tigres asiatiques » Les dragons ont déjà un rôle prépondérant dans le commerce international. Mais, dans la même région, de nouveaux pays deviennent de plus en plus compétitifs à partir des années 80. Ce sont les tigres asiatiques, ces États qui sont dits « nouveaux pays exportateurs » (NPE). Ils correspondent à la Malaisie, la Thallande et la Chine (ainsi que l’ nde depu•s les années 90). Grâce notamment aux investissements directs à l’étranger (IDE), ces pays ont réduit leur chômage et améliorent petit à petit leur niveau de vie. Mais depuis 2008, de nouveaux pays entament une transition capitaliste.

Ces sont les bastions communistes tel que le Vietnam, Cuba ou la Corée du Nord, qui souhaitent voir leur économie s’ouvrir sur le marché international. Certains de ses pays sont plus connus en tant que membre des BRICS, grandes puissances émergents actuelles. Le tournant libéral des années 80 a permis la déréglementation ainsi l’expansion des échanges internationaux, ce qui a donc favorisé le développement croissant des pays émergents. La levée de l’embargo à Cuba créé une opportunité a ce bastion communiste de devenir un pays émergents mais est ce que ce pays va utiliser le modèle capitaliste pour y arriver ? S OF s