Le tourisme en Italie

Le tourisme en Italie

Table des matières Introduction Il Possibilités d’emploi dans le secteur touristique Ill Les principaux sites touristiques IV. Capacités d’accueil et types d’hébergement V. Importance du secteur touristique sur le plan économique VI. Conclusion Bibliographie.. 2 Swip page et du PIB. Vu la conjoncture économique actuelle et la crise qui a plongé l’Italie et d’autres pays tel que l’Espagne et la Grèce dans une politique d’austérité. La prise au pouvoir des centre gauchistes (Monti) et le nouveau gouvernement dû à la perte de Berlusconi 5 Co. Il n’est pas chose aisée de trouver du travail comme c’est le cas ans de nombreux domaines.

Les professionnels du tourisme doivent avoir de bonnes qualifications culturelles, l’initiative’ esprit de sacrifice et une flexibilité à toute épreuve vu les pics d’activité et les moments fort «morts ». Cela exige une grande passion de son travail et du tourisme en général. Il faut par-dessus tout aimer voyager ! Le taux d’emploi est en nette régression depuis 2009 et a du mal à se relancer dans le contexte économique actuel avec a fortiori un taux de chômage en progression constante. La tendance à l’embauche dépend d’une région à une autre.

En ces temps de crise, on peut constater

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
malgré tous les signaux de stabilité d’emploi comme c’est le cas pour la province de Venise. Elle se distingue positivement dans le contexte régional (stabilité postes de travail) contrairement à la province de Trévise et Padoue (moins d’où une importante perte d’emploi. Il est vrai que cet exemple est minime par rapport à l’économie de la Vénétie et des perspectives globales d’emploi au sein du secteur du tourisme. Mais est un secteur économique solide sur lequel on peut compter, avec des initiatives sur le potentiel existant.

Cependant, l ne peut à lui seul relancer globalement un contexte négatif économique dans son ensemble provincial et régional. Pourtant exclut ce secteur, les cas d’augmentation de la demande de travai 20F 12 provincial et régional. de travail sont assez épisodiques. 6 des neufs régions (Ligurie, Venetie, Abbruzzes, les Pouilles, Sicile et Sardaigne) ont en commun une augmentation des attentes d’embauche sur une base annuelle. Aussi celles prévues en Frioules, Toscane, Ombrie et de la Basilicata. Grande importance des activités touristiques en commun.

C’est également le seul secteur à avoir des changements positifs épartis de sorte que même au niveau national, on ne subisse qu’une diminution très modeste (1 L’hôtel d’affaires, la restauration et le tourisme augmente les prévisions de perspective d’emploi. Les types d’emploi porteurs sont animateurs, réceptionnistes, agents de voyage… A* La Basilica di San Pietro, Roma Saint-Pierre du Vatican (San Pietro in Vaticano) est le plus important édifice religieux du catholicisme, de dimensions extérieures de 219 m de long pour 136 m de haut, et des dimensions intérieures de 188 m de long, pour 154,60 m de large pour 119 m de haut.

Elle est située au Vatican, sur la rive droite u Tibre, et sa façade s’ouvre sur la place Saint-Pierre. B* Duomo di Milano La cathédrale de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge de Milan est située sur la piazza del Duomo, à Milan, en Italie. Cest la troisième plus grande église du monde (et la deuxième plus grande cathédrale gothique) après Saint-Pierre de Rome et la cathédrale de Séville. C* Pantheon, Roma 30F 12 grande coupole de toute l’Antiquité (43,3m) qui reste une des plus grandes du monde en béton non armé.

D* Piazzale Michelangelo, Firenze E* Canal Grande, Venezia Le Grand Canal (Canal Grande en italien, Cana’asso en vénitien) st le principal canal qui traverse Venise en Italie. F* Basilica di San Francesco, Assisi C’est un édifice religieux où se superposent deux espaces d’assemblée: l’un est dit « église inférieure bâtie dans la roche dun flanc (Collis Infernl) du mont Subiaso entre 1228 et 1230, et l’autre dit « église supérieure construite au-dessus (Colle del Paradiso) entre 1230 et 1 253, dans le style gothique.

Le campanile est de style roman. Les deux églises réunies sous le même nom de basilique sont inscrites depuis 2000 au Patrimoine mondial de IUNESCO. G* Piazza San Marco, Venezia La Piazza San Marco est une place du nord du centre historique de la ville de Florence en Italie. Sur son côté nord-est se trouve le complexe San Marco dont on aperçoit la façade de la basilique de son couvent. H* Trulli, Alberobello (BA) , C’est un habitat temporaire ou saisonnier dans les champs ou un habitat permanent de petits paysans et d’ouvriers agricoles.

On en rencontre des témoins isolés dans la campagne mais aussi de véritables agglomérations comme à Alberobello dans la province de Bari. I* Piazza del Campo, Siena. C’est la place principale de la ville de Sienne. Elle est econnaissable par sa forme incurvée (comme une coquille St-Jacques) inclinée comm âtre, la partie basse 4 2 102 m. Elle est le lieu de la course du célèbre Palio de Sienne. J* Basilica di Santo Stefano BolognaSanto Stefano (en français Saint-Étienne) est un complexe déglises et dédifices religieux de la ville de Bologne (Émilie- Romagne), en Italie du nord.

Situé sur la place du même nom, il est connu localement comme Sette Chiese ( « Sept églises »). Ill* Principaux types de tourisme 1. Le tourisme balnéaire Elle attire grâce à sa localisation en plein cœur de la Méditerranée t ses stations balnéaires et son climat doux en hiver dans le sud chaud et sec en été du nord au sud. Elle séduit par ses plages et ses îles dans plus ou moins toute l’Italie à part la Sicile peu interessante dans ce secteur. 2. Le tourisme culturel et artistique L’Italie possède par son histoire AV J-C, un patrimoine culturel et artistique très riche.

Un nombre incalculable de trésors artistiques et vestiges. ( Théâtres, édifices romains, ruines de Pompéi,… ). 3000 musées , des œuvres créées par des illustres figures et emblématiques (Da Vinci, Michelangelo,… ) Le patrimoine artistique de l’Italie s’est développé grâce à l’art de la Renaissance, né dans le pays au XVème siècle. Cette période fût remplie de créations artistiques de tout genre: peintures, statues, églises, palais et fontaines. On peut contempler ce riche patrimoine dans de nombreuses villes d’art comme Rome, Florence, Venise, Milan et Naples.

Selon les Italiens, la gastronomie représente 63 % du Made in Italy. L’Italie connait un tourisme gastronomique qui se développe de plus en plus sous le nom de tourisme oeno-gastronomique. Ce tourisme représente un chiffre d’affaires de 5 milliards d’Euro pour l’Italie. tourisme représente un chiffre d’affaires de 5 milliards d’Euro es plats y sont riches et diversifiés. es plats incontournables du pays sont les pizzas, les pâtes, le risotto et les raviolis. On peut aussi y déguster des glaces italiennes ou du café. La cuisine italienne est réputée comme saine et équilibrée.

L’Italie est aussi renommée pour sa production d’huile d’olive, de fromages, de vins et de fruits qui font partie des 4300 produits traditionnels reglonaux. 3. Le tourisme gastronomique ly a une tendance dans le Nord qui se développe : Le Slow Food. Tendance qui va vers un tourisme responsable et vers e développement durable. Prendre le temps de savourer les produits et de s’y attarder. L’association qui a son siège au sud de Turin fait venir de nombreux touristes 4 Le tourisme religieux La religion a une place importante en Italie: elle est l’une des valeurs les plus respectées du pays.

Rome compte plusieurs centaines d’églises qui font l’objet du pèlerinage de Rome chaque année, qui fait partie des trois principaux pèlerinages chrétiens. pour arriver dans la ville, les pèlerins empruntent la via Francigena qui inclut la visite des 4 basiliques principales de Rome: la Basilique Saint-Pierre, la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, farchlbasilique Saint-Jean-de- Latran et la Basilique Sainte-Marie-Majeure. Le pèlerinage compte aussi la réception de la bénédiction apostolique par le Pape.

Le palais du Vatican est considéré comme l’édifice le plus religieux du monde. Tous les ans le Vatican attire des millions de touristes venus visiter la résidence du pape. La ville regroupe un ensemble d’art: de la basilique aux palais en passant par les jardins et 6 2 La ville regroupe un ensemble d’art: de la basilique aux palais en passant par les jardins et la place. Assise est la 2e ville de pèlerinage d’Italie après Rome. Près de 600 000 touristes viennent chaque année visiter le lieu de recueil.

La basilique Saint-François y est le lieu catholique majeur, avec ses deux églises supérieure et inférieure. 5. Le tourisme d’affaire Le tourisme d’affaires progresse de plus en plus en Italie. II a produit 23 milliards d’euros alors que la demande internationale recule énormément. Il se développe surtout dans les villes ayant de grandes infrastructures hôtelières comme le triangle industriel formé de Milan, Turin et Gênes. Ce tourisme fonctionne mieux dans le nord, là où ressentiel de l’économie du pays se concentre.

Concernant l’hébergement et ses capacités vous pouvez vous référer aux graphiques et données sur la capacité des établissements d’hébergement dans le but de mesurer la consistance des complexes hôteliers, des campings, auberges de jeunesse, maisons (chez l’habitant), chambres dhôte, établissement agro-tourisme, hotels. Les types d’hébergement . 1. Les hôtels en Italie sont très chers en regard de leurs conforts et prestations, mais ils sont néanmoins assez nombreux. 2. Les pensions (appelées aussi locanda) proposent des tarifs plus abordables que les hôtels, choisissez une pension contrôlée par ‘office du tourisme d’Italie. . Les chambres dhôtes et les gites ruraux vous feront découvrir des paysages nouveaux, ils sont classés par régions. Vous y serez agréablement reçus et vous pourrez allier confort et beauté des lieux. 4. Les auberges de jeunesse en Italie son et vous pourrez allier confort et beauté des lieux. 4. Les auberges de jeunesse en Italie sont très bien tenues, les tarifs sont peu élevés, mais ces auberges sont souvent loin du centre-ville. La carte internationale de la FIJAJ est obligatoire. 5. La location reste un mode d’hébergement parmi les plus ?conomiques, que vous soyez en couple ou en familles.

Capacités d’accueil : On peut constater que les Italiens et les Espagnols, très affectés par la crise, ont de nouveau réduit nettement leurs nuitées en hôtel 8,1 % et – 14,1 Les Italiens se sont reportés partiellement vers le camping (+ 3,3 %), mais pas les Espagnols (+ 0,1 %). Voir statistiques. 1. La capacité hôtelière. L’équipement hôtelier est important et offre un grand choix d’établissements de diverses catégories surtout dans les régions touristiques. Les prix sont plus ou moins comparables à ceux pratiqués en France. Cependant, ils restent élevés quant à la demande.

Les infrastructures hôtelières bien que très présentes en Italie, demeurent tout de même faibles par rapport à la norme européenne de nos jours. Fréquentation des hôtels selon la provenance de la clientèle Nuitées* en 2012 (en millions) Évolution 2011-2012 (en h) France 130,0 B2 11,3 Japon 2,5 Proche-Orient et 1,7 15,1 Asie et Océanie 10,0 Afrique** 1,3 11,9 Étranger 68,4 Total clientèle 198,4 Sources : Insee, DGCIS, partenaires territoriaux, enquête EFH. Fréquentation des campings selon la provenance de la clientèle ?volution 2011-2012 (en %) 70,2 -1,7 Allemagne 6,3 Belgique 7,2 Espagne touristique mondiale.

La majorité des touristes en Italie se concentre à Rome qui est une des villes les plus visitées au monde après Londres (15 millions), Bangkok, Paris (avec laquelle elle est d’ailleurs jumelée) avec environ 12 millions de visiteurs annuels. En 2006, les recettes touristiques s’élevaient à environ 38,1 milliards de dollars. Cela permet de financer les autres secteurs d’activité tel que transports, infrastructures, sewices,… Le marché touristique Italien2013 : Perspectives touristiques 2013 La prudence est le mot d’ordre pour les Tour-operators italiens.

Ils ont concentré leurs programmations et actions de promotion sur les destinations qui sont des valeurs sûres, notamment en hiver vers les capitales européennes et les destinations soleils d’hiver low-cost et en été sur les destinations mer et soleil de proximité. Les professionnels italiens du tourisme comptent sur les achats de voyages en last-minute pour atteindre leurs objectifs commerciaux. Des destinations lointaines telles que la Thaïlande ou le Kenya devraient connaître de nouveaux records d’arrivées italiennes.

Cela démontre une nouvelle fois que ce secteur est primordial ? l’économie du pays et les stratégies mises en place par les acteurs du tourisme. Le tourisme représente 7% du PIB et 2 millions d’emplois. VII. Evolution des flux touristiques en Italie La plupart de l’industrie italienne du tourisme est alimentée par les touristes italiens. Les touristes internationaux représentent 33% (201 1), ils sont majoritairement européens et parmi ces derniers, les plus nombreux sont les allemands. Les destinations favorites pour les touristes étrangers sont le Centre( 37,5%) et le Nord(N-E 3 0 2