Le theatre du 17e siecle

Le theatre du 17e siecle

Les Troupes Ambulantes Au tout debut du XVIIe, Tabarin, un bateleur, commenca a faire parler de lui sur Paris et sa region. Avec son compere nomme Mondor, un medecin-vendeur d’onguent ambulent, il fit des representations theatrales sur les treteaux des foires de Saint Germain, Saint Laurent ainsi que la Place Dauphine et le Pont Neuf. Leurs farces visuelles et leurs dialogues comiques et satiriques les firent tres vite connaitre, attirant ainsi un grand nombre de passants dont Moliere et les gens de la Cour.

Vers 1626, Tabarin et Mondor ne firent plus beaucoup parler d’eux, d’autres troupes theatrales devenant plus a la mode. En province, en ce meme tout debut de siecle, les comediens allaient de ville en ville jouer sur des scenes improvisees ou dans certains Jeux de Paumes. Les deux plus celebres troupes ambulantes furent celle de Floridor (rentree en 1638 au Theatre du Marais) et celle de Moliere. Les Theatres de Paris L’Hotel de Bourgogne A l’origine, c’etait la residence des Ducs de Bourgogne et du celebre Jean-sans-Peur.

En 1548, l’Hotel devint la propriete d’une societe bourgeoise, les Confreres de la Passion et de la Resurrection de Notre Seigneur Jesus-Christ. L’Hotel devint leur lieu de celebration de leurs mysteres. Malgre

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’interdiction de leurs mysteres, ils garderent le monopole des representations theatrales sur Paris en louant leur salle aux petites troupes de passage, pouvant les penaliser si celles-ci allaient dans d’autres salles. En 1628, la troupe de Valleran-Lecomte s’y etablit sous l’ordre de Louis XIII, devenant ainsi  » Troupe Royale « .

Gros-Guillaume devint le directeur de l’Hotel. Cinq La troupe y joua des farces avec Turlupin, Gros-Guillaume et Gautier-Garguille, des tragedies avec des grands interpretes tels que Montfleury, la celebre Champmesle, et Floridor (qui quitta la Troupe du Marais vers 1647 et devint le nouveau directeur de l’Hotel de Bourgogne cette meme annee). En 1680, apres la mort de La Thorilliere, le chef de la troupe, l’Hotel de Bourgogne se reconcilia et fusionna avec l’Hotel Guenegaud.

La Troupe de Guenegaud fut realisee par une fusion entre des comediens de la Troupe du Marais et des comediens de la Troupe de Moliere a la mort de celui-ci, en 1673. En 1660, les Comediens-Italiens s’installerent egalement a l’Hotel de Bourgogne qui en furent chasses en 1697. Le Theatre du Marais Malgre le monopole de la Confrerie de la Passion, Mondory decida de monter son propre theatre a Paris. Il s’installa en 1634 dans le quartier tres a la mode du Marais, sur l’emplacement du jeu de paume, rue Vieille du Temple.

Il se mit ainsi en concurrence directe avec le Theatre de Bourgogne. Des farces jouees par Jodelet et des pieces machines furent representees au Marais parmi les grandes oeuvres de Pierre Corneille. En 1643, la salle fut devastee par un incendie, mettant les representations theatrales en suspens. Le theatre fut ainsi renove et ameliore mais ne rouvrit ses portes qu’en octobre 1644. En 1673, la troupe du Marais fut dissoutte pour fusionner avec les comediens de la Troupe de Moliere.