Le télétravail

Le télétravail

E télétravail Introduction Phrase d’accroche : En octobre 2011, la CCI de Paris qual’fiait le télétravail comme un réel moteur de croissance et d’emploi. Depuis, le télétravail se développe à grande vitesse en France. Moins de des salariés français sont officiellement déclarés en tant que télétravailleurs. Source : https://www. cadre-dirigeant-magazine. com/… vos… l’entreprise-teletravail/ Annonce du plan 1. Définition du télétravail 2. Les équipements 3. Identifier les avan l’employeur 1. Définition du télét ones. ts pour le salarié et p g Le télétravail désigne une organisation du travail qui permet ‘exercer une activité en dehors des locaux de son employeur ou de son client grâce aux technologies de l’information et de la communication (Internet, téléphonie mobile, fax, etc. ). Le télétravail peut s’effectuer depuis le domicile, un télécentre ou de manière nomade (lieux de travail différents selon l’activité à réaliser). Le « télétravail nomade » a été encouragé par la mobilisation économique. Source : http://fr. wikipedia. org/wiki/Télétravall 2.

Les équipements (ordinateurs, fixe, téléphones. ) ’employeur fournit, installe et entretient les équipements écessaires. De nombreux outils et solutions informatiques sont à disposition des entreprises pour mettre en place le télétravail ou faciliter l’activité des « travailleurs nomades » : ordinateur portable, Personal Digital

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Assistant (PDA), imprimante Internet à haut débit ou WI-FI… Le matériel doit être performant, compact et fiable. Toutes les applications utilisées dans l’entreprise doivent être installées sur l’ordinateur du télétravailleur.

Si le salarié travaille avec son propre équipement, l’employeur doit en assurer l’adaptation et l’entretien et fournir un appui technique. L’ordinateur du télétravailleur est, en outre, plus exposé que les ordinateurs de l’entreprise et il doit être protégé tant au niveau physique (vol) que contre les attaques virales et/ ou réseau (antivirus et pare-feu indispensables). Concernant la protection des données, il convient de s’assurer du respect des règles de mot de passe (longueur, contenu et fréquence de modification) et utiliser des mécanismes de cryptage.

L’entreprise couvre les coûts directement causés par ce mode de travail, notamment ceux liés à la communication (abonnement internet, téléphone… ). Source : http://V »‘w. ci75-idf. fr/upload/pdf/capRH22-rhpratique . pdf 3. Identifier les avantages et les inconvénients du télétravail 1ère partie : Les avantages et les inconvénients du télétravail pour le salarié Les avantages Salarié plus efficace car le télétravail entraine moins de stress, une plus grande flexibilité’. e salarié organise son temps de travail comme il le souhaite, Une meilleure motivation des salariés, Conciliation entre vie professionnelle et vie privée, Gain de temps sur la journée de travail pour les salariés. Les inconvénients : 2 Au niveau sociétal : Les avantages: Amélioration de la circulation aux heures de pointe, Réduction des émissions de C02, Revitalisation des zones rurales ou à faible présence d’emploi, L’intégration des personnes à mobilité réduite est facilitée. ème partie : Les avantages et les inconvénients du télétravail pour l’employeur Les avantages : Augmentation de la productivité, Fidélisation et satisfaction des salariés, Attraction de nouveaux profils lorsqu’il est basé sur le volontariat, Économie de coût : pas d’achat ou de location de bureau, Réduction des absences et des retards, Retour sur Investissement intéressant, Augmentation des échanges et de la communication entre les collaborateurs pour atteindre les objectifs.

Les inconvénients: Absence de cohésion et de culture d’entreprise entre les collaborateurs, Le contrôle des salariés par l’employeur est limité, La sécurité sur les données doit être plus stricte et des règles de confidentialité doivent être appliquées. Source : I. Développement du télétravail sur le marché de remploi La notion de télétravail est née au milieu des années 1970, après le choc pétrolier afin d’économiser de l’énergie en limitant les déplacements. Il a été envi cer le travail plutôt que 3 coût.

Voici quelques clefs : 1973: Le mot « Télécommuting » est inventé par Jack Nilles de l’Université de Caroline du Sud : « La technologie des télécommunications remplacera le déplacement des travailleurs ». 1980: La micro-informatique commence à entrer dans les maisons et les écoles. 1983: L’autoroute de l’information devient accessible au grand public (25 millions d’usagers dans 80 pays en 1990). 1) Mise en place du télétravail : critères de choix Toutes les situations ne conviennent pas à la mise en place du télétravail…

Des facteurs internes ou externes à l’activité e l’entreprise justifient donc la mise en ceuvre de ce type d’organisation Critères internes à l’entreprise Fonction des collaborateurs dans l’entreprise : il faut avant tout identifier les salariés qui peuvent travailler à distance : selon leurs fonctions et les tâches qui leurs sont confiées. Cela ne doit pas nuire au fonctionnement de l’entreprise. Des services clés, comme la gestion des ressources humaines ou la direction des systèmes informatiques, nécessitent une présence constante dans l’entreprise.

Nature de l’activité de l’entreprise : certaines entreprises recourent plus volontiers au télétravail. Selon une étude de l’INSEE, le télétravail convient aux secteurs d’activité suivants : commerce de détail, services des technologies de l’information et de communications, services financiers et immobiliers, secteurs de l’hôtellerie et de la construction. Mobilité professionnelle : un critère décisif pour proposer le télétravail à un employé.

Son travail doit bien sûr être compatible avec une absence temporaire ou prolongée dans l’entreprise. Pour les déplaceme 4 être compatible avec une absence temporaire ou prolongée dans l’entreprise. pour les déplacements à l’étranger, le télétravail ‘avère souvent indispensable, comme dans le cadre d’un contrat de détachement par exemple. Horaires décalés : si l’employé travaille en dehors des heures habituelles de fonctionnement de l’entreprise (rendez-vous professionnels, séminaires), le télétravail peut être envisagé temps partiel.

Critères extérieurs pour les TPE-PME comme pour les grandes entreprises, le télétravail est un dispositif clé du Plan de Continuité d’Activité des entreprises. Le PCA est mis en œuvre en cas d’événement rendant indisponible les locaux de l’entreprise (ex : crise sanitaire de type pandémie, sinistres). D’où l’importance de réfléchir à ce mode d’organisation en amont, même si la pratique du télétravail est absente de l’entreprise. ) l’impact Bien qu’il ne s’agisse pas d’une institution juridique, la pratique du télétravail a néanmoins été reconnue, dans ses quatre formes ( domicile, mobile, pendulaire et « offshore »), par le Gouvernement français dans une réponse ministérielle (Rép. min. no 28123 : JOAN Q, 12 juin 2000, p. 3570). ce Gouvernement insiste, dans ce texte, sur la nécessité d’utiliser, autant que possible, la vole de la négociation collective afin de prendre en considération, lors de a mise en place du télétravail, les spécificités de la profession considérée.

Le télétravail ne va cesser de se développer dans les années venir pour les raisons suivantes • La femme est l’avenir du télétravail. En effet, en télétravaillant, la femme peut accomplir son rêve personnel : s’occuper de sa famille et gagner une indép S télétravaillant, la femme peut accomplir son rêve personnel • s’occuper de sa famille et gagner une indépendance financière. Le télétravail peut se faire en zone urbaine comme en zone rurale. Ce mode travail est une réponse au problème de ésertification des campagnes.

On peut travailler de chez soi dans les villes comme dans les campagnes. Le télétravail est une réponse au problème des surdiplômés. Le télétravail s’adresse à des salariés compétents et autonomes. Le télétravail est adapté au changement des modes de vie. Grâce à ce mode de travail, on peut avoir un boulot passionnant, une vie de famille, une vie pour soi, une qualité de vie, un environnement agréable. Le télétravail répond au besoin de l’entreprise moderne. De plus en plus d’entreprises ont recours au télétravail. Les raisons sont les suivantes .

Réduction des coûts Amélioration de l’organisation de l’entreprise Amélioration de la productivité Motivation des salariés Cette étude rapporte également des chiffres sur l’importance du télétravail en Belgique, qui concernerait 437 000 travailleurs, soit 10,6 % de la population active Il . La pratique du télétravail : qui ? Ou ? Pourquoi ? 1) Qui pratique le télétravail, où et comment ? QUI L’indépendant : Il est à son com te à domicile, il n’est pas salarié et ne travaille donc pas po rise. Ses clients sont des domicilié : Il est salarié d’une entreprise mais travaille à son omicile.

Le nomade : Il n’a pas de bureau fixe. Il travaille de partout grâce à sa voiture et doit disposer d’un ordinateur portable et d’un téléphone mobile. Cette forme de télétravail ne concerne pas uniquement les VRP. Le goupware : II s’agit d’un télétravail de groupe. Les télétravailleurs effectuent leur mission commue à partir des même logiciels mis en réseaux. Avantage pour le travailleur : suivi en temps réel des recherches, modification et mise à jour immédiate des données, ouverture des idées et des concepts extérieurs.

EXEMPLES Comptables, gestionnaires, techniciens en omptabilité, spécialistes en ressources humaines, spécialistes en informatique, agents de recherche, traducteurs, agents de secrétariat, ingénieurs, architectes, consultants internes, avocats….. Le télétravail existe sous plusieurs formes et les principaux modèles retenus sont les suivants Travail électronique à domicile Le travail est effectué à domicile avec le support d’équipements électroniques suffisamment élaborés pour le maintien de liens efficaces entre le télétravailleur, ses patrons et ses collègues de travail.

Le télécentre : C’est une entreprise ne faisant travailler que des élétravailleurs. Les prestations y sont nombreuses : secrétariat, rewriting, traduction, saisie de document, saisie comptable… Travail dans un « bureau satellite » du bureau principal : il s’agit d’une extension du bureau-chef qui a pour objet principal le rapprochement avec le système-client et la réduction du temps de transport des employés dans les grands centres urbains. Le lien avec le bureau-chef temps de transport des employés dans les grands centres urbains.

Le lien avec le bureau-chef est maintenu par un système efficace de télécommunications. Travail itinérant : ce modèle s’applique à l’employé qui doit ffectuer de nombreux déplacements dans le cadre de l’exercice de ses fonctions. Les équipements électroniques dont il dispose sont de type portatif et permettent les contacts permanents avec l’employeur et les fournisseurs. De plus, l’employé est en contact direct avec ses clients, ce qui lui permet d’avoir une vision mieux éclairée des besoins réels du milieu.

Télétravail outre-mer (Offshore Work) : il s’agit d’une application de la mondialisation des marchés où les entreprises tirent profit des technologies plus efficaces et des coûts de main-d’œuvre moins élevés pour la réalisation à l’étranger de certains travaux. Comment ? Voici la liste des outils les plus fréquemment utilisés par les télétravailleurs. Naturellement, il n’est pas nécessaire de les posséder tous pour pouvoir se lancer dans le télétravail.

La ligne téléphonique Il est possible que vous ayez besoin de plusieurs lignes. Faites des économies en mettant en concurrence plusieurs opérateurs. La ligne dédiée est particulièrement conseillée pour le télétravail puisque celle-ci est entièrement réservée à l’usage professionnel. e fax Le téléphone portable : Le portable est l’un des deux éléments les plus importants du élétravailleur car il permet de communiquer en temps réel de presque partout. Le micro-ordinateur : Avec CD Rom, DVD Rom, Lecteur de disquette, modem…

Le micro-ordinateur peut être accompagné d’une imprimante, d’un scanner, d’une webcam et de 8 modem… Le micro-ordinateur peut être accompagné d’une imprimante, d’un scanner, d’une webcam et de beaucoup d’autres périphériques. La vidéo conférence n’est cependant pas encore très développée. 2) les avantages et les inconvénients Bénéfices du télétravail : Gain de productivité : Les employés ne perdent plus de temps pour se rendre sur leur lieu de travail. conomies : moins de ressources logistiques et matérielles utilisées dans l’entreprise.

Recrutement : possibilité de recruter du personnel éloigné du lieu de l’entreprise. Contraintes du télétravail : Communication : risque de déperdition d’informations entre les collaborateurs, malgré les outils mis en place (ex : logiciels de travail collaboratif) Contrôle de l’activité : possibilités limitées de monitorer l’activité des employés (ex : présence au poste de travail). Vie privée : ractivité professionnelle se déroule au domicile privé de l’employé. Risques d’interférences entre sa vie privée et sa vie rofessionnelle.

Conclusion • Le télétravail, est une méthode d’organisation du travail qui nécessite beaucoup de réflexion avant d’être mise en œuvre. Cactivité de l’entreprise et les caractéristiques de son effectif sont des éléments essentiels dans sa mise en place. un management par objectifs basé sur de la confiance et de l’autonomie permet d’obtenir de bons résultats avec le télétravail. Une solution largement utilisée aujourd’hui consiste à proposer le télétravail temps partiel, avec par exemple 3 jours au sein de l’entreprise et 2 jours en télétravail par semaine.