le stress

le stress

Le stress I. DEFINITION Histoire du stress Face à un élément nouveau, inconnu ou imprévu, un être vivant peut, pour assurer sa défense, adopter deux conduites : L’attaque La fuite Ce sont des réponses comportementales innées chez les humains comme chez les animaux. Fonction du stress Fonction adaptative, I ressources afin de n changement importa En situation de stress OF4 de mobiliser nos • n un danger, ou un p g s sont décuplées, mais nos capacités intellectuelles sont diminuées.

Apparition du stress Le stress apparaît lorsque Pindividu évalue ses ressources propres omme inférieures aux ressources nécessaires face à une situation. Ce ne sont pas les événements qui stressent les hommes, mais l’idée qu’ils s’en font ! Exemple : la peur de ravion Effets du stress et Stress VS performance A court terme, le stress est bénéfique puisqu’il mobilise toutes nos ressources en vue de l’attaque ou la défense. Ce bénéfice est Internes : faim, soif, fatigue, manque de sommeil.

Les situations où les compétences sont perçues comme inadaptées Situation inattendue Surcharges de travail Incompréhension Les facteurs personnels liés à la vie quotidienne Changement même volontaire, dans le quotidien provoquant un stress plus ou moins fort contribuant au stress chronique Mariage, divorce, problèmes

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
conjugaux Naissances, décès, maladie Travail, finances L’anxiété Elle résulte de notre capacité à imaginer des risques à venir : Changement des conditions de vie, déménagement perte d’emploi Problèmes financiers Ill.

REACTIONS PHYSIOLOGIQUES Le stress se développe en trois phases 1. La phase d’alarme 2. La phase de résistance 3. La phase d’épuisement La phase d’alarme Phase initiale où apparaissent les remières réactions ? l’agression: l’adrénaline es e sang et prépare 2 4 débordé par le stress, s’épuise petit à petit. Si le facteur stress persiste, les ressources de notre corps s’amenuisent, les toxines s’accumulent et l’organisme entre alors dans une phase d’épuisement qui peut aller jusqu’à la mort (rare toutefois).

EFFETS DU STRESS Hypothèses peu nombreuses, émises très vite: la capacité à en émettre de nouvelles est très réduite. Activité compulsive, orientée vers la recherche répétée des informations qui confirment les hypothèses choisies (biais de confirmation) : Tendance à se polariser sur un seul aspect du problème (même ineur) Concentration sur un détail, la signification globale de la situation n’est plus perçue. La faculté d’appréhension et d’analyse de l’information est fortement diminuée.

Tout ce qui relève de l’apprentissage récent est oublié ‘élève va se raccrocher à des solutions connues en général peu adaptées à la situation En dernier ressort il peut se bloquer totalement Le langage peut parfois régresser vers l’incompréhensible. Le stress peut avoir des conséquences diamétralement opposées selon les individus : Agressivité Apathie : Indolence ou indifférence de quelqu’un poussée jusqu’? ‘insensibilité complète ; nonchalance, inertie. V.

GERER SON STRESS 3 techniques: relaxation pour gérer son stress et récupérer de l’énergie, concentration mentale. Etre réaliste sur son propre niveau de compétence. Ne pas tenter de le dépasser. Au niveau individuel Contrôlez votre respiration Acceptez la réalité telle qu’elle est. Ne vous racontez pas d’histoires. Faites simple, revenez à l’essentiel (faire d’abord voler l’avion). Ne baissez pas les bras, mais n’attendez pas non plus de miracles ! Il existe toujours une solution, c’est à vous de la mettre n œuvre Demandez de l’aide, à vos passagers peut-être, au contrôleur.

Oubliez votre amour-propre ou la peur de la sanction lorsque la sécurité est en jeu. Relaxer vous prenez du temps pour vous Avec les autres Partager les tâches lorsque l’on vole avec quelqu’un d’autre (radio; route, nav… ) même non pilote (aller chercher un document dans le sac, plier une carte, surveiller dehors… ) Garder absolument une bonne ambiance, savoir utiliser le bon ton (relations pilote-contrôleur) BILAN Rester entraîné et compétent s’informer, apprendre Préparer et anticiper 4