Dissertation – Le roman

Dissertation – Le roman

Intro : Le roman est un genre littéraire qui, le plus souvent, raconte une histoire fictive. Nous allons étudier la problématique suivante : Un roman chercher-t-il à divertlr, à émouvoir ou a-t-il de plus hautes ambitions ? Dans une première partie, nous parlerons du roman qui cherche à divertir et ? émouvoir le lecteur, puis dans une seconde partie, nous étudierons les plus hautes ambitions que peut avoir un roman. Swipe to page l/ Roman cherche à d- On peut remarquer roman, notamment divertir. e Seigneur ors Sni* to View es auteurs de de Tolkien comme des Anneaux, ou encore Bilbo Le Hobbit, sont des romans fantastiques qui ont pour but de divertir le public. Ces romans racontent une histoire Imaginaire, avec des personnages fictifs (comme des Hobbit, des Elfs, des Magiciens, des trolls etc) qul ont un but à atteindre. Nous, lecteurs, nous sulvons leur parcours et leurs aventures, nous les vivons avec eux : on remarque donc que le roman cherche à divertir et à nous emmener dans un autre monde. onde. On peut aussi remarquer une envie démouvoir le lecteur, de usciter de la pitié, de la sympathie voir même susciter une certaine passion pour un personnage du

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
roman. par exemple, Manon Lescaut est roman cherchant ? emouvo. r. Certains romans sont ensuite adaptés pour le cinéma, cela offre public un autre moyen de divertissement, avec une autre vision de l’histoire raconté.

Exemples de romans adaptés au cinéma : Le Seigneur des Anneaux, La Chambre des Officiers, Les Misérables… Jautres romans sont adaptés en comédie musicales (Notre Dame de Parise). Même si le roman a pour but de ivertir et d’émouvoir, on remarque aussi qu’il a de plus hautes ambitions. Il/ Roman à d’autres ambitions On voit aussi que certains romanciers ont d’autres ambitions, plus hautes, comme défendre une morale.

Par exemple, tous les romans qui condamnent la passion amoureuse sont des romans moraux, c’est-à-dire, derrière l’histoire racontée par le narrateur, il y a une volonté d’enseigner et d’avertir le lecteur. Le lecteur est, dans ce cas, invité à se méfier dun point précis comme les passions, les jeux d’argent, les relations sec ? se méfier d’un point précis comme les passions, les jeux d’argent, les relations secrètes etc.

On a aussi certains romans qui ont plutôt un coté philosophique ceux-ci nous pousse à réfléchir sur une question ou un thème comme le racisme, la politique, l’absurdité du monde, la contingence de l’existence, etc. On peut citer Franz Kafka, Marcel Proust ou encore Albert Camus comme auteur de roman philosophique. Par exemple, Le Procès (Kafka) est à la fois une critique du système judiciaire, mais ce roman nous pousse aussi ? éfléchir sur l’inhumanité du monde, l’absurdité voir même sur le totalitarisme.

Le roman peut aussi décrire la réalité de son temps. Bien souvent, ces œuvres sont une critique de la société par des grands écrivains, comme Balzac, Zola. Conclusion : En analysant complètement un roman, on remarque que ce genre littéraire a plusieurs ambitions. Des ambitions simple comme divertir, émouvoir, amuser… Mais aussi d’autres ambitions plus nobles : nous faire réfléchir, décrire une réalité, inviter à se méfier, etc.