Le role de elizabeth en frankenstein

Le role de elizabeth en frankenstein

Excellent ElizabethL’amour est une emotion puissante. Il peut surmonter l’insurmontable. Son effet sur le spectateur sont incroyables. L’amour peut susciter l’espoir dans une situation desesperee. , Mais peut egalement laisser un ignorant et inconscient. Victor Frankenstein est dans cette situation desesperee. l’amour de Victor pour Elizabeth cree une etincelle d’espoir pour revitaliser ses passions et ses ambitions, mais le rend insensible a la diable par cette obsession.

Elizabeth nature et la beaute de motiver, de la console, et aveugle Frankenstein tout au long de son voyage par son idolatrie exageree de son. Il est souvent pense que Mary Shelley mis dans ces caracteres les femmes a presenter leur valeur et font allusion a la necessite pour l’egalite. Frankenstein a ete ecrit sur le bord du mouvement des droits des femmes en Angleterre dans une periode ou les femmes etaient sous-estimes et prives de droits. Certains interpretent caractere Shelley d’Elizabeth comme representant une femme forte, capable meritants de l’egalite.

Les affirmations selon lesquelles Elizabeth ete plus dynamiques que Victor Frankenstein mentalement et emotionnellement a parfois quelque chose de vrai, mais ne parvient pas a remplir cet argument. Victor ne lutte avec le stress emotionnel et mental, mais Elizabeth prouve a peine plus forte. Elle

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dure encore douleur et la souffrance apres la mort de William. Elizabeth, comme Victor, n’est pas elle-meme apres avoir traverse des difficultes. «Viens, mon cher Victor, vous seul pouvez console Elizabeth. Elle pleure sans cesse. « (70, Shelley). Les temoins son lecteur montrer des signes de faiblesse et d’imperfection.

Pour ne pas dire qu’elle est inutile ou une femme mediocre, mais plus que ce n’est pas la question de sa fin. Elizabeth est une inspiration pour Victor Frankenstein. Son existence et la promesse qu’il peut etre heureux avec elle est un jour la seule chose que les carburants et le pousse. « Mon espoir pour l’avenir et les perspectives sont tout a fait liee a l’attente de notre syndicat.  » (150, Shelley). La seule chose qui le pousse a continuer est Elizabeth, elle sert comme une sorte de guide ou meme une conscience qui influe sur ses decisions dans le roman.

Il veut si desesperement a abandonner, mais la possibilite d’etre sans souci et heureux avec elle une journee est suffisante pour l’inciter a garder espoir. Ce n’est pas qu’elle est forte que le pousse a continuer. C’est que Victor idealise dans sa tete l’idee d’elle. Alors, elle ne represente pas ou avancer la cause du droit des femmes, mais sert le plus grand impact sur le personnage principal du roman de Shelley. Elle lui offre une echappatoire a ses problemes de melancolie et son esclavage a la diable.

Victor souffre constamment mentalement et emotionnellement de le demon au point de la douleur physique. Il est incapable de ressentir aucune sorte de plaisir plus. Le plus fort, plus puissant demon a Frankenstein dans la paume de sa main. Victor s’ecrie: «Pour moi, il y avait une recompense je me suis promis de mes fatigues deteste – une consolation pour mes souffrances sans precedent, c’etait la perspective de ce jour ou, affranchi de mon esclavage miserable, je pourrais dire Elizabeth, et a oublier les passe dans mon union avec elle. (152, Shelley). Il admet l’esclavage dans lequel le demon lui saisit en cette experience malheureuse et horrible n’est soulagee par Elizabeth. Ses plans pour alleger le passe et passer le reste de sa vie avec elle sont juste une idee dans sa tete. Ce n’est pas une realite. Ainsi, la nature physique ne le consoler, mais c’est son idolatrie batie d’elle dans son esprit qui fait d’elle un personnage important.