Le premier homme sur la lune

Le premier homme sur la lune

La ANSA reprend à cette époque les centres de recherche du INCA, jusque-là tourné vers la recherche dans le domaine de l’aéronautique. (échapperai) Le Programme mercure Le programme spatial mercure est le premier programme à avoir envoyé un américain dans l’espace. Il a été créé le 7 octobre 1958 et s’est terminé en 1963. L’objectif de ce programme a été de mettre en orbite autour de la Terre un homme et d’étudier les effets de l’impuissante sur l’organisme humain. Il y a eu 25 vols pendant le programme mercure, dix-neuf sans astronaute et six avec.

Ils ont lieu entre 1958 et 1963. Il en a eu deux lancés avec une fusée mercure-redonne ( le véhicule propulsif tirait sa substance du jupette C, une variante issue du missile redonne sur lequel les ingénieurs renforcèrent sa fiabilité pour l’adapter aux missions spatiales ) et quatre autres vols lancés par une fusée Atlas ( Atlas est une famille de lanceurs spatiaux américains dérivés du missile Atlas premier missile balistique intercontinental américain mis au point à la fin des années 1950.

Le lanceur initial est une fusée montages impossible liquide brûlant un mélange d’oxygène liquide et de kérosène et disposant de trois moteurs dont deux sont éjectés lors de l’ascension (formule dite à « 1 étage et demi »). Le recours un réservoir ballon à paroi extrêmement 2 FO s l’ascension (formule dite à « 1 étage et demi »).

Le recours à un réservoir ballon à paroi extrêmement mince permet d’obtenir un engin particulièrement performant Le programme géminé Après le programme mercure, la ANSA lance le programme géminé qui consiste à maîtriser des techniques de vol spatial que a capsule spatiale mercure, qui sera remplacée pas le vaisseau spatial géminé, ne permettait pas de tester. Par exemple, les sorties extérioriserais et les man?ivres orbitales. Il a été créé en 1963 et il a été annulé en 1968.

Le vaisseau géminé est papille, il dispose de capacités de man?ivre en orbite importantes et il embarque, pour la première fois, un ordinateur. Il est lancé par une fusée Titan. Entre 1963 et 1966, il y a eu dix missions, ils ont rempli tous les objectifs pour revenir au niveau de l’astronautique soviétique. Polo Polo 1 (25. 02. 966) Pendant la répétition au sol d’polo 1, le 27 janvier 1967, un incendie se déclare dans le vaisseau. Les trois astronautes que- étaient dedans vont périr asphyxiés. L’incendie s’est déclenché par un cour-circuit d’un fil électrique dénudé.

Polo 2 (AS-202) (25. 08. 1966) Mission non habitée. La mission permet de tester le comportement du vaisseau Polo. Polo 3 (AS-203) (05. 07. 1966) Mission non habitée. Elle c 3 FO s dire le comportement de Polo 5 (22. 01. 1968 – 12. 02. 1968) Mission non habitée. Essai du lanceur satura OBÉI et du module lunaire. Tests du module lunaire dans des conditions de vol réelles, dans le vide spatial. Principalement pour vérifier le fonctionnement des moteurs d’ascension et de descente, et effectuer les man?ivres de séparation prévues.

Polo 6 (0404. 1968) Mission non habitée. Deuxième vol de satura V. Répétition plus complète d’polo 4. Les tests ne sont pas concluants, deux des moteurs du eu étage cessent de fonctionner. Lors de l’orbite du la fusée, le moteur du eu étage ne veut plus se rallumer pour simuler l’injection sur une trajectoire Polo 7 (11. 10. 1968 – 22. 10. 1968) Première mission habitée depuis Polo 1. AI a pour mission de valider les modifications effectuées sur le vaisseau après l’incendie d’polo 1.

Pendant le temps passé en orbite, l’équipage répète les man?ivres qui seront effectuées pendant les missions lunaires. Polo 8 (21. 12. 1968 – 27. 12. 1968) Premier vol habité à quitter l’orbite terrestre. Les astronautes feront dix tours de la lune et prendront plein de clichés de la lune et de sa face cachée, cela sera la première fois que des humains verront la face cachée. Polo 9 (3. 03. 1969 – 13. 03. 1969) Premier essai en vol de la 4 FO s paiements prévus pour (18. 05. 1969 – 26. 05. 969) Normalement, Polo 10 aurait dû être la mission du premier atterrissage lunaire. Mais comme les soviétiques n’étaient pas prêts, ils ont modifié leurs plans et décidé de faire une dernière répétition encore plus réaliste. Ils ont effectué toutes les man?ivres pour faire atterrir le vaisseau sur la lune, mais interrompe à 15,6 km de la surface. Caquetage : L’équipage d’polo 11 est constitué de trois personnes. Noël ramasseront, qui commande la mission et qui doit piloter le duel lunaire jusqu’ la surface de la lune.

Administrator

Leave a comment

Please enter comment.
Please enter your name.
Please enter your email address.
Please enter a valid email address.