Le peronisme de peron

Le peronisme de peron

De quelle maniere le Peronisme aura t’il pu evoluer de son createur Peron jusqu’ a ojourdhui? I. Un nouveau courant politique: le peronisme. a) A l’origine du mouvement: Peron. b) La construction d’un reseau politique base sur les ouvriers. c) L’ambiguite du partie: une dictature autoritaire ou une forme de fascisme? II. Crises et renaissance du peronisme. a) La dictature militaire et la lutte du peronisme. b) Le peronisme introuvable (1982-2001). c) L’arrivee au pouvoir de Kirchner. I. Un nouveau courant politique: le peronisme. a) A l’origine du mouvement: Peron. Juan Domingo Peron est ne le 8 Octobre 1895 a Buenos Aires en Argentine.

Tres vite, il joue un role dans les mouvements politique de son pays. Il participe a un coup d’Etat militaire en 1930, il est nomme secretaire particulier du ministre de la guerre. Apres des voyages en Italie, il admire Mussolini et fonde une loge clandestine, le GOU ( Groupe des officiers reunis) qui s’opposa a la participation de l’Argentine durant la 2nd Guerre mondiale aux cotes des allies. Grace a cette organisation, en Juin 1943, le gouvernement du president Ramon Castillo est chassait. On peut dire que le peronisme est l’heritier direct de ce coup d’Etat.

La structure economique

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
du pays avait change profondement durant les annees 1930, a cause de la grande depression qui provoqua une reduction importante du commerce international. Cela affecta l’economie argentine, basee sur une agriculture destinee a l’exportation, qui dut se reconvertir par le biais d’un controle du marche de la viande et des grains et une industrialisation acceleree basee sur la substitution des importations par des produits manufactures. Ce processus fut accompagne d’importants flux migratoires internes des zones rurales de l’interieur vers la peripherie des grandes villes .

Ces nouvelles masses populaires, employees dans les nouvelles industries et sans antecedents de syndicalisation, constituerent la base du mouvement peroniste. b) La construction d’un reseau politique base sur les ouvriers. Apres le coup d’Etat, Peron devient responsable d’un secretariat au Travail et a la Protection sociale. Le regime militaire qui a pris le pouvoir pendant les trois annees suivantes a fortement influence par Peron. Il se fait remarquer par ses mesures en faveur de la classe ouvriere: Il elargit le regime des retraites. Il impose les conges payes et la protection contre les accidents du travail.

Il cree un statut de l’ouvrier agricole. Il instaure un salaire minimun. Peron exprime sa preference pour une collaboration de classes, au nom de l’efficacite economique et de la paix civile. Accuse d’ambition politique et de demagogie, Peron l’homme fort du gouvernement militaire, est contraint de demissionner, le 12 octobre 1945. On peut alors dater la naissance du mouvement a partir de cette date quand les mobilisations populaires organisees par la CGT (Confederation generale du travail et de la republique argentine ) d’ Angel borlenghi reussirent a liberer Juan Peron, qui avait ete incarcere par des militaires.

A partir de ce moment, Peron devint le candidat officiel du regime pour les elections presidentielle de 1946. Peron se presenta comme candidat du Parti travailliste. Le monde du travail devient l’interlocuteur privilege du gouvernement. Peron remporta en 1946 les elections presidentielles avec 56% des voix.. Un decret instituant le paiement d’un treizieme mois de salaire ( l’alguinaldo) aux travailleurs servit aussi la cause de Peron, qui l’emporta egalement dans les elections de deputes, de senateurs, et de gouverneurs.

Ainsi, il conduit une politique d’independance economique et de nationalisations ( gaz, chemins de fer, telephone). Il s’agit, dit il de fonder une «  troisieme voie » entre le communisme et le capitalisme, de promouvoir l’harmonie sociale et la cooperation au lieu de l’egoisme et de la lutte des classes. Le programme de Peron se caracterise par des slogans destines a marquer tels que «  la nouvelle argentine », «  la justice ». C’est surtout dans le secteur social que la politique peroniste fut la plus novatrice: -Reductions de la journee de travail. -Semaine de cinq jours. Retraites. -Conges payes. -Habitations populaires. -Allocations familiales. -Forte augmentation du pouvoir d’achat. -Assurances. c)L’ambiguite du partie: une dictature autoritaire ou une forme de fascisme? Le peronisme est longtemps demeure enigmatique. Il est inclassable d’ou son surnom « le justicialisme» qui fut institue en 1946 par Peron. Fut t’il une dictature autoritaire fondee sur le « viol des foules », ou une forme de fascisme? Cette doctrine peu coherente s’est construite autour de trois idees-force: La souverainete nationale. L’independance economique.

La justice sociale par la collaboration de classes. Pour le politicien Carlos Fayt , le peronisme ne fut pas totalitaire; tout au plus «  une forme d’autoritarisme fonde sur le pouvoir des masses », plus particulierement sur les classes moyennes et populaires. C’est l’apparence physique de Peron qui faisait de lui un modele de guide, un macho politique seduisant, moins orateur que demagogue. Sa premiere femme Eva Peron fut par ailleurs percue par des millions d’Argentins comme le symbole d’une justice sociale a venir, un melange de «  caudillisme populaire » et de «  sentimentalite protectrice ».

Pour l’ecrivain Ernesto Sabato, il s’agit plutot d’un populisme, fonctionnant «  a l’instinct », une « ideologie  confuse propre a satisfaire le plus grand nombre, l’alliance de groupes sociaux aux interets contradictoire ». Conclusion: Tout au long du XX eme siecle, l’Argentine place son espoir dans l’oeuvre de «  Reconstruction nationale du gouvernement des peuples ». C’est donc grace au mouvement du peronisme que son objectif est atteint. Ce mouvement a bascule les peuples et les esprits de l’Argentine car encore aujourd’hui en Argentine il reste des traces du Peronisme.