Le mondain, voltaire

Le mondain, voltaire

Situation de l’extrait : Menace d’emprisonnement suite aux « lettres philosophiques », Voltaire s’est refugie en Lorraine (non francaise a l’epoque). Lors d’un court sejour a Paris, il publie « La Mondain », poeme satirique de 129 vers consacres a la critique de l’Etat puis au luxe qui fait son bonheur. « Le Mondain », trop provocant, l’oblige a s’exiler en Hollande. Ce poeme prend a contre-pied les croyances, les valeurs religieuses qui fondent l’idee du bonheur sur l’austerite et le sacrifice.

Avec fantaisie et humour et meme un certain desir de provocation il trace le portrait de son epoque (age de fer) qu’il represente comme l’age des plaisirs et du luxe (positive). Consequence : les images de l’age d’or sont denigrees, devalorisees car il celebre son temps en s’attachant a ce qui fait son abondance et en representant des satisfactions que ne renierait pas un bon vivant. Ainsi le Mondain est hymne a la vie et aux plaisirs. —————————————- La critique de l’age d’or : – Voltaire se moque de l’ignorance d’Adam et Eve, Il ridiculise le mythe du bon vieux temps, de l’age d’or ou Adam et Eve vivait le paradis sur terre . Il denonce l’austerite, le manque de mets

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
fins et autres non pas comme un choix mais comme une obligation, du fait de leur ignorance. . L’eloge de l’age de fer : -C’est une epoque de luxe : champs lexical d’abondance et richesse. V9 « J’aime le luxe et la mollesse ». -C’est une epoque de plaisir : Un lexique qui mele plaisirs des sens et les plaisirs esthetiques. Voltaire fait des allusions aux arts et aux travaux. C’est une epoque de progres d’echanges et de nouveautes : l’enumeration des ports suggerent une ouverture du monde au commerce, une intensification des echanges. Pour lui la diversite est toujours un facteur positif. —————————————- Conclusion : L’eloge de cet age de fer est enthousiaste : on observe de nombreux procedes d’insistance, des exclamations. C’est un eloge provocateur car il devalorise un age mythique. On note l’admiration de Voltaire pour les progres de son epoque et surtout il affirme une philosophie de vie opposee a celle defendue par la religion.

Voltaire situe l’homme dans la perspective de son epanouissement ici-bas. Pour lui, ce qui est choquant a l’epoque, la recherche du bonheur terrestre l’emporte sur l’attente du Salut Eternel. Ce texte est provocateur, insolent, libertin car il contredit la conception du bonheur propre a la religion. Il se moque des devots et de tous les nostalgiques d’un bonheur ancestral. Il invite a un libertinage qui ne perd pas de vue la morale (a la difference de ce que propose Sade et Laclos).