Le metier de charge de communication

Le metier de charge de communication

Dossier de parcours de formation: Charge de communication (en entreprise et en administration) A la base, le journalisme etait une de mes priorites. Les questions internationales, l’actualite politico-economique vastes perspectives sont des secteurs pouvant m’interesser. Tout ce qui peut avoir un rapport avec l’ecriture, avec des questions a fort enjeu, peut me captiver d’ou mon choix de licence. L’Histoire concentre un ensemble d’elements: l’avenir, le passe, le present, non seulement pour un devoir de memoire mais surtout pour comprendre ce que nous sommes, notre identite.

Le choix de la communication peut s’averer justifie par le fait qu’elle se realise entierement avec l’ecriture, qu’il y a un contact existant avec lecteurs, medias, employes, investisseurs, diplomates. Ce qui nous interessait ma collegue et moi c’etait le journalisme et les relations internationales mais c’est un secteur tres vaste regroupant de multiples applications ( diplomatie, grand reporter, communication , .. ). Il a fallu donc faire un compromis choisissant charge de communication, pouvant aussi bien s’adapter dans l’entreprise que dans la fonction publique.

Il faut l’avouer avant ce dossier, l’idee de la communication en entreprise m’etait quelque peu hostile. Muni de prejuges, cela me paraissait extremement different de l’Histoire, des Humanites en general, axe en priorite sur

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
la rentabilite et les benefices a recolter se rapprochant beaucoup de la publicite. En gros, la communication me semblait telle une grande manipulation de maquillage organise destinee a vendre le plus de stylos ou d’avions. C’est pourquoi l’Histoire en tant que cursus me semblait denuee de toute arriere-pensee materialiste et fausse, differant des grandes ecoles de commerce et management.

Sortant d’une filiere ES enseignant l’economie a travers le commerce et la societe d’information, je pensais connaitre un tant soit peu le fonctionnement de la communication. Sources : Diplomatie ( les dessous des relations entre Etats) Yves Doutriaux Maxime Lefebvre a la bibliotheque Championnet. http://www. onisep. fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/charge-e-de-communication-interne http://www. onisep. fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/Charge-de-communication http://www. studyrama. com/formations/fiches-metiers/communication/charge-communication-evenementielle-le-metier. tml http://www. studya. com/formations_metiers/communication/charge_interne. htm http://www. cv. com/fiches-metiers/information-communication-rome-322/ROME-32213/RESPONSABLE-DE-COMMUNICATION-EXTERNE. html http://www. letudiant. fr/metiers/secteur/communication/charge-de-communication-en-collectivite-locale_2. html Chaffica Haddad, premiere secretaire de la delegation de Grenade aupres de l’UNESCO et Nathalie Dusuzeau, chargee d’expositions a la Cite des Sciences ont ete interviewes par Sophie Penicaud. Elles ont ete contactees a l’aide de relations.

Pour ma part, j’ai pu interviewer ma tante Dominique Masson-Connolly, ancienne journaliste a l’ambassade d’Afrique du sud a Paris et ancienne attachee de presse a Airbus au moyen d’un dictaphone. La realisation du poster s’est effectuee de maniere bien synchronisee avec ma collegue au dessin et moi a sa composition. A la base notre objectif etait de se repartir le travail a deux en commencant par la documentation . Je pense que n’avons pas assez insiste sur la documentation en nous reposant essentiellement sur la rencontre avec des professionnels de la communication.

L’erreur principale de ce projet professionnel est donc a mon avis le manque evident de documentation. Heureusement la quantite d’informations qu’ont pu apporter nos trois interviews a compense ce vide. Sommaire I. Le metier de charge de communication a. un porte parole de l’institution b. ses variances ( public, prive, taille et location du service) c. l’evolution de la place de la communication dans les entreprises II. Les parametres de la profession a. atouts ( salaire eleve, prestations, stabilite ) b. nconvenients ( horaires, deplacements) c. evolution ( diplomatie, journalisme, enseignement) III. Competences requises a. competences exigees ( plurilinguisme, synthetiser, bon relationnel ) b. diplomes possibles ( Bac + 5, commerce, communication, sciences politiques) c. plan de parcours I. Le metier de charge de communication a. un porte parole de l’institution Le metier de charge de communication est compose d’un tres vaste champ d’activites. Le professionnel participe activement a la redefinition de la politique de communication dans ‘entreprise ( quels messages l’entreprise veut faire percevoir de l’exterieur ? ). Il s’occupe egalement des relations en interne (aux autres employes), en corporatisme ( actionnaires)et en externe ( medias et grand public). Il est aussi le responsable de conferences, charge de valoriser l’image et le savoir faire de l’entreprise. Enfin , il ecrit des rapports, des dossiers de presse expliquant la politique. Il est plutot sedentaire mais disponible en «flux tendus» a tout moment du a l’importance de ses responsabilites.

Il doit gerer en temps reel la communication demandant de devoir se deplacer a travers le monde pour promouvoir l’entreprise ou le pays, gerer les crises et accompagner les dirigeants. Le travail se doit d’etre partage a plusieurs dans le service parce qu’un individu ne peut pas couvrir un evenement majeur(ex: crash pour Airbus), participer a des conferences et en meme temps repondre aux medias. Cependant il peut etre envoye a tout instant sur un lieu donne tout seul parlant au nom de l’entreprise ou du pays.

Les echanges sont frequents avec les autres services ( commercial, relations internationales, presse, publicite). Il peut appartenir aussi a un groupe specialise dans une zone geographique. Le chef le plus communement appele est simplement directeur de la communication. Generalement assez proche de ses delegues dans le sens ou il doit travailler sans cesse en equipe avec eux afin d’obtenir d’eux le meilleur resultat autour d’un projet commun: la reussite de l’entreprise. Le charge de communication est amene partager le quotidien de beaucoup de dirigeants les conseillant, les accompagnant lors de tous leurs deplacements. Comme le dit Mme Dusuzeau et me le disait Mme Masson-Connolly, la communication est de plus en plus confrontee a la bureaucratisation, beaucoup de policies ( procedures ) qui sont d’ailleurs produites par le service lui-meme. Tout a besoin d’etre ecrit, d’etre presente sur Powerpoint. On a imagine la societe moderne telle une societe de services, bureaucratisee et je pense que de plus en plus que cela ralentit et pervertit le milieu professionnel. b.

Variances selon plusieurs vecteurs en quoi le metier de charge de communication peut varier selon les lieux et les structures dans lesquels on l’exerce? En province et dans les petites entreprises, il y generalement moins d’argent, donc de personnel et le professionnel doit abattre un gamme de d’activites plus etendue, en administration, il y a generalement plus de monde mais moins de moyens; enfin dans les grandes entreprises, la pression liee a la rentabilite est d’autant plus importante que le salaire. c. L’evolution de la place de la communication dans les entreprises

La societe d’information et de la communication est en place environ depuis les annees 1970 ou la tertiarisation a pris le pas sur l’industrialisation. Depuis la crise economique de 2008 la situation financiere a incite les gens, les entreprises, les actionnaires a devenir plus prudents dans leurs investissements. Le secteur de la communication a ete le premier a souffrir de cette prise de conscience car il ne produit rien de materiel. Les gens ont pris conscience de la dematerialisation des produits et reflechissent desormais a deux fois avant de consommer.

Pour autant, la communication est primordiale dans notre societe d’information et depuis la «reprise economique» le secteur est de nouveau en croissance. II. Un metier qui vous interesse toujours? a. Atouts Le charge de communication beneficie de prestations tres variees toujours en fonction du secteur et de la taille de l’entreprise. 1500 euros debutant jusqu’a 5000 euros en fin de carriere Le professionnel beneficie egalement de la gratuite ou reductions de certaines prestations: spectacles, hotels,.. Il est amene a rencontrer des gens interessants, a elargir son carnet d’adresses.

Il doit en permanence traiter de sujets passionnants (questions internationales, inclusion de la politique, de l’economie, du social). Il s’enrichit mentalement au contact de personnes et de cultures differentes. Les charges de communication ont generalement de tres bons contrats . Tries sur le volet, ce sont les meilleurs sur le marche et beneficient de nombreuses prestations tel qu’un bon salaire, mais aussi des garanties telles qu’un CDI offrant une stabilite de l’emploi. Pensons aux Parachutes dores..

De nombreux voyages inclus en tant que membre de la communication. Dirige la communication et doit en temps reel gerer tous les vecteurs pouvant toucher a l’entreprise ou a l’administration . Il doit donc se faire voir partout promouvant l’image, expliquant faits et gestes de l’institution . Il doit donc faire de nombreux deplacements en participant a des conferences internationales ( Davos, G8 ), en accompagnant ses dirigeants lors de signatures de contrats, lors d’echanges culturels, de crises. Comme pour tout cadre, l’emploi du temps est assez flexible.

Lorsqu’il n’est pas en deplacement, le charge de communication profite d’horaires pouvant varier dependant du travail qu’il a a effectuer. Pas de pointages , pas paye au nombre d’heures mais selon leurs performances et l’atteinte de leurs objectifs. Pas de journee type chez un charge de communication plutot des dossiers a couvrir, des reunions a diriger, a participer, a conseiller, tout depend des sujets en cours. Encore une fois tout depend du secteur, de l’entreprise, de l’administration. En effet, le prestige est un facteur determinant dans le choix d’un metier.

Le metier de charge de communication comme dit precedemment est une profession enrichissante procurant de nombreux avantages materiels ou pas. Cela explique en partie le haut prestige du metier. En effet, la communication est associee a la creation, a l’imagination, a l’expression a la jeunesse ( le jeune cadre dynamique) depuis son essor gigantesque au XXeme siecle. De la societe industrielle, nous sommes passes a la societe d’information et de communication dans laquelle nous sommes ou ces secteurs prennent une place grandissante.

Il est donc socialement bien vu d’en faire son metier Cependant, il ne faut pas oublier Mai 68 et toutes ses repercussions sur notre mentalite. La communication en entreprise ainsi associee a une cause consumeriste de l’appareil de production, est deniee. b. Inconvenients Il est vrai les horaires sont tres flexibles et le charge de communication choisit lui- meme ses heures travaillees, il n’a pas de contraintes de temps. Pourtant il doit abattre un travail consistant et il est paye souvent selon ses resultats .

Il est donc frequemment appele a accomplir des horaires consequentes ( de 9h du matin jusqu’a 23h) terminant des rapports, sollicite par de nombreux collegues et dirigeants. La communication est un domaine tres vaste et s’adresse a tous les domaines de l’entreprise autant aux salaries, qu’aux actionnaires qu’aux medias. Ceci explique l’immense travail que doit realiser le charge de communication. Le charge de communication est constamment a disposition de ses dirigeants et se doit alors d’etre souvent en deplacement. Cela peut etre percu comme un bien mais frequemment ce ne sont pas des promenades de plaisir.

En effet, le charge de communication doit intervenir rapidement et d’etre sur place lors de crises ( ex: crash d’avion a Airbus, greves, manifestations hostiles). Il doit sur place conseiller ses dirigeants, repondre aux sollicitations mediatiques, rassurer la population & actionnaires. Le plus souvent arrivant le premier sur les lieux sans aucune indication precise, jete dans la fosse aux lions, il doit enoncer un communique dont le contenu peut influencer de nombreux elements (par exemple la cotation en bourse, l’opinion publique, les relations internationales ).

Ce que denoncent souvent les professionnels, c’est la bureaucratisation actuellement croissante dans le metier depuis une vingtaine d’annees ou tout etre reporte, ecrit, ne laissant pas de place a l’initiative et l’imagination. Pour effectuer la moindre tache, il y a plusieurs procedures, presentations Powerpoint, plusieurs reunions. La bureaucratie d’abord idealisee par l’economiste classique Weber est maintenant facteur de stagnation et d’immobilite dans le milieu professionnel ce qui dans la communication, milieu dynamique, est paradoxal. c. Evolution

Le charge de communication dispose de nombreuses possibilites d’evolution de carriere car ne l’oublions pas car ses activites sont diverses et variees Il peut bien sur devenir le directeur de la communication de l’entreprise ou de l’administration, attache de presse, peut s’occuper des ressources humaines, attache culturel , conseiller rapproche. Autrement il possede des opportunites de reconversion dans les relations internationales, dans la diplomatie, le journalisme economique et politique, le consulting, l’audit et meme l’enseignement dans de grandes ecoles ( HEC, Essec, ENS). III.

Parametres pour atteindre le metier de charge de communication a. Les competences exigees La communication dans le monde actuel necessite obligatoirement l’utilisation de langues etrangeres et surtout l’anglais. Le fait de se deplacer a l’etranger, d’etre employe dans une multinationale ou l’anglais est de mise et ou diverses nationalites conversent, d’ecrire et de lire des rapports et procedures sur differents sujets, de pouvoir s’exporter a l’etranger. Le fait de vivre une experience a l’etranger est un vrai plus du fait de l’ouverture vers les autres representant d’autres cultures, base meme de la communication.

Les echanges se facilitent d’eux-memes du fait de cette comprehension non seulement linguistique mais culturelle. En effet, il faut posseder la langue mais aussi comme l’explique Mme Masson-Connolly une attirance toute particuliere pour un pays que ce soit pour son histoire, ses traditions, sa religion, sa population. Plus qu’un simple voyage, je pense qu’il faut reellement vivre a l’etranger, etre en contact avec les locaux pour s’impregner et profiter au mieux de la culture.

Nous ne pouvons pas echanger, traiter, s’associer avec des personnes si on ne sait pas leur passe et leurs habitudes. L’ouverture a l’etranger est a mon avis la competence la mieux valorisee et la plus importante pour etre charge de communication ( Chaffica Haddad est libanaise et travaille pour Grenade, Dominique Masson-Connolly est franco-australienne et a travaille pour l’Afrique du Sud , Nathalie Dusuzeau a pour sa part travaille au ministere des Affaires Etrangeres et pour la Cooperation internationale).

Aller a l’etranger implique forcement un echange plus riche, une obligation de communiquer avec d’autres et ameliore le relationnel. Le relationnel est aussi evidemment important dans la communication. Le candidat a la profession doit naturellement etre porte vers le contact. Comme le dit Chaffica Haddad, le charge de communication doit necessairement « avoir une certaine aisance a l’oral et un don pour creer de bons contacts rapidement ». Le relationnel est l’element qui constitue le metier.

Le professionnel en au nom de l’administration ou de l’entreprise est donc charge d’entretenir des bonnes relations avec les employes, avec les actionnaires et les medias. Un mauvais charge de communication donnera forcement une mauvaise image de ce qu’il represente ( chacun s’accorde a le dire, avec une communication derangeante, Raymond Domenech a fait percevoir une mauvaise image de l’equipe de France de football ). Le professionnel doit posseder un tres bon capital social c’est-a-dire un bon carnet d’adresses pour s’introduire dans le monde et se faire valoir.

Il doit mettre toutes les chances de son cote et ne doit pas hesiter a creer et rassembler des mouvements, des associations, des lobbies rattaches a sa cause. Ainsi Barack Obama fut un tres bon charge de communication en s’autoproclamant candidat progressiste dynamique favori des medias et du monde entier face au « reactionnaire veteran va-t-en guerre » McCain. Le professionnel doit alors se lier avec les medias vecteur et createur de l’opinion publique pour en profiter le plus possible.

Le charge de communication doit etre en soi un journaliste car il est sans cesse dans les medias, mais surtout pour connaitre les reactions et possibles attaques de ces derniers. Il doit controler tout ce qui ressort dans la presse qui a un rapport avec l’institution c’est pourquoi la presse du monde entier est passee au crible fin chaque matin (= revue de presse). Il doit egalement avoir un interet pour l’actualite pour utiliser chaque question internationale pour valoriser l’administration ou l’entreprise.

En effet, il parle au nom de l’entreprise ou de l’administration c’est-a-dire au nom de centaines voire de milliers de personnes dont l’emploi depend de ses propos. il ne s’agit pas d’un individu mais d’un groupe de personnes effectuant un travail. En outre de posseder un bon relationnel le charge de communication doit savoir travailler en equipe. Souvent dans un open space sense renforcer les liens, l’equipe de la communication doit etre soudee et chacun doit beneficier de l’experience des autres pour un bon resultat. Le charge de communication doit etre a meme de synthetiser.

En quelques instants, il doit etre capable de produire un communique de presse, repondre aux questions souvent accusatrices des journalistes, conseiller ses dirigeants. En quelques mots, il doit pouvoir accrocher l’opinion de facon a ce que son message soit retenu d’ou le rapprochement avec le milieu de la publicite. Ce sont les competences que j’ai pu relever chez les professionnels et qui me semblent importantes. Excepte l’experience a l’etranger, elles sont apprises a l’aide d’un cursus universitaire relativement charge. b. Les diplomes possibles ac ou ecole de communication, sciences politiques a la fac ou dans un IEP, commerce , BAC +5: Le metier comporte de multiples taches pouvant etre enseignees et pratiquees elargissant les possibilites. Les trois professionnelles interviewees ont toutes eu un parcours universitaire different: Mme Haddad a tout d’abord ete educatrice sans toutefois preciser son cursus, Mme Masson-Connolly est passee par un IEP et l’Institut de Relations Internationales et Mme Dusuzeau a etudie les sciences politiques, la psychologie, l’ethologie et la semiologie.

Pourtant elles travaillent toutes trois dans la communication. Si on ne peut pas precisement dire quel cursus ou quel diplome on doit obtenir, ce sont des secteurs tels que le commerce, les sciences politiques, les lettres, les sciences humaines et bien sur la communication qu’on retrouve le plus souvent dans ces metiers. De nos jours, la disproportion sevissant entre les qualifications et l’emploi, il faut etre au moins Bac + 5 pour pretendre a un bon emploi des la sortie de l’universite.

On peut s’y employer en universite mais les grandes ecoles sont plus conseillees car plus prestigieuses. En outre, avec les programmes d’echange tels Erasmus, un parcours universitaire a l’etranger est un vrai avantage: on peut citer les universites anglo-saxonnes, japonaises et coreennes. c. Plan de parcours . le parcours que vous projetez( diplomes, stages, sejours a l’etranger): Pour avoir toutes les chances de son cote, il faut sans aucun doute multiplier les stages en entreprise pour accumuler de l’experience.

A chaque conge il faudra demarcher aupres de grands journaux, mais aussi dans les services de communication et de presse de grandes entreprises. Par exemple a l’occasion de mon stage en troisieme, j’ai eu la chance d’obtenir un stage dans le service de presse a Airbus. Meme si les activites proposees ne sont pas a la hauteur des esperances, le stage fait un vrai plus sur le CV par rapport aux autres candidats. Entretemps j’essaierai de valider ma licence en Histoire c’est-a-dire trois ans qui me fournira je l’espere les outils necessaires ( synthetiser, relationnel, ouverture vers l’etranger,.. dans la profession. Ensuite je pense que l’aventure Erasmus sera tentee pour aller en Espagne prioritairement ou partir dans une universite anglo-saxonne ( Australie, Canada ou les Etats Unis) afin de renforcer mon ouverture vers l’etranger, connaitre et analyser une autre Histoire d’autres modes de vie, surtout ne pas etre bloque en France. Apres avoir passe trois ans a la Sorbonne, je pense qu’une duree maximale de trois ans a l’etranger serait envisageable.

Enfin je passerai divers concours pour entrer dans des ecoles specialisees de communication ou de journalisme ( l’ESJ de Lille et Paris, le CELSA, un IEP ) sans exclure toutefois avec mon experience, de rester dans un pays anglo-saxon ( etant moi-meme franco-australien ) pour tenter les concours equivalents. Ceci serait le parcours qui me semble le mieux approprie pour devenir charge de communication et c’est celui-la que j’effectuerais si je decidais d’embrasser cette carriere. Conclusion: Je n’avais aucune idee de la tache a effectuer.

C’est un travail de tout instant, toujours faire en sorte que chaque parti concerne ( patronat, salariat, actionnariat) soit satisfaite. De plus je pense avoir appris de nombreux elements sur le fonctionnement de la communication. Le reflet que nous avons de la communication ne s’exprime que par l’image vehiculee par les medias que veut bien donner l’entreprise ou l’administration. Il s’agit d’une activite donc tres prenante ( horaires impressionnants: parfois 70 heures par semaine ) allant du conseil aux dirigeants, aux attaches de presse, des conferences de presse, des evenements internationaux jusqu’a la couverture de dossiers.

Alors bien sur, ses activites dependent du secteur ( prive / public), de la taille de l’entreprise. Les charges de communication sont generalement une equipe ou un service dans une grande entreprise. Je ne pensais pas aussi primordial le role de l’ouverture internationale, indispensable dans la mondialisation, vecteur qui m’interesse tout particulierement. C’est donc un metier qui desormais m’attire beaucoup plus me donnant envie d’approfondir ma recherche professionnelle dans cette direction.

Je n’etais franchement pas passionne par la communication en debutant le projet et puis au fur et a mesure de la recherche, j’ai observe certes de loin mais avec des professionnelles les liens tres proches qu’elle entretient avec les secteurs qui m’interessent le plus : les relations internationales, le journalisme et le relationnel. De plus, le fait qu’il y a tellement de projets, de voyages, de dossiers, de responsabilites decrits dans les interviews que la routine, l’ennui, une journee type n’existent pas.