le marché économique

le marché économique

La communication de masse : Les masses médias comme la presse, la radio, la télévision, les affiches publicitaires y compris tout le numérique. On parle d’audience large, hétérogène. Elle se déroule dans un espace accessible à tous. Le temps est très court. L’influence du contexte : ‘information est influencée par le contexte dans lequel elle se déroule, car le contexte a une influence sur le comportement des personnes. Tenir comptes des co Tenir compte du stat Il a une position soci acteurs soient bien id conflits.

Swipe p socioculturelles. n ou du titre. que la place des , les erreurs, les La façon dont un individu décrypte un message dépend de sa culture. Conclusion des enjeux de la communication : Enjeu identitaire : Statut de chaque individu (dans une réunion d’entreprise on ne coupe pas la parole au chef d’entreprise) Enjeu d’influence : lorsque chaque acteur cherche à ‘nfluencer l’autre, a le faire adhérer a son point de vue. Enjeu relationnel : Savoir remercier.

A l’origine du terme communication ce qui est important c’est compagnie Bell (télécommunication) il est associé à un philosophe qui s’appelle Weaver et pour définir son modèle l va s’inspirer des problèmes des transmissions, le système nerveux humain et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
la linguistique. 3 sciences qui n’ont rien a voir ensemble. Son modèle mets en avant une communication linéaire, il met aussi en avant les obstacles comme : Le codage e décodage Le bruit Tout ce qui gêne la communication au niveau transmissions, matériel. Il ne va pas prévoir d’intervention entre l’émetteur et le destinataire.

Modèle de Lasswell, il est américain et psychiatre il va reprendre le schéma de Quintilien (5 W). Ce modèle qui dit quoi, par quel canal, à qui et avec quel effet. I repose sur . Analyse psycho sociologique du milieu dans lequel a lieu la communication Prise en compte des médias c’est-à-dire des moyens de diffusion de la communication Analyse des procédés rhétoriques et leurs effets Chez Lasswell la communication est conçue comme un processus d’influence le point faible est qu’ils n’y avait pas chez Lasswell a cette époque un feedback (émetteur-récepteur) Le modèle de Jakobson, c’est un linguiste.

Il y a 6 éléments chez Jakobson : e destinateur (celui qui produit le message) Le message en lui-même Le destinataire (la cible) Le contexte code (à quel code correspond le message) Le contact Son point faible est qu’il ne prenait as en compte Pimportance du média, du canal, du sup 2 cybernétique : Elle mets en lumière le feedback, c’est un système qui prends en compte la circulation de l’information. C’est une évolution de la communication, c’est + complexe.

La première école est récole de Palo alto a partir de 1950, elle présente la communication comme un processus qui doit être abordé par les sciences humaines. Théorie de communication de l’école PALOALTO : La com’, c’est tout le temps. C’est une activité sociale ermanente. Pour eux la com et un processus par lequel la culture doit se réaliser. La com sert + a intégrer qu’à informer. Elle doit servir ? créer des tribus, des clans.

La com n’est pas seulement verbale, c’est pas seulement un propos elle peut être aussi kinésique (jouer sur le comportement). Le structuralisme est un courant de pensée qui veut étudier les structures cachée du langage. (Se référer a Freud) Il veut exprimer l’inconscient du langage. Ce sont ces structures cachées qui régissent Ecole de Francfort : Vision Marxiste, il faut tuer la culture dite ourgeoise pour massifier la communication et rentrer dans la standardisation de l’être humain, des individus.

Travailler sur les valeurs communes. Les dernières évolutions : Aujourd’hui et depuis les années 80 une nouvelle science est né on parle de médiologie (communication) c’est la place du média dans la communication (trop logique encore). Comment les nouveaux médias vont influer sur le message mais aussi le comportement etc. Avec le web on est en plein dedans, le web modifie complètement nos comportement et nos mentalités. 3