Le marché du chocolat

Le marché du chocolat

Rapport du TDI -Marketing Le marché du chocolat comporte une grande diversité de produits, avec une multitude de segmentations possibles. Néanmoins, on peut distinguer deux grands usages du chocolat : un usage domestique et un usage alimentaire, ce dernier constitue bien sûr le segment le plus important. En ce qui concerne le chocolat à consommer, on distingue le chocolat destiné au grand public (les produits finis) vendus essentiellement en grande surface et les produits semi-finis utilisés comme base de recettes par les industries agroalimentaires et les artisans.

Nous avons choisi d’étudier la segmentation du marché par rand usage et par les différentes formes que peuvent prendre ces usages du chocol découpage du march Cependant, nous sav vaste, il existe d’autr or7 Sni* to View Igne sur notre ocolat étant n : des cibles de consommateurs : en ants, amateurs de chocolat (Chocolat avec une teneur en cacao plus ou moins importante), BIO, chocolats issus du commerce équitable, produits chocolatés allégés…. Et en fonction des différents types de chocolats : blanc, lait, noir, avec des ajouts (noisettes, riz soufflé),…

Le marché français du chocolat est très important, chaque français consommerait en chocolat féqulvalent de 66 tablettes ar an (soit 6. kg/an/personne). Le Marché français

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
du chocolat en 2013 représente 2761 millions d’€ de chiffre d’affaires, ce chiffre comprend le marché en France et les exportations. Il faut noter que les français sont des consommateurs de chocolat modérés par rapport aux Suisses qui en Swlpe to vlew next page consomment 12kg/an/personne. En revanche, les français sont des fins gourmets et consomment beaucoup de chocolat noir (une large gamme est proposée dans l’hexagone).

Il faut remarquer que la consommation de chocolat est stable en France mais que le potentiel est fort pour les exportations de hocolat français (savoir-faire français reconnu à fétranger). l/ PRODUITS GRAND PUBLIC Les tablettes de chocolat représentent 33% de la production française. Elles peuvent être divisées en 3 grandes catégories chocolat noir, blanc, au lait avec éventuellement des adjonctions (noisettes, riz soufflé… ). De plus, il existe toute une gamme de chocolat noir en fonction de sa teneur en cacao avec des appellations précises : chocolat de ménage, à croquer, chocolat extra ou supérieur.

Selon une étude de 2010, a répartition des ventes de tablettes est la suivante : familiale (41%), dessert 1 dégustation fourrés blocs (1 1,696), Light (1,1 h). Les acteurs de ce marché sont Lindt (19,6% de part de marché), Nestlé (16,8%), Côte d’or, (15,4%), Milka Poulain (7,3%). (Côte d’or, Milka et Poulain sont des filiales de Kraft Food). Il faut noter l’importance des marques distributeurs sur ce marché Le chiffre d’affaire du leader du marché : Lindt tout produit confondu est de 2,8 milliard d’euros en 2014. our tous ces acteurs, le mode de distribution principale est la grande surface. Cependant certains acteurs lancent leurs propres magasins, c’est le cas de Lindt et de Côte d’Or alors que d’autres isent presque exclusivement sur les super et hyper marchés et les ventes de chocolat sur internet (Poulain, Nestlé). D’autres acteurs utilisent de plus petits PAG » rif 7 acteurs utilisent de plus petits canaux de distribution : Milka est par exemple présent dans certaines Boulangerie, Kiosques, Stations-sewice, Bureaux de Tabac.

La marque Valhrona a choisi quant à elle, les grands magasins (Galeries Lafayette, Printemps… ) pour diffuser ces tablettes de chocolat. De plus ? l’heure d’internet, des réseaux sociaux, des blogs, les marques communiquent et vendent toutes sur la toile. Enfin, il y a d’autres stratégies plus atypiques comme : Alter Eco qui organise Alter Eco festival, et des stratégies de communications ponctuelles : la marque Côte d’Or s’est lancée dans le street marketing en 2011.

Milka quant à elle s’est lancée dans une initiative appelée « le carré en moins. D’autres stratégies sont présentes sur le marché du chocolat notamment celle du groupe Cémoi qui est le seul à maîtriser toute la filière de production de la fève de cacao jusqu’à la tablette. Les confiseries : elles représentent de la production française. Ce sont l’ensemble des produits fabriqués à base de hocolat en association avec d’autres ingrédients (liqueurs, fruits secs,.. ).

Plus de la moitié des ventes de confiseries chocolatées est réalisée de façon saisonnière (notamment pour Pâques et les fêtes de fin d’années). Cette catégorie regroupe les bouchées, rochers, billes et pastilles.. aces barres chocolatées et les bonbons aux chocolats : les principaux acteurs de ce marché sont Ferrero qui commercialise notamment Kinder et Nutella. Mars qui développe des barres de chocolat (Twix, Snickers, Balisto) et des billes (M’s). Nestlé propose des barres chocolatées (Lion et Kit Kat). Il faut PAGF3C,F7