Le livre

Le livre

violon Auteur de génie, voleur, meurtrier de temps en temps, farceur, contestataire, haï ou admiré, le Poète contemporain de la Guerre de Cent Ans a pourtant réussi à se faire aimer des égaux comme des grands de la cour. On ne sait avec certitude que très peu de choses, vérifiables, de sa vie. La légende s’en mêle, entretenue d’ailleurs à dessein par ses textes d’apparence autobiographique – mais peut-on s’ fier, et jusqu’ quel point? Français violon naît à paris en 1431, dans une famille modeste.

De on vrai nom Français de montreriez ( ou des Loges ), il perd son père très jeune, et es dont il portera le no Benoît-le-boutonner,c ch., swap nées page sa première éducation t 1440, à l’homme appelant à Saint- t digne lui apportera ces vers 1 ‘l’AI que Français violon est inscrit à la Faculté des Arts, et, en mars 1449, il y est reçu bachelier. Au cours de l’année 1452 il est successivement licencié, puis maître ès arts. Cependant la période est agitée, et l’université sera pour lui le lieu de mauvaises rencontres, qui l’entraîneront dans une spirale e violence.

En 1455, il est impliqué dans un violent différend que l’oppose à

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
un prêtre, qui se termine par la mort de ce dernier; désormais meurtrier, Français violon est obligé de fuir Paris. La suite de son ex toi nées page existence est une longue errance sur les chemins de France, alternant des périodes fastes à la cour des Princes à Angers, Blois, et des périodes sombres, où, acoquiner à une bande de dangereux malfaiteurs, ( les Compagnons de la Coquille ), les rixes et les vols le conduiront à maintes reprises à croupir dans un achat.

loués SI l’en extirpe le 2 octobre 1461, et il lui en sera profondément reconnaissant; mais cela ne l’empêchera pas d’ retourner dès le mois de novembre 1462, où, là, il est condamné à être pendu… En 1463, le parlement le sauvera de la pendaison en commuant sa peine en bannissement de paris pour une période de dix années. Dès lors, on perd sa trace, et on ne connaît ni le lieu, ni la date de sa mort. On retient de la vie de Français violon de nombreux côtés sombres, et le peu de documents de cette époque ne pouvant raniment apporter de mentions précises, il est difficile de faire la part entre légende et réalité.

Il n’ vraisemblablement pas été un assassin sans scrupules, mais plutôt un rebelle au coureur déchiré, préférant la proximité de cette faune mal famée de petites gens confrontées aux réalités les plus pénibles, que la compagnie confortable mais sans saveur des nantis de son époque. ces à ce prix qu’il a renouvelé la poésie en l’arrachant à la mièvrerie et au pédantisme qui la caractérisaient.