Le fonctionnement du marché

Le fonctionnement du marché

Analyser révolution du cours du blé à Paris depuis 2006. L’évolution du cours du blé a beaucoup varié depuis 2006. En effet, on peut observer une hausse de 2006 à 2008 assez importante du cours du blé en héros par tonne sûrement dû l’accroissement de la population mondiale et de son niveau de vie. La demande a de ce fait augmenté ce qui a engendré une production plus grande de ce marché ; le climat économique ainsi que les conditions de production devaient quant à elles être également favorables, ce qui a clairement favorisé l’accroissement de l’offre.

En revanche, en ce qui concerne la période de 2008 à 2010, le cours du blé à Paris a de 260 héros par ton OUF Cette forte baisse se swap vie nées page crise économique être considérable de l’écho râble, diminuant s par tonne. Ah eu en 2008 une Indre une chute é, il y a eu alors une baisse presque totale de la demande de blé, et ce marché a mis environ 2 ans avant de remonter la pente et de se développer à nouveau. Ce que l’on peut donc en retenir, c’est que le climat économique des pays a une forte

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
influa swaps toi page influence sur les marchés.

Enfin de 2010 à 201 2, on peut voir que le cours du blé à paris recommencé à se développer, et la demande a fini par se stabiliser petit à petit ; quant à l’offre, de la production mondiale est maintenant réservée au marché et le reste est destinée aux pays producteurs. 2- Analyser l’évolution de l’offre de blé ces dernières années ainsi que ces causes. L’évolution de l’offre ces dernières années s’est développé dans plusieurs domaines concernant le marché du blé.

En effet, le marché du blé consacre 20% de sa production au marché et le reste est conservé dans les pays producteurs (notamment la chiné, l’Inde, la réussie, les états-Unis et la France). Évolution de l’offre de blé et d’ailleurs de l’offre en général, dépend de nombreux critères comme l’impact de la répartition des plantations car si toutes les plantations étaient dans le même pays cela poserait un problème dans le sens où il n’ aurait pas de concurrence (monopole) et si le pays était en crise le marché du blé s’écroulerait et dans ce cas, le monde n’en serait plus alimenté. Deuxième facteur de offre est la météo, car en effet, si les conditions ne sont pas favorables au marché du blé, il ne aura pas une production assez grande pou 2 ne sont pas favorables au marché du blé, il n’ aura pas une réduction assez grande pour satisfaire toute la population et donc comme le produit se ferait rare, les prix augmenteraient considérablement ; et dans le cas inverse, si les conditions météorologiques sont favorables à la production, cela engendrera une hausse de la production et donc une baisse des prix. – Montrez que la variation des prix relatifs entre le blé et le mais modifie les arbitrages réalisés par les producteurs de céréales. Les producteurs de céréales sont confrontés à différents marchés qui leur permettent de ne jamais s’affaiblir. En effet, lorsque la crise touche fin d’eux ou que tout amplement la demande n’est pas assez forte et que donc un marché spécifique est en train de s’écrouler, les producteurs de céréales s’appuient sur leurs autres productions ce qui leur permet de conserver leur stabilité sur le marché.

Prenons l’exemple donc du mais et du blé, si le marché du blé subit une crise, que la demande en blé n’est pas assez forte et que donc le marché s’écroule momentanément, il reste le marché du maïs pour compenser les pertes dues au marché du blé. Les producteurs de céréales valorisent le produit le plus rémunérateur pour eux mais pas forcément le plus producteurs de céréales valorisent le produit le plus rémunérateur pour eux mais pas forcément le plus cher.

En effet, si la demande est très rare et que donc les prix augmentent, les producteurs vont plutôt favoriser le marché où il y a une forte demande puisque, certes les prix seront plus faibles, mais la demande sera plus forte et donc ce marché deviendra rémunérateur. 4- Pourquoi la hausse du prix du blé est-elle principalement liée l’offre ? La hausse du prix du blé est principalement liée à l’offre car comme nous l’avons vu dans les réponses précédentes, la amande est toujours plus ou moins stable (sauf lors de crises majeures), tandis que l’offre dépend de critères assez variables.

En effet, l’offre dépend : des aléas climatiques entraînants par mauvais temps de mauvaises récoltes des conditions de production : quel engrais doit-on utiliser pour que la production soit plus grande ? Des conditions économiques : temps de crise ? Des conditions sanitaires : comme l’hygiène à respecter ainsi que des normes à suivre Et à cela s’ajoute de nos jours, l’humeur des affaires des opérateurs financiers au niveau des exportations.