Le coran en tant que source officielle du droit

Le coran en tant que source officielle du droit

Introduction La loi islamique a été donnée a rhumanité dans le coran et la sounna. Cette loi constitue des règles morales relatives aussi bien aux devoirs religieux du musulman (ibadate) qu’à ses devoirs civils (mouamalate). Ces lois sont un ensemble complet et indivisible de commandement de Dieu qui réglementent la vie du croyant. Le droit musulman, lui, est un ensemble de règles juridiques déduites de la chariâ qui régissent les rapports d’ordres public et privé entre les membres de la communauté musulmane dans le cadre de la cité islamique.

On remarque différentes sociétés modernes en Etats dits « musulmans », on y di Swip next page – Les Etats qui confus t la saoudite, la Lybie et n) – Les Etats dont la reli C’est les Etats laïcs (c d (comme l’Arabie séparée du droit. – Les Etats où il n’y a pas de confusion totale entra la religion et le droit, c’est-à-dire que la règle de droit n’est pas une règle religieuse pure et simple (comme le Maroc) Le droit musulman a, alors, comme sources primordiales et officielles : Le coran, la sounna, l’ijmaa et le kiyas.

Le coran est la première source officielle du droit musulman. Quelle est alors sa signification

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
? Quels sont ses caractéristiques ? Quels thèmes traite-t-il ? Et quels sont ses commandements ? Développement : Le coran a deux significations : – Une signification large qui désigne la parole de to Wew next page Dieu. Chaque mot, chaque verset et chaque phrase constitue la parole de Dieu. – Une sign’fication restreinte qui veut dire : le moushaf, c’est-à- dire le livre ou le kitab qui contient la parole de Dieu.

Les caractéristiques du coran sont quatre : – Il est une prononciation – Il est en langue arabe Il a été révélé au prophète Mohamad – Il nous a été transmis par la succession des générations Le coran traite six thèmes, en l’occurrence : – Les croyances auxquelles le musulman est tenu de croire (la foi en Dieu, en ses anges, en ses prophètes, en ses livres et en le dernier jour) – Les nobles vertus qui éduquent les âmes et améliorent la condition de l’individu et de la collectivité musulmane – Ce que Dieu a créé afin de connaitre ses secrets dans la nature – Les récits des anciens peuples, des envoyés de Dieu et de ses prophètes Les avertissements, les mises en garde et les promesses de Dieu – Les règles pratiques qu’on doit suivre dans nos rapports avec les autres membres de la communaute Les commandements du coran sont de cinq types : – Obligations de faire – Interdiction – Invitation à faire un acte souhaitable – L’ordre d’éviter ce qui a été considéré comme indésirables par – La permission de faire Conclusion . Le droit musulman a aussi des sources officielles, en l’occurrence : l’istihsane, masalih moursala, la coutume, la jurisprudence, … etc. Ces sources ne sont pas classees. 2