Le consommateur au travail

Le consommateur au travail

L’inspiration fournie par le consommateur a toujours existe, depuis les boites de suggestion fixees a l’entree des hypermarches ou comme dans les hotels. L’idee que le consommateur participe a la production est relativement ancienne. Deja des 1815, l’economiste Henri Storch evoquait la necessite d’une cooperation entre consommateur et producteur. Mais il a fallu attendre les annees 1980-90, pour que les chercheurs en sciences sociales se penchent sur cette face meconnue du consommateur. Depuis, l’idee s’est imposee a travers la figure de l’internaute participant a la co-conception d’articles, de logiciels libres.

Marie-Anne Dujarier, qui est une sociologue du travail et des organisations de formation, nous demontre dans son livre « Le travail du consommateur, De McDo a eBay » : comment nous coproduisons ce que nous achetons, et nous montre une nouvelle vision de la societe de consommation dans laquelle nous vivons. En effet, les consommateurs d’aujourd’hui, inconsciemment, participent a la production de ce qu’ils achetent. Ex : Regler ses achats a une caisse automatique, suivre les instructions d’une boite vocale pour changer de forfait telephonique, enregistrer ses bagages. Qu’est ce qu’un consommateur qui travail ?

Marie-Anne Dujarier considere comme consommateur un « acteur social qui utilise un produit marchand pour son usage »

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
(a ne pas confondre avec le beneficiaire, utilisateur, destinateur, acheteur ou client) et comme travail une « activite humaine » a la fois sociologique et qui cree une valeur pour l’entreprise. Pour les entreprises, les consommateurs sont vus comme une main d’? uvre gratuite, abondante et parfois enthousiaste a la tache. La relation de service reapparait cependant parfois, lorsque les gens ont trop de difficultes a faire le travail. Mais ce retour est le plus souvent payant, en temps ou en argent.