Le cinema

Le cinema

Mouloud Elsa L3 Sciences de l’education Le Cinema A l’epoque le mot cinema n’existe pas , on emploi le terme de cinematographe qui est un appareil pour projeter des vues animees sur un ecran (1) . De nos jours , on emploi l’abreviation , le cinema , pour designer un art de realiser des films : c’est le spectacle que constitue la projection (2) . Une expression courante consiste a le designer de « 7°art » . Pourquoi cette designation ? Le cinema est-il vraiment un art ?

L’idee d’une classification des arts est venue a Hegel alors qu’il redigeait des notes de cours pour ses etudiants . Apres sa mort, ses notes ont ete rassemblees dans un livre , «Esthetique » (3). Il classe les arts selon une double echelle de materialite decroissante et d’expressivite croissante. Il distingue ainsi six arts, dans cet ordre: architecture, sculpture, peinture, musique, danse, et poesie(4). Hegel est mort avant que le cinema ne naisse. L’expression «septieme art » nous vient donc d’un critique italien, Ricciotto Canudo, qui l’a proposee en 1912(3).

Il ecrivit un premier livre en 1911 qui s’intitulait « La naissance du sixieme art », dans lequel il considerait que le cinema realisait la synthese des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
« arts de l’espace » (architecture, peinture et sculpture) et des « arts du temps » (musique et danse), soit 5 arts avant lui.. Avait-il lu Hegel entre temps ? Il ajouta la poesie comme art fondateur et ecrivit «Le manifeste des 7 arts » qui a consacre l’expression « 7eme Art » pour le Cinema. En 1922, il fonda la Gazette des sept arts qui est une des premieres revues de cinema . A noter que Jean Cocteau, qui appelait le cinema la « dixieme muse » a eu moins de succes(5).

Canudo a qualifie le cinema de septieme art, puisque c’est un melange de materiel et d’esthetisme. C’est l’art le plus consomme puisqu’il integre les cinq elements de l’art : le langage, le son, l’image, le mouvement et l’interactivite(3) Canudo a rajoute le cinema a partir de la classification d’Hegel . Depuis on a reconnu les 8e art , la television et la photographie , le 9e art , la bande dessinee, expression due a Morris et Pierre Vankeer en 1963 (ou a Francis Lacassin qui publia en 1971 Pour un neuvieme art, la bande dessinee) et le 10e art , l’Art numerique et le modelisme(6) .

L’art a toujours ete la vision personnelle et unique d’un createur dans son apprehension du reel. Le cinema, lui, « art » recent est ne en pleine revolution industrielle et s’est donc retrouve, des sa creation, partie prenante de cette industrie, assujetti a cette notion de rentabilite par la specificite des moyens qu’il met en uvre . Pourtant, de nombreux cineastes ont su demontrer qu’il pouvait etre un art a part entiere comme la litterature ou la peinture(7). L’art c’est aussi des techniques d’art (8). En grec , l’equivalent du mot « art » est « techne » qui designe le savoir-faire des metiers de l’artisanat ou de l’art(9) .

Avant de devenir un art et une industrie , le cinema est une somme de techniques (10). Si l’on reprend le terme de cinematographe a l’epoque des Freres Lumieres inventeurs de cet appareil , le procede qu’il met en route convoque trois techniques : la projection lumineuse , l’analyse photographique du mouvement et la synthese du mouvement (10). En outre le cinema en lui-meme est deja une technique : on peut le definir comme l’ensemble des techniques qui permettent la reproduction du mouvement photographie par projection lumineuse (11). (12)

L’art entretient un certain rapport avec le Beau , puisque qu’il vise la creation-invention d’une idee originale a contenu esthetique (13) . Au sens etymologique du terme l’esthetique c’est explorer le monde a l’aide de tous ses sens avec emotion, intelligence et sensibilite(14) Il est vrai que le cinema est l’art qui produit un effet de reel tel qu’il semble difficile de s’ecarter d’un certain realisme(8). Aujourd’hui, il s’apparente a l’esthetique c’est-a-dire par rapport a l’individu et donc au subjectif : l’art par nature n’est pas objectif (14).

Le cinema non plus par nature n’est pas objectif puisque le regard du realisateur sera toujours subjectif et que les reactions du public le seront aussi . On remarque que les caracteristiques de l’art se retrouvent dans le cinema : l’artiste ou le cineaste navigue entre inspiration personnelle et techniques universelles(15) . Le cinema peut donc etre considere comme un art, et un art populaire , accessible a tout le monde et qui permet de voir la realite sous un autre angle . Comme nous l’avons vu plus haut , Canudo a qualifie le cinema de septieme art, car pour lui c’est un melange de materiel et d’esthetisme (3).

Il reste donc dans la logique de classification d’Hegel , entre materialite et expressivite : le cinema possede en effet ceci de particulier qu’il procede a la fois d’une materialite tres forte (le mecanisme de prise de vue et de projection, la pellicule, la “presence” de l’image sonore ou visuelle) et en meme temps d’une immaterialite perceptive evidente (le systeme projectif-perceptif qui fait appel a des sens non tactile, l’ouie et la vue) (16), une certaine expressivite ressentie par les spectateurs. ?