Le centre Pompidou

Le centre Pompidou

Fiche technique ? Les concepteurs ? La conception ? Implantation ? Les différentes niveaux du bâtiment ? La structure du bâtiment ? Les différentes étapes de la construction « Je voudrais passion un centre culturel que un centre de création que d’art moderne, p louver. La création s sets nées page de et orné et évoluerait sans cesse. » égorges pompions, Le Monde, octobre 1972. Plus communément appelé Centre égorges pompions, Centre pompions ou centre beau-père, est un établissement polyculture tué dans le quartier beau-père, dans le eue arrondissement de Paris.

IL Le centre est né de la volonté du président de la république égorges pompions de créer au c?Ur de Paris une institution culturelle originale travaux. 4. Ouvert au public le 2 février de la même année 5. Inauguré en 1977. Restauré en 2000. LIEU : Situé dans le Emme arrondissement de Paris, sur le « Plateau beau-père », entre le quartier des Halles et le quartier du Marais, à quelques centaines de mètres de la cathédrale Notre-Dame DIMENSIONS : Bâtiment en forme de parallélépipède de 166 êtres de longueur, de 60 mètres de largeur et de 42 mètres de hauteur.

MATÉRIAUX : Béton armé, acier pour le squelette

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
du bâtiment, verre pour la façade Les concepteurs: renne Piano Architecte italien né a Gènes en 1937, il passe son diplôme 2 fondèrent l’agence d’architecture « item 4 Ils ont rapidement gagne une réputation de conception architecturale industrielle « de haute technologie Richard ROGUES A partir de 1969, Richard rogues se rapproche de renne Piano, avec lequel il partage le souci d’une architecture flexible, afférente, où le mouvement joue un rôle important.

Et gagnèrent le concours pour le Centre pompions à Paris en 1971. Situation: Le bâtiment se situe au c?Ur de Paris, entre le quartier Marais, l’ile de la Cité et le quartier de Halles, On appelle cet emplacement Le plateau beau-père, En 1960, c’est un terrain vague qui sert de Parking. Vue de parc de stationnement dans les années 1960 Vue de la zone d’intervention. Les grandes lignes du projet Le projet relève les deux prince aux défis du programme: 3 terrain Les différentes niveaux du bâtiment

Niveau -1 Espace spectacle 1 Forum 2 foyer 3 billetterie spectacles 4 petite salle 5 Grande salle Niveau 0 Forum 2 information générale 3 vente laissez-passer 5 Galerie des enfants 6 billetterie 7 vestiaire 8 La poste 9 Librairie floraison Niveau 1 Bibliothèque 1 Bibliothèque 2 Cinéma 3 boutique 4 Café « Le mezzanine » 5 espace 315 6 Galerie Sud Niveau 2 Bibliothèque 1 Fonds général 2 Espaces d’déformation 3 télévision du monde 4 2. 85 mètres de hauteur et pèsent 75 tonnes.

S’appuient sur ces « grossièretés » qui arrangement les efforts dans les poteaux et sont équilibrées par des tirants ancrés dans des barrettes Chaque étage a une hauteur de 7 m entre planchers. La superstructure, en verre et en acier, enveloppe les grands espaces. Les éléments de la structure Les étapes du chantier: Terrassement et fondations Les travaux commencent en Mai 1972. Sur une surface de 16,000 MM, un trou de 16 a 20 mètres de profondeur est creusé, puis renforcé par des murs de soutènement pour résister aux très lourdes charges auxquelles le terrain sera soumis.

Construction de évangélisateurs n béton ? A partir de décembre 1972, les fondations pour le support des poteaux sont posées et l’infrastructure est construite. ? Réalisée en béton armé sur quatre niveaux, celle-ci comprendra un parking des locaux techniques et administratifs, des espaces de stockage et des salles pour le public. ? Dans la construction du bâtiment, seuls les sous-sols sont en béton Sous-sol S enfilées sur les poteaux puis descendues jusqu’ leur emplacement définitif ou elles sont fixées. Levage d’une gérèrent. Mise en place de la gérèrent N?du du poteau

La troisième étape est la pose de la poutre. Ces gigantesques pièces d’acier, pesant l’équivalent de soixante-dix voitures, sont soulevées et accrochées aux grossièretés. Havage d’une poutre L’extrémité de la poutre est amenée sur la gérèrent. Fixation d’une poutre a une gérèrent ? positionnèrent d’un tirant au bout du bras d’une gérèrent ? On pose ensuite les planchers en béton armé qui sont boulonner entre deux poutres. Première travée Vue du chantier après le montage de deux travées Le montage de la structure terminé. Vue coté nord.