LE BUT

LE BUT

Après les avoir calmés, ales apprend que bille apache a demandé l’avancement de a commande 41427 qui était en retard à cause d’une machine. S page Toutes les pièces étai composant d’un sous en attente devant un apache ordonne de fia de virer le chef tourna plage sauf le q t. Ce composant est FOIE urique urgente. bille sage en menaçant Après avoir calmé ses interlocuteurs, ales rejoint bille apache dans son bureau. Après un premier échange où bille apache avance qu’il est là pour sauver ales, car il semble incapable de faire tourner l’usine.

Cette descente de bille dans l’usine d’ales fait suite à un appel téléphonique de Buchy burinées, président d’une société lient qui est en colère pour un retard de commande de sept semaines. bille avait essayé de joindre ales la veille chez lui, mais celui-ci était en train de se disputer avec sa femme. apache s’étonne qu’ales n’ait pas connaissance des retards d selle etc. nées page de livraison. ales présente comme excuse un manque de personnel : deuxième série de mise à pied imposée depuis trois mois.

Il en profite pour annoncer une prochaine réduction de des effectifs. Apache considère que l’effectif est suffisant pour

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’usine et indique que le retard de la commande burinées n’est qu’un symptôme d’un problème plus grave. L’usine perd de l’argent et la division enregistre de lourdes pertes. ales reconnaît qu’il n’est là que depuis 6 mois. apache lui donne trois mois pour redresser l’usine ou il en recommandera sa fermeture. ales est abattu et subit le discours de apache. Après le départ de Apache, ales retourne à l’usine.

Il rencontre Bob donna, responsable de production depuis 9 ans, qui lu’ apprend que ton le tourneur, qui était un employé très qualifié a démissionné suite à sa dispute avec apache. Chapitre 2 : À 6 heures, ales rentre chez lui. Sa femme, juil., l’accueille, prête à sortir. ales refuse, car il doit retourner à l’usine qui risque de fermer. Elle lui reproche de ne plus être disponible. Après des pleurs, ales promet une sortie pour le lendemain. De retour à l’usine, ales va voir Bob donna pour se tenir au courant de la remise en marche de la machine INCA-AI.

Tout l’atelier de montage fait des heures supplémentaires bien que ce soit contre la politique actuelle de la division. Chaque pièce est transportée à la main une par une. Chaque pièce terminée est apportée à l’endroit Où elle est y intégrée au sous-ensemble puis chaque sous-ensemble est envoyé vers la zone de montage. ales félicite donna et l’invite à manger un sous-ensemble est envoyé vers la zone de montage. ales félicite donna et l’invite à manger un morceau ensemble au restaurant qui prépare les meilleurs hamburgers de toute la ville.

ales tire le bilan négatif de cette livraison qu’ils ont payé très cher : perte d’un bon ouvrier, facture de réparation de la INCA-AI, heures supplémentaires et temps perdu sur la INCA pendant la panne. Bob donna semble satisfait du résultat et de la mobilisation de tous. En revanche, ales s’inquiète sur la manière de faire, du rendement et du coût de l’opération. Après le départ de donna, ales réfléchi à la situation délicate: Il lui reste trois rapports d’activité pour faire changer apache d’avis sur la fermeture de l’usine 600 personnes risquent d’être licenciées et de rejoindre les 600 autres déjà licenciées.

La division annuaire disparaîtra d’un marché où elle n’est pas concurrentielle Incapacité de produire un produit bon marché Manque d’innovation Incapacité de produire un produit compétitif même avec la technologie (machines, robots, ordinateurs) du personnel de qualité des accords avec un syndicat ales remet aussi en cause ses propres compétences malgré son éploré d’ingénieur son NABAB et son expérience de directeur d’usine. Chapitre 3 : Le lendemain ales est invité à une réunion au siège. Il se doute que apache va l’informer des mauvais résultats de la division.

La réunion commence à 8 heures. apache semble perdre pied et ne fait plus confiance à ales. Parmi les participants se trouvent laiton smash un directeur d’usine, tenant front le contrôleur de g PAGAIES les participants se trouvent laiton smash un directeur d’usine, tenant front le contrôleur de gestion, apache et d’autres décideras. Quand arrive le moment où ales doit expliquer son mauvais sultan, il plonge sa main dans la poche pour prendre un stylo, mais en lieu et place de son stylo il y trouve un cigare.

Il se remémore alors les circonstances de l’obtention de ce cigare. Chapitre 4 : Deux semaines auparavant, ales portait le même costume. À l’aéroport de chicana il avait rencontré un homme fumant le cigare. Cet homme, c’était joncha, le physicien qu’il avait connu à l’université. Lors de cette rencontre, ales lui avait raconté son parcours jusqu’ la prise de la direction de son usine. Ce poste expliquait son déplacement à souhaitons pour participer à une enfonce sur la robotique.

A l’occasion de cette discussion, joncha interrogea alors ales sur la pertinence d’investir dans ces robots en énonçant les arguments suivants : Les 36% de productivité en plus n’ont aucun impact sur les bénéfices de l’entreprise L’usine n’ pas pu expédier davantage de produits par jour Il n’ a pas eu de réduction de personnel ou des frais de fonctionnement Les stocks n’ont pas baissé ales comprend la logique du discours, mais essaie d’argumenter que les rendements se sont accrus en diminuant le coût par pièce, mais joncha rétorque que l’usine ne doit plus avoir des docks.

ales suit joncha qui lui dit qu’avec les indications qu’il lui a données il devrait se rendre compte que les chiffres qu’il suit lui donnent des contre-indications à suivre. Ils devraient donc les reconsidéré chiffres qu’il suit lui donnent des contre-indications à suivre. Ils devraient donc les reconsidérer plutôt que de les accepter sans réfléchir. Avant de partir, joncha lui tend un cigare en lui demandant de réfléchir pour savoir quel est selon lui le but de son entreprise. Pour ales, son but est d’accroître les rendements, mais joncha n’ pas le temps de l’aider davantage. Chapitre 5:

ales fume le cigare au cours de la réunion en se remémorant cette rencontre. Tout le monde sauf ales écoute et prend des notes. ales ne sait pas de quoi ils parlent. Les arguments de joncha lui ont paru solides, mais d’un monde différent. Aujourd’hui, il pense au but. A la pause, ales prend conscience que cette réunion est une perte de temps. Il prétexte une urgence à l’usine et s’en va. Il ne retourne pas immédiatement à l’usine, mais roule près de deux heures sans savoir où aller. AI a besoin de tranquillité et de réfléchir un peu. Les idées s’enchaînent Acheter au meilleur coût et éviter le stock.

Les individus sont l’atout le plus précieux, ils doivent être compétents et diversifiés. Qualité et efficacité : moins on fait d’erreurs, moins il y a de pièces à refaire. La technologie : il faut rester à la pointe du progrès. C’est en voyant les entrepôts pleins de pièces détachées et de produits non vendus de 20 millions de dollars qu’ales pense que le but d’une entreprise pourrait être de vendre et gagner de l’argent. C’est la raison qui a poussé ]. Baromètre grange créer sa société en 1881 et à se lancer sur le marché des poêles charbon.

ales entreprend de lancer un FA a société en 1881 et à se lancer sur le marché des poêles ales entreprend de lancer un apparaîtrions sur le but et de le noter sur un bloc-notes : – acheter au meilleur coût, – employer des gens compétents, – utiliser des technologies de pointe, – fabriquer des produits de qualité, – vendre des produits de qualité, – s’emparer de part de marché, – la satisfaction client Chapitre 6: De retour à l’usine, ales a l’intention de voir les choses d’un ?il neuf et passe directement à l’usine sans passer par les bureaux.

Il surprend trois personnes discutant et lisant le journal. Cette vision le rend furieux. Après avoir demandé au responsable de les occuper à un autre poste, il se demande s’ils sont productifs. Est- ce que faire travailler les gens et faire de l’argent sont une seule et même chose ? Il comprend que les indicateurs des rapports lui indiquent si une personne a travaillé pendant les heures payées ou si cette activité rapporte de l’argent. Vers cinq heures, ales rentre au bureau où tout le monde est déjà parti, son téléphone est rempli de message.

Il rencontre loue, le comptable, qui lui dit que bille apache la contacté pour avoir les chiffres et pensait qu’il était avec lui à la réunion. ales se fait confirmer par loue que le but de cette société est bien de gagner de l’argent et que fabriquer des produits n’est qu’un moyen de l’atteindre. Puis ales parle de la situation de l’usine et d’une éventuelle fermeture. loue à deux ans de la retraite ne veut pas d’une retraite anticipée. Resté seul, ales note les trois indicateurs sur 6 nef 41 retraite ne veut pas d’une retraite anticipée.

Resté seul, ales note les trois indicateurs sur lesquels il vient d’échanger. AI réfléchit sur la manipulation des indicateurs par les grands pontes qui peuvent se livrer aux états financiers et faire apparaître un bénéfice net. Il note sur son bloc le lien direct entre ces trois indicateurs et les éléments productifs. Il est 10 heures et il doit appeler juil. pour la prévenir qu’il ne rentrerait pas dîner. juil. lui rappelle qu’il a une fille qui la attendu toute la soirée, car elle avait une surprise pour lui.

ales retourne à l’usine où il rencontre dieu le contremaître de la deuxième équipe qui lui explique que les commandes en cours d’exécution sont en désordre. Chapitre 7 : Quand ales rentre chez lui, il est plus de minuit et la maison est plongée dans l’obscurité. Sa fille, saurons, l’attend et lui tend son arène de notes, elle a 10 partout. Il la félicite en lui disant qu’il est fier d’elle. Après bavoir laissé tout raconter pendant une idem – heure, elle s’endort et il va la coucher. Il pense à la situation. Découragé, il envisage de démissionner, mais il se sent responsable.

Sa décision est prise, il va faire tout ce qu’il peut durant trois mois. Il ne dispose pas d’une année pour retourner à l’école et apprendre les nouvelles théories. Il ne dispose pas non plus d’argent pour faire appel à un consultant. Les seuls instruments dont il dispose sont ses yeux, ses oreilles, ses mains et surtout son cerveau. Quand il se glisse dans son lit, il retrouve juil. endormie telle qu’il la laissé 21 heures plutôt. 7 1 la laissé 21 heures plutôt. Il décide d’essayer de retrouver joncha en espérant que celui-ci puisse lui apporter l’aide nécessaire.

Chapitre 8 En se levant le lendemain matin, les soucis lui viennent nouveau. Il est inquiet par une pensée : retrouver joncha. Dès son arrivée, bille apache le joint au téléphone pour lui reprocher d’avoir quitté la réunion. AI lui demande en compagnie d’tenant front des informations complémentaires sur les chiffres. ales se fait aider de loue puis enchaîne avec six réunions. Il est 19 heures. Après avoir quitté le travail, il repense à ahan. Il téléphone d’une station-service à sa femme pour lui dire qu’il passe chez sa mère. juil. n’apprécie pas. Cela lui fait drôle de retourner dans son ancien quartier.

Des souvenirs d’enfance lui reviennent . Bagarre, réconciliation avec petite amie… Etc.. AI est à la fois heureux et triste. Ils ne viennent plus voir sa mère, juil. déteste la tradition qui voulait qu’ils viennent tous les dimanches. Sa mère est surprise et heureuse de le voir. Il cherche son vieux carnet d’adresses qu’il avait au collège et près quatre heures de recherche le retrouvent finalement dans le tiroir de son ancien bureau. Après plusieurs coups de fil, il réussit à joindre joncha qui est à longées. ales expose sa conception du but, qui convient à joncha.

Le problème est qu’il y a des indicateurs non représentatifs des activités de l’usine. Pour joncha le but est toujours le même, mais on peut l’exprimer de manière différente suivant le contexte. E 1 est toujours le même, mais on peut l’exprimer de manière différente suivant le contexte. Il a développé un ensemble d’indicateurs qui expriment clairement le but de profit et qui remettent de formuler des règles de fonctionnement pour gérer l’usine : Le troupeaux* est le rythme auquel le système générer de l’argent par les ventes. Les stocks représentent l’argent investi.

Les dépenses de fonctionnement sont constituées de tout l’argent dépensé pour transformer les stocks en troupeaux. Toutes les opérations de l’usine sont couvertes par ces indicateurs. Devant l’insistance des questions d’ales concernant l’utilisation de ces indicateurs, joncha lui répond qu’il est assez intelligent pour trouver la solution toute seule. (troupeaux* : Le « troupeaux » pourrait se traduire par « débit en français. Toutefois, nous préférons ne pas utiliser cette traduction car il y a un risque d’amalgame avec la notion de débit, contraire du crédit, utilisée dans la comptabilité. Chapitre 9 Dès son levé à 11 heures, ales appelle franc, sa secrétaire, pour lui donner les nouvelles : deux machines de contrôle à la travée, cinq en panne et donna veut savoir s’il peut expédier sans contrôle une commande en retard. loue veut parler des informations que bille apache a demandé, un journaliste a appelé pour demander quand l’usine allait fermer. Le département communication veut ruiner une bande vidéo sur la productivité des robots avec Monsieur grange. ales se fait confirmer par le siège la dernière information puis déjeune avec sa mère.

Les questions de joncha sur la productive q 1 siège la dernière information puis déjeune avec sa mère. Les questions de joncha sur la productivité des robots obsèdent ales (Plus de vente grâce aux robots, réduction des effectifs, baisse des stocks). ales rentre à la maison, la voiture de juil. n’est pas là. Il trouve son bloc note où est notée la liste des indicateurs de joncha sous forme de questions simples. Pour les robots, ales Ignore ‘incidence qu’ils ont eue sur le troupeaux, ils ont alourdi les dépenses de fonctionnement, mais les rendements se sont améliorés et le coût unitaire a baissé.

Arrivé à l’usine, ales veut des réponses à ces questions. Rencontrant loue, il remet à plus tard le rapport à envoyer à la division et confirme qu’il n’ pas eu d’augmentation des ventes, mais que les retards d’expédition se sont multipliés. Avec stance patronniez qui s’occupe du contrôle de gestion et des approvisionnements, ales apprend que les stocks en-cours ont augmenté. Ce n’était pas acceptable, et malgré tout, lorsqu’ y a des amandes il semble qu’ils n’arrivent jamais à avoir les composants en quantité suffisante.