Le bonheur

Le bonheur

Le revenu : un facteur majeur de la consommation finale des menages On distingue generalement plusieurs formes de consommation : • Selon la nature du consommateur, entre la consommation finale (le dernier utilisateur, le menage) et la consommation intermediaire (consommation des entreprises dans un but de production). • Selon la nature du produit consomme, entre la consommation de biens fongibles (immediatement detruit des la premiere utilisation), de biens semi durables et durables. Selon le prix de l’utilisation du bien, entre la consommation marchande (le bien est propose a un prix superieur a son cout de revient) et la consommation non marchande (le bien est propose a un prix inferieur a son cout de revient, comme pour les transports en commun urbains, voire sans prix, comme pour la scolarisation obligatoire).

La consommation est liee d’une part au revenu (consommation marchande) mais aussi a l’offre de l’Etat de services publics dont la consommation est rendue obligatoire par la loi (l’ecole) ou dont la consommation releve de l’utilisation de biens collectifs tels que la sante, la justice (consommation non-marchande). Ainsi, de nombreux facteurs viennent completer, et complexifier, le lien entre consommation et revenus, en termes micro et macro economiques. Les effets de ces facteurs sont perceptibles

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dans le constat de l’evolution de la consommation.

Lorsqu’on cherche ce qui motive la decision de consommation d’un individu, la premiere reponse qui vient a l’esprit est souvent le prix du produit. Si celui-ci est juge trop eleve, sa consommation est abandonnee. C’est ainsi que la consommation de cigarettes semble de plus en plus fragilise Les revenus du consommateur est une autre contrainte a la consommation. En regle generale, la consommation est une fonction croissante du revenu, c’est-a-dire qu’elle augmente a mesure que le revenu s’eleve.

Cette croissance est cependant variable : dans le cas des biens primaires, la consommation diminue a mesure que le revenu s’eleve. La croissance du pourvoir d’achat de smenages est la cause essentielle du developpement et des transformations de la consommation. Mais la consommation et sarepartition dependent egalement de l’evolution des prix, c’est-a-dire du niveau general des prix relatifs des biens les uns par rapport aux autres.

Si generalement la demande augmente avec la baisse de sprix relatifs et diminue avec leur hausse, il existe des exceptions. Les grandes entreprises peuvent en partie influencer le comportement des consommateurs en utilisant la force de persuasion de la publicite. cependant, cette influence rencontre des limites. D’une part, la publicite peut s’averer porteuse de message contradictoire et, d’autre part’ les consommateurs se sont de plus en plus informes et organises notamment dans le mouvement consumeriste.