Le bapteme de clovis

Le bapteme de clovis

Le bapteme de Clovis: symbole et portee Introduction Clovis Ier est ne aux environs de 466 apres JC et mort a Paris en 511. Il est roi des Francs saliens, puis roi de tous les Francs de 481 a 511. Issu de la dynastie des Merovingiens, il est le fils de Childeric Ier, roi des Francs saliens et de la reine Basine de Thuringe. Etant un brillant chef militaire, il agrandit de maniere considerable le territoire du royaume des Francs saliens, territoire dont il herite a la mort de son pere. Influence par l’eveque Saint Remi, Clovis se convertit a la religion catholique le 25 decembre 496 rejetant des lors le paganisme.

Au moment ou il allait le baptiser Saint Remi declare « Baisse la tete avec humilite Sicambre, retire tes colliers, adore ce que tu as brule, brule ce que tu as adore! ». (Sicambre etait une tribu a l’origine des Francs saliens). On appelle bapteme le rite ou le sacrement symbolisant la nouvelle vie du croyant chretien. Par consequent, Clovis devient le premier roi barbare catholique de l’Ancien Empire romain d’Occident. Cet evenement a contribue necessairement au succes du royaume franc dans sa lutte contre les autres royaumes barbares de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Gaule.

Le bapteme de Clovis a lieu dans un contexte particulier dans la mesure ou, a la fin du Vieme siecle, la Gaule est morcelee en plusieurs royaumes barbares, constamment en guerre dont le but est d’etendre son influence et d’acquerir des territoires. En effet, au Sud-Ouest, est aux mains des Wisigoths, le Centre-Est devient le pays des Burgondes. Entre la Loire et la Somme, un general romain du nom de Siagrius, tente de maintenir un reste de civilisation romaine. De ce fait, la Gaule representait une mosaique de cultures et un enjeu principal pour le nouveau roi des Francs saliens, qu’est Clovis.

Par cette dissolution progressive de l’Empire romain d’Occident, le christianisme reste bientot la seule structure de l’Empire grace au reseau des eveques reconnus par tous. Generalement, un eveque arien et un eveque chretien composent le diocese. Et, la population galloromaine est plutot chretienne dans les villes et paienne dans les campagnes. Cela n’empeche pas les barbares a etre en majorite ariens c’est a dire qu’ils ne reconnaissent pas la divinite du Christ. Face a ce constat, on se rend compte que la conversion de Clovis au christianisme constitue un evenement majeur pour le fondement de l’Histoire de France.

C’est pourquoi, apres avoir mis en evidence que le bapteme de Clovis fut une longue attente (I), les apports de sa conversion pour les siecles a venir, seront soulignes par la suite (II). I) La conversion de Clovis: une longue attente Clovis, sous l’influence des femmes auxquelles il porte une veritable admiration, a savoir son epouse Clothilde et Sainte Genevieve (A) et du fait du poids de l’Eglise (B) se convertit au christianisme. A) Influence des femmes dans sa conversion Le bapteme de Clovis symbolise l’influence des femmes dans la mesure ou, Clovis, par l’appui de sa femme et de Sainte Genevieve, a reconnu en l’existence du Christ.

Le mariage et les enfants baptises A la suite d’ambassades repetees aupres du roi Gondebaud, Clovis se marie a Soissons en 492 avec une princesse catholique du nom de Clothilde. C’est une femme de caractere qui est fille di roi des Burgondes Chilperic II et de la reine Caretene. Le roi Gondebaud accepte ce mariage dans le but de profiter de la bienveillance de Clovis. Ce mariage permet a Clothilde de faire tout pour convaincre Clovis de se convertir. Mais Clovis doute de l’existence d’un unique Dieu. En effet, la mort de son premier fils baptise, Ingomer, accentue sa mefiance.

Il reprocha a son epouse de ne pas avoir consacre leur fils a ses dieux. Leur second fils est baptise aussi mais celui-ci, bien qu’il tomba malade, guerit. La bataille de Tolbiac En 496, a lieu la bataille de Tolbiac contre les Alamans. Clovis porte secours aux Francs rhenans dont Sigebert, le roi, fut blesse au genou. Clovis prie le Christ de Clothilde, se voyant delaisser par ses dieux et etant sur le point d’etre vaincu, et de se convertir si « Jesus que sa femme Clothilde proclame fils de Dieu vivant » lui donne la victoire. Suite a cela, le chef Alaman est tue d’une fleche.

En consequence, la victoire est a Clovis et au dieu chretien. Il faut noter toutefois, que cette priere au dieu de Clothilde n’est pas un acte de foi mais une sorte de pari. Sainte Genevieve Sainte Genevieve a egalement joue un role dans la conversion de Clovis. Selon la tradition, grace a sa force de caractere, elle convainc les Parisiens de ne pas abandonner Paris aux Huns. De ce fait, elle les encourage a resister a l’invasion d’ou la citation suivante : « Que les hommes fuient, s’ils veulent, s’ils ne sont plus capables de se battre. Nous les femmes, nous prierons Dieu tant et tant qu’il entendra nos supplications ».

Par cette influence feminine, il est a noter, neanmoins que la conversion de Clovis marque egalement l’alliance entre le spirituel et le temporel. B) Poids de l’Eglise: alliance entre le spirituel et le temporel Clovis, lors de son bapteme, remet ses amulettes, signe de paganisme. Son bapteme est symbolique dans la mesure ou: Scelle les relations entre l’Eglise et Clovis Les royaumes barbares s’installent en Gaule du fait des invasions et de la chute de l’Empire romain. Ces barbares sont restes paiens du fait de leur faible romanisation.

De ce fait, le roi barbare detient les pouvoirs de chef de guerre, chef d’Etat et chef de l’Eglise entre ses mains. Ce qui est contraire au catholicisme qui prone le partage des pouvoirs entre le roi, detenteur du pouvoir temporel et le pape, detenteur du pouvoir spirituel. Par consequent, Clovis ayant besoin du soutien du clerge gallo-romain qui represente dans l’ensemble la population gauloise, se fait baptiser. Ce bapteme marque le debut de l’alliance entre le clerge et la monarchie franque et accroit egalement sa legitimite au sein de la population galloromaine. Il devient des lors le protecteur du christianisme catholique.

Ce lien est souligne par l’organisation de conciles notamment celui d’Orleans qui a lieu en 511. En effet, ce concile d’Orleans reunit 32 eveques qui designent Clovis de « Rex Gloriosissimus fils de la Sainte Eglise Catholique ». Ce concile confirme les relations entre le roi et l’Eglise catholique puisqu’il vise a restaurer les liens avec la papaute, a faciliter la conversion des Francs. Influence de Saint Remi et des eveques Il est interessant aussi de souligner l’importance de Saint Remi et des eveques comme Saint Avit ( vallee du Rhone, eveque de Vienne) dans le bapteme de Clovis.

Effectivement, Saint Remi et Clovis entretiennent des relations fortifiantes dans la mesure ou il incite Clovis a proteger les chretiens presents sur son territoire. Il lui enseigne la catechese, la moralite, le dogme trinitaire. Par ces entretiens, Saint Remi sait se faire respecter de Clovis et devient meme son conseiller. C’est une veritable symbiose qui se creee entre les deux hommes. D’ailleurs, lors de la bataille de Soissons en 486, Saint Remi envoie un message a Clovis lui demandant de recuperer un vase liturgique. Mais la regle des Francs est stricte: chaque part est tiree au sort.

Clovis insiste pour posseder ce vase par le biais d’un passe droit mais un soldat s’y oppose enoncant tout en frappant l’objet « Tu n’auras rien, que ce que le sort t’attribuera vraiment ». Clovis parvient tout de meme a recuperer le vase et, quelque temps apres, se venge du soldat en lui fracassant le crane, disant « Ainsi as-tu fait a Soissons avec le vase ». Par consequent, bien que la conversion de Clovis au christianisme symbolise tout d’abord, le role positif des femmes mais aussi l’alliance entre le spirituel et le temporel, il n’en reste pas moins que cet evenement enrichit les siecles a venir.

II) Apports du bapteme de Clovis pour les siecles a venir Le bapteme de Clovis marque l’epoque franque mais aussi les siecles a venir grace au recit fait par Gregoire de Tours et des representations et legendes qui se font par la suite (A). En outre, des changements s’operent suite a sa conversion (B). A) Recit de Gregoire de Tours et representations/legendes etablies Le recit de Gregoire de Tours Le regne de Clovis et particulierement le bapteme de Clovis est connu grace a Gregoire de Tours qui en fait une description dans son ouvrage L’Histoire des Francs.

En voici, une lecture: « La reine fait alors venir en secret Remi, eveque de la ville de Reims, en le priant d’insinuer chez le roi la parole du salut. L’eveque l’ayant fait venir en secret commenca a lui insinuer qu’il devait croire au vrai Dieu, createur du ciel et de la terre, et abandonner les idoles qui ne peuvent lui etre utiles, ni a lui, ni aux autres. Mais ce dernier lui repliquait : « Je t’ai ecoute tres volontiers, tres saint Pere, toutefois il reste une chose ; c’est que le peuple qui est sous mes ordres, ne veut pas delaisser ses dieux ; mais je vais l’entretenir conformement a ta parole. Il se rendit donc au milieu des siens et avant meme qu’il eut pris la parole, la puissance de Dieu l’ayant devance, tout le peuple s’ecria en meme temps : « Les dieux mortels, nous les rejetons, pieux roi, et c’est le Dieu immortel que preche Remi que nous sommes prets a suivre ». Cette nouvelle est portee au prelat qui, rempli d’une grande joie, fit preparer la piscine. […] Ce fut le roi qui le premier demanda a etre baptise par le pontife.

Il s’avance, nouveau Constantin, vers la piscine pour se guerir de la maladie d’une vieille lepre et pour effacer avec une eau fraiche de sales taches faites anciennement. Lorsqu’il fut entre pour le bapteme, le saint de Dieu l’interpella d’une voix eloquente en ces termes : « Courbe doucement la tete, o Sicambre; adore ce que tu as brule, brule ce que tu as adore ». Remi etait un eveque d’une science remarquable et qui s’etait tout d’abord impregne de l’etude de la rhetorique, mais il etait aussi tellement distingue par sa saintete qu’il egalait Sylvestre par ses miracles.

Il existe de nos jours un livre de sa vie qui raconte qu’il a ressuscite un mort. Ainsi donc le roi, ayant confesse le Dieu tout puissant dans sa Trinite, fut baptise au nom du Pere, du Fils et du Saint Esprit et oint du saint chreme avec le signe de la croix du Christ. Plus de trois mille hommes de son armee furent egalement baptises. […] » Gregoire de Tours, Histoire des Francs, livre II, chapitre XXXI. De ce fait, Gregoire de Tours construit une image de Clovis, premier roi tres chretien, consacrant l’union de l’Eglise et du royaume.

Les legendes de Saint Hincmar de Reims D’autre part, une legende de l’eveque Hincmar raconte que lors du bapteme de Clovis, c’est le Saint Esprit qui ayant pris la forme d’une colombe apporte le saint chreme, une huile miraculeuse contenue dans une ampoule. Cette legende est connue sous le nom de la Sainte Ampoule ou Hincmar enonce « Au moment du bapteme de Clovis, le diacre apportant le saint chreme, pris dans l’embouteillage des fideles, ne put arriver a temps. Mais une colombe descend du ciel, tenant dans son bec une ampoule remplie d’huile.

C’est avec cette huile miraculeuse que Saint Remi donna au roi des francs l’onction ». Des lors des legendes se repandent en mettant en evidence le lien sacre entre Clovis et la religion. En effet, un ange aurait remis a un ermite de la foret de Marly vivant aux environ de la tour Montjoie, un bouclier ou figure trois fleurs de lys, en reference a la sainte Trinite. L’ermite l’aurait remis a Clotilde pour que celle-ci le donne au roi pour qu’il s’en serve durant la bataille a la place de ses armes ornees de trois croissants ou de trois crapauds, l’ange ayant assure a l’ermite que le bouclier assure la victoire.

Lorsque Clovis se bat contre son ennemi et le tue pres de la tour Montjoie, celui-ci confesse la Trinite et fonde l’abbaye de Joyenval qui accueille alors le bouclier comme relique. Apres voir presente les differents recits qui se constituent a la suite du bapteme de Clovis, il est interessant de porter un regard sur les changements qui ont eu lieu apres cet evenement considerable. B) Changements suite au bapteme de Clovis Ces changements se manifestent tout d’abord d’un point de vue royal, territorial ensuite et ecclesiastique enfin.

Point de vue royal: Le sacre des rois La monarchie merovingienne etait elective au sein de la famille du roi et l’assemblee de guerriers pouvait deposer le roi pour designer un remplacant. Le bapteme de Clovis legalise son droit de regner au nom de Dieu. Ce bapteme demeure un evenement significatif dans l’Histoire de France dans la mesure ou a partir d’Henri Ier, tous les rois de France, a l’exception de Louis VI, Henri IV, et Louis XVIII, sont sacres dans la cathedrale de Reims jusqu’au roi Charles X, en 1825.

Par consequent, la tradition du sacre a Reims est initialisee pour les rois de France qui recoivent leur pouvoir de Dieu et regnent des lors, au nom de Dieu. Et Clovis apparait comme le lointain fondateur de la monarchie francaise et seuls ses descendants directs peuvent pretendre au trone Point de vue territorial: Expansion du territoire et conversion des peuples Suite a son bapteme, Clovis continue son expansion et affirme son pouvoir d’ou la bataille de Vouille en 507 contre les Wisigoths. C’est grace a l’appui de l’Eglise qu’il etend son royaume et fait de Paris, la capitale.

Il supprime donc ses concurrents et impose des lois telles que la Loi Salique. Apparaissant comme le protecteur des Eglises du royaume et defenseur de la foi catholique, il a pour projet de convertir son peuple a la religion catholique dans le but d’en finir avec le paganisme. Cette ambition se poursuit a sa mort puisque son fils Childebert Ier ordonne au VIieme siecle la destruction des idoles. De meme, Dagobert essaie au VIIieme siecle (633) de convertir les Juifs par la violence mais c’est un echec. Enfin, Charles Martel contraint ses sujets a se convertir.

Point de vue ecclesiastique: Liens de plus en plus etroits avec l’Eglise L’importance de l’Eglise se fait plus grande aux siecles suivants dans la mesure ou Dagobert se fait conseiller par des eveques tels que Saint Elloi (tresorier du royaume), Saint Ouen (nomme eveque par Clovis II, fils de Dagobert Ier, il lutta contre le paganisme dans son diocese et joua un role dans le concile de Chalons sur Saone au VII ieme siecle ou il preconisa l’imposition de la penitence privee c’est a dire absoudre les peches de toute nature, c’est l’heritiere de la penitence tarifaire, par les eveques lors de la confession).

Par leur influence, il multiplie les fondations religieuses et charitables, d’ou la creation de le Basilique de Saint Denis en 625, lieu de sepulture des rois. Ces liens entre l’Eglise et le roi sont facteurs de stabilite politique et source de rayonnement ideologique.

D’autre part, l’Eglise prend de l’ampleur etant donne que Dagobert accorde l’independance de la ville de Saint Denis par rapport a l’eveque de Paris, des avantages sont donnes aux religieux comme le droit d’organiser une foire franche (on acquit des privileges, des exemptions), ils beneficient egalement de privileges fiscaux. A noter aussi que la substitution dynastique de 751 ne modifiera nullement le poids de l’Eglise.