Le Baiser De L Ho Tel De Ville

Le Baiser De L Ho Tel De Ville

Le baiser de l’Hôtel de Ville Sommaire: 1- Robert Doisneau 2- Analyse de l’œuvre 3- Conclusion 4- Webographie 1-Robert Doisneau . Née à Gentilly en Fra Robert Doisneau cult tops vers une carrièr rti::,’ parisien d’arts graphi la photographie. En or 3 e d’un milieu aisé, . Il s’oriente très dans un atelier ouvre une voie pour dAndrée Vigneau en tant que photographe publicitaire, et c’est a partir de cette rencontre la qu’il découvre son propre style Il photographie Paris sous tous les angles possibles et fait de la ville lumière le thème principal de son œuvre.

Photographe reconnue, ses photos qui représentes des moments e la vie seront publie dans les plus grand magazines a travers le monde comme Life, Le point ou même Vogue. Il meurt le 1er avril 1994, à Montrouge. Aujourd’hui des expositions lui sont toujours consacrées elles contribuent à la découverte d’un artiste a la vision humaniste. 2-AnaIyse de l’œuvre : Cette photographie en noir et blanc représente un couple de jeunes gens qui s’embrassent au milieu d’une foule de gens affairée. Elle a été réalisée en 1950, place de PHôtel de de Ville.

Le point de vue adopté est celui d’un personnage assis sur la gauche d’une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
terrasse de café; ainsi le photographe Robert Doisneau joue le rôle d’un consommateur auquel il associe celui d’un spectateur. La jeune femme en arrière plan semble intriguer par ce qu’elle voit. En effet la photo, arrive à une période charnière : avant son arriver, les couples se fondaient principalement pour avoir une famille (des enfants, une maison a la campagne… )- Les sentiments amoureux n’étaient pas prix en comte pour vivre une vie.

Mais c’est à partir des années 50, on assiste à une révolution des mœurs les couples ne se forment plus seulement pour fonder une famille ils veulent vivre l’amour et la passion et veulent le montrer. Les personnes commence à s’embrasser dans la rue et a révélés au grand jour leur passion. Dû à tous cela la photographie s’organise en deux registres:l-l- Le registre du reportage ou un photographe-journaliste saisit à l’improviste un moment de la vie de tous les jours d’un couple amoureux. – Le registre de la mise en scène où un artiste dirige deux modèle Françoise Bornet et Jacques Carteaud (qui dans la vrai vie était un couple d’acteur), au milieu d’une foule de gens qui les observes d’un mauvais oeil ce qui révèle ainsi un cadre énonciatif de deuxièmes degrés a l’interieur de l’image. auvais oeil ce qui révèle ainsi un cadre énonciatif de deuxièmes degrés a Fintérieur de Pimage.

La faible profondeur de champ due a une lumière incertaine, qui est renforcée par le flou propre au personnages et véhicules en déplacement. Elle fait ressortir le couple au milieu de la foule, le mouvement des deux passants est suspendu le temps se fige l’instant d’un baiser. 3-Conclusion : Cette photographie représente un symbole pour la jeunesse de l’époque un symbole de rébellion de liberté contre la mentalité formelle et sans issue de la bourgeoisie .

Elle encourage les gens sortir de ce monde renferme et froid et les aide a vivre une vie pleine de liberté sans être pointe du bout du doigt ou regarder dun air mauvais et médisant En effet cette photographie trouve un grand succès que se soit en France et dans des pays étranger. Robert Doisneau reussis à nous faire vivre avec émotions sa photographie même si tous a été prévu et étudier à l’avance (le lieu, le temps, les acteurs… ). 4-webographie: http://pedago. iut. univ-lille3. fr/—adeline. quatannens/wordpress/? p id=278 http://fr. wikipedia. org/wiki/Le_Baiser_de_lh%C3%A4tel_de_ville