L’antenne de discorde

L’antenne de discorde

La nature du risque encouru par M. et Mme Virale. Depuis quelques jours, un chantier s’est ouvert afin qu’une antenne relais d’un opérateur téléphonique soit installée à moins de 100 mètres de la maison de Monsieur et Madame Virale. Copérateur mobile leur a été proposé un dédommagement forfaitaire pour préjudices esthétiques et visuels et de signer une convention.

Cependant Mr et Mme Virale s’inquiètent sur les conséquences possibles sur la santé et se demande si il y a une façon de lutter contre l’opérateur de façon juridique. Il existe deux princip – Le principe de prév d’éviter ou de réduir d’atteinte à l’environ n recourant aux mei Swipe p érateur : uel il est nécessaire rlsques averés riorité à la source et nibles.

Mr et Mme Viral déclarent avoir été correctement informés du taux d’exposition aux ondes et du respect d Suipe to View next page des normes européennes françaises d’installation de l’antenne- relais située à proximité de leur maison. Un dédommagement de 1000€ face à ce problème a été reversé. Copérateur connaissant l’existence du risque et ne restant pas inactif face à cela, il ne peut pas être accusé d’avoir enfreins la loi. Cependant l’antenne relais doit respecter les normes

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
qui sont bligatoires et donc ce principe. Le principe de précaution, principe selon lequel fabsence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques, ne doit pas retarder l’adoption de mesures effectives visant à prévenir un risque dans le domaine de l’environnement. Les risques pour la santé liés à la proximité des antennes-relais ne sont pas prouvés. Mr et Mme Virale ne pourront pas justifier leurs propos car ils n’ont pas d’arguments réellement fondés. – Recommandation relatif aux valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques. Cela permet 2