L’ADN

L’ADN

L’ADN est une molécule caractérisée par sa séquence en nucléotides, et ce chez tous les êtres vivants. Cette universalité est un indice de la parenté du monde du vivant. L ADN est également une molécule variable du fait des mutations qui créent de nouvelles versions des gènes, les allèles. L’ADN (Acide désoxyribonucléique) est constituée de deux chaines (ou brins) qui s’enroulent rune autour de l’autre pour former une double hélice. Chaque chaîne est une succession de plusieurs milliers d’unités élémentaires : les nucléotides. CADN est un polymère, c’est un polynucléotide.

Un nucléotide est composé d’un groupement phosphate, d’un sucre (le désoxyribose) et d’une base azotée. Il existe 4 sortes de nucléotides qui différent par leur base azotée ou thymine (T). Les d liaisons entre les nucl tid , Ripe next page ), cytosine (C) ntre elle par des nucléotides complémentaires : A est toujours apparié avec T alors que G est toujours apparié avec C. On dit que les 2 chaînes de l’ADN sont complémentaires. Chaque chaîne de l’ADN est une succession de nucléotides, dans la chaîne les nucléotides sont liés les uns aux autres par des liaisons fortes.

Au contraire, les ucléotides de chaque chaîne sont reliés par l’intermédiaire de liaisons chimiques

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
faibles, les liaisons hydrogènes. l_a thymine et l’adénine sont reliées par 2 liaisons hydrogénes alors que la guanine et la cytosine sont reliés par 3 liaisons hydrogènes. La succession des nucléotides le long d’une chaîne est appelé séquence des nucléotides, la séquence varie d’une molécule d’ADN à l’autre, cela constitue un message codé. Un gène correspond à une séquence déterminée de nucléotides, cela constitue un message codé qui va permettre la synthèse de la séquence d’acides d’une protéine. 2