La vraie famille n

La vraie famille n

Axel Tomé 17 novembre 2014 M4D « La vraie famille n’est pas celle que vous assignent les liens du sang, mais celle qui se crée d’elle-même avec des amis eprouves. » Charles Juliet, écrivain français Selon Charles Juliet, écrivain français, la vraie famille n’est pas celle dans laquelle nous naissons et avec qui nous partageons le sang et les gênes et en général la vie quotidienne. Elle est selon lui celle que nous créons nous même tout au long de notre vie, en rencontrant des p une relation qui aura familiale. La problém peut-elle être autre q ang, ou, peut-on co ors Sv. vx to arriverons a creer es qu’une relation e ; est que la famllle ent les liens du bre de notre famille quelqu’un qui n’a pas le m me sang que nous ? En effet, biologiquement parlant, la famille n’est autre que celle avec qui nous partageons un lien de sang quel qu’il soit ; les parents, les frères et sœurs, les cousins, etc. Elle est une communauté d’individus qui sont liés par des liens de parenté, et qui sont censés coexister afin de créer un développement social, affectif et physique. Donc techniquement on ne pourrait as appeler

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
« famille » quelqu’un d’étranger à ces liens.

Les amis ne seraient donc rien de plus que des amis et les connaissances juste des connaissances. Cependant, la famille peut être autre que celle du sang. Il est en effet possible de nouer des liens quasi identiques aux liens familiaux avec des individus qui ont un sang et des origines complètement différentes, prenons l’exemple d’un couple ayant déjà un enfant, mais qul en adopte un. Du point de vue biologique, l’enfant ne sera pas de la même famille. Pourtant, la famille adoptive va normalement le considérer comme un embre de la famille et vice versa.

Les enfants adoptés sont souvent ceux dont les parents sont soit morts, soit ils n’étaient juste pas assez responsables pour s’occuper d’un enfant et ont décidé de le faire adopter, il faut prendre en compte que certains parents ne prennent même pas le soin. Ces enfants peuvent-ils vraiment considérer comme leur famille des personnes qui n’ont pas pris la peine de s’occuper d’eux ? Non car une famille est une communauté censée être soudée, peu importe les circonstances. Nous avons aussi un exemple plus simple et qui touche tout e monde, celui de la personne que nous allons épouser.

Elle est l’exemple typique de quelqu’un qui n’a pas le même sang que nous, mais avec laquelle nous allons fonder une famille. C’est donc faux de dire que la famille n’est que celle que nous attribuent les liens du sang. De plus, il ne faut jamais oublier que personne ne choisit sa famllle. pour certaines personnes, le souvenir d’une vie de famille n’est pas forcément bon. Combien de milliers, de millions denfants ont été victimes de violences familiales ? Combien de parricides ont eu lieu dans l’histoire ? Il existe même des