La tyrannie de la majorite

La tyrannie de la majorite

Quelles sont les manifestations de la tyrannie de la majorite dans les regimes democratiques selon A. de Toqueville? L’Empire de la majorite se forme sur l’idee que dans la majorite il y a plus de lumiere et de sagesse. Il se forme aussi sur le principe que les interets de plus grand nombre doivent etre preferes a ceux de petit. Tout d’abord c’est la legislature qui obeit le plus volontiers a la majorite. Les membres sont nommes directement par le peuple, donc au lieu de se soumettre non seulement au vues generales, ils les obligent a se soumettre aux passions journalieres de leurs constituants.

En meme temps la loi donne plus de force aux ceux qui sont naturellement forts, et de telle maniere enerve ceux qui sont plus faibles. Les representants de la puissance executive n’ont ni la stabilite ni l’independance necessaires et ils sont soumis completement aux caprices de la legislature. Il existe cette pratique aux Etats-Unis que les electeurs en nommant un depute ils lui tracent un plan avec des obligations positives et puis il ne peut pas s’ecarter. Ca rend vaines les garanties du gouvernement representative.

Il existe aussi la tyrannie de la majorite sur la pensee. En Amerique c’est

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
possible de parler quand la societe n’a pas encore forme son opinion. Apres avoir se prononce, tout le monde se tait et semblent s’attacher a l’opinion generale. Donc, seulement la majorite qui est revetue du droit de faire les lois et de les executer peut reunir en soi-meme toutes les forces de la societe et vaincre les resistances. Elle possede en meme temps la force materielle et morale, qui agit sur la volonte autant que sur l’action.

Pour les ecrivains la majorite trace une cercle – s’ils se trouvent au dedans ils sont libres, mais en dehors on leurs refuse tout – par exemple une carriere politique, et il subit des persecutions de tous les jours. C’est parce que ceux qui blament s’expriment hautement et ceux qui pensent comme eux se taisent et s’eloignent. Et si les Etats-Unis n’ont pas encore des grands ecrivains c’est parce que il n’y a pas de la liberte de la pensee. On ne condamne personne, mais personne n’ose pas ecrire quelque chose qui s’oppose a l’opinion commune de peur de ne pas etre prive de son statut publique.