La societe civile et le fonctionnement de la democratie

La societe civile et le fonctionnement de la democratie

La societe civile et le fonctionnement de la democratie Tout d’abord, il faut comprendre que la societe civile correspond a un profond desir de l’Etat de renouveler la participation politique des citoyens afin de democratier le social. Dans plusieurs pays du monde, on cherche a renforcer la societe civile, car l’on considere qu’elle est un bon moyen d’instaurer une democratie puissante. Dans le fonctionnement de la democratie, la societe civile joue un role tres important.

Plusieurs facteurs tels que les lois mises en place, le taux d’alphabetisation, le droit de l’homme quant a sa liberte d’expression font tous parti d’une civilisation ou plutot d’une structure de la democratie. C’est surtout la loi de la majorite qui semble etre la facon la plus legitime qui rend credible toute decision ou l’avis de chacun a son importance. Plus une societe est civile, donc plus elle est democratique dans le sens ou elle tient compte du droit de l’homme, le droit de chaque citoyen.

Plus il y a d’opinions, plus il y a une ouverture d’esprit donc plus de liberte d’expression. En effet, pour mieux comprendre ce phenomene la democratie athenienne represente bien ce dernier facteur. Celle-ci est representee par le peuple et le pouvoir (demos

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et kratos), c’est a la base de la democratie ou toutes lois se sont etablies dans un regime politique pour repondre a la double crise economique au 5ieme siecle, Athene amorce des reformes publiques et c’est ce qui a inspire plusieurs autres pays du monde depuis.

Un regime politique implique necessairement la forme que prend l’organisation des pouvoirs politiques dans une societe et rend compte de la maniere dont sont organisees les pouvoirs publics des Etats, c’est-a-dire leur mode de designation, leurs competences respectives et les regles juridiques qui gouvernent leurs rapports. Plusieurs regimes politiques peuvent etre mis en place comme le regime autoritarisme etabli dans plusieurs pays arabes par exemple ou c’est la legitimite des presumee militaires qui controle les decisions dirigistes de l’Etat par la persuasion ou la force comme le regime politique de la Syrie ou de l’Irak.

Une autre sorte de monarchie «absolue» comme l’Arabie Saoudite, Oman ou Qatar ou le pouvoir politique se transmet par la royaute, donc toute absence de systeme electorale et de partis politiques dont le «coran» est la seule constitution ecrite utilisee. A l’oppose, les monarchies liberalisees se distinguent donc de la presence de la participation politique sous forme de processus electoral qui permet des candidats independants ou appartenant a des formations politiques ou associations de la societe civile de representer le peuple en tant qu’intermediaire entre la societe civile et le gouvernement.

Elle constitue egalement une liberte politique relative plus grande qui autorise l’existence d’associations et de partis politiques comme par exemple (les syndicats, les ONG). Aujourd’hui, la plupart des pays industrialises sont en faveur d’une democratie ou le droit de vote est exerce mais il reste qu’il y a une rupture entre le comportement d’une elite sociale et une masse de population condamnee a la «marginalisation» ou plutot a l’exclusion sociale de certaines personnes dans certaines elections.